Qui est le plus stressé à l’approche de la rentrée ? Les professeurs seraient bien plus anxieux que les parents si on en croit une récente étude réalisée par l’Institut OnePoll pour l’entreprise Office Depot. Ce sondage, relayé par le New York Post, révèle en effet que 65 % des professeurs ayant répondu à l’enquête se sont déclarés victimes d'épuisement professionnel.

Pour rappel, selon un sondage Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès révélé par Libération en février 2021, 46% des professeurs français ont déjà été en situation de burn-out dans leur carrière. "Maintenant plus que jamais, nous devons soutenir les enseignants autant que nous le pouvons - financièrement, mentalement et physiquement", a déclaré Kevin Moffitt, vice-président d'Office Depot, à Talker.

2 fois plus de profs que de parents au même niveau d’anxiété que l’année dernière

Il est en effet à noter que les parents sont bien plus confiants à l’approche de la rentrée. Selon l’étude, 55 % des parents se sentent moins anxieux à propos de la prochaine année scolaire que l'année dernière, contre 44% pour les professeurs. Alors que les parents ont déclaré se sentir moins anxieux à l'approche de l'année scolaire 2022-2023, les enseignants sont deux fois plus à dire qu'ils étaient au même niveau d'anxiété que l'année précédente. Selon les parents, les élèves sont comme eux moins anxieux. Si la phobie scolaire est très répandue, 57% des parents interrogés ont déclaré que leur enfant semblait moins stressé.

Pour parvenir à ces conclusions, l’enquête, menée pour le compte d'Office Depot, a interrogé 2 000 personnes - dont 1 000 enseignants de la maternelle à la terminale et 1 000 parents d'enfants d'âge scolaire - sur leurs sentiments à l'approche de la nouvelle année scolaire. Parmi les revendications qui diffèrent selon les parents ou les professeurs, il y a les moyens octroyés pour enseigner.

Si la plupart des parents (68 %) pensent que leur district scolaire dispose des ressources appropriées, seuls 54 % des enseignants sont de cet avis. Dans l'ensemble, la plupart des parents (70 %) s'inquiètent du coût des fournitures scolaires - davantage dans les écoles publiques (74 %) que privées (69 %). De ce point de vue là, les parents (68 %) comme les enseignants (59 %) s'attendent à dépenser encore plus cette année.

Burn-out : 65 % des profs en situation d'épuisement professionnel

Dans l'ensemble, 38 % des parents pensent que le soutien d'un enseignant sera l'un des facteurs les plus déterminants pour la réussite de leur enfant. Toutefois, seuls 27 % des enseignants sont de cet avis, 65 % d'entre eux ayant p our rappel répondu qu'ils étaient victimes d'épuisement professionnel.

À l'approche de la rentrée, la préoccupation de près d'un tiers des parents est que leur district scolaire dispose du nombre approprié de membres du personnel qualifiés, alors que la principale préoccupation de près d'un quart des enseignants est le retard dans les progrès scolaires de leurs élèves.

Rentrée 2022 : plus de 4 000 postes d'enseignants vacants

Si l’étude a été réalisée aux États-Unis, la France ne fait pas figure d’exception. Preuve d u désamour de la profession d’enseignant, plus de 4 000 postes restent aujourd'hui vacants. Le ministre de l'Éducation, Pap Ndiaye, promet toutefois qu'"il y aura un professeur devant chaque classe, dans toutes les écoles de France" à la rentrée 2022.

Sources

Two-thirds of American teachers report feeling burned out: poll, New York Post, 10 août 2022. 

https://nypost.com/2022/08/10/two-thirds-of-american-teachers-report-feeling-burned-out-poll/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.