Reconnaître un vrai orgasme !
Sommaire

Un état second

Un état second

Pour qu'il y ait orgasme, il faut qu'il y ait excitation réelle. Or celle-ci se caractérise par une certaine précipitation... qui gagne tout l'organisme ! L'émotion et les muscles qui travaillent entraînent une accélération de la respiration et du flux sanguin qui se concentre dans les parties génitales (mais oui, chez la femme aussi !).

Résultat, le cœur s'emballe, ses pulsations passent de 80 à 110 ou 120 par minute (elles peuvent atteindre 185 au moment de l'apothéose).
La tension artérielle croit de 4 à 5 points et les mouvements respiratoires, dont l'amplitude augmente, passent d'une vingtaine par minute, à 30 en moyenne... D'où un taux d'oxygène sanguin accru, une hyperventilation et... la survenue d'un état second !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):