Sommaire

Un enfant né de l’inceste, une adoption passée sous silence, une collaboration pendant la guerre, etc. Certaines familles vivent, souvent sans le savoir, autour d’un lourd secret. Parfois, ils sont passés sous silence pendant de très nombreuses années, parfois même, plusieurs générations. Sans que personne ne s’en doute, ils peuvent causer de nombreux maux.

"Aujourd’hui, la psychanalyse transgénérationnelle soigne et guérit plus rapidement, car il y a une meilleure compréhension de ce qui a été vécu par les ancêtres. Précisément, certains problèmes rencontrés par les enfants puisent leur origine dans les traumatismes des ancêtres", résume Valérie Sengler, psychanalyste à Paris et à Saint-Mandé. Avant d’ajouter : "Certains blocages rencontrés au cours de ma pratique professionnelle m’ont fait comprendre que j’étais victime de ‘fantômes transgénérationnels’. En effet, certains traumatismes vécus par nos ancêtres, non mis en mots, peuvent ressurgir plusieurs générations plus tard, en impactant par des troubles divers, un descendant de cette lignée". La psychanalyste évoque, notamment, "des enfants psychotiques, des enfants autistiques qui portent ces fantômes". Elle explique que mettre des mots sur ces histoires permet de procéder à "un nettoyage de la lignée et de ce fait à une guérison de l’enfant ".

Garder son jardin secret

Attention à ne pas tout confondre. Tout le monde possède ses secrets. Le jardin secret fait partie de l’intime de chaque personne, il est indispensable pour l’équilibre de chacun. Tous les secrets ne doivent pas être révélés. Souvent, les vrais secrets de famille ont tous quelque chose en commun : la honte.

Par ce terme de "secret de famille", il faut souvent comprendre un traumatisme (comme un viol ou de l’inceste), une attitude liée à un épisode de l’Histoire (une collaboration pendant la guerre, une déportation), des enfants nés d’une relation extra-conjugale, des meurtres, des suicides, la maladie, etc. "Les traumatismes des parents sont souvent la source des problèmes chez les enfants. Mais, pour être en capacité d’enlever la charge émotionnelle des enfants, il faut déjà être en mesure de trouver ce qui se cache derrière les non-dits", résume la psychanalyste. Et d’ajouter : "la charge émotionnelle est transmise aux générations suivantes, elle ne disparaît pas".

Une révélation au bon moment…

Une révélation au bon moment…

Il n’est pas nécessaire de révéler un secret de famille lorsque la famille va bien. La révélation d’un secret de famille devient indispensable quand un problème familial s’avère insurmontable. Elle s’impose quand il y a certains symptômes physiques. Dans ce cas, la question se pose : faut-il vraiment le dire ou pas ? "Il faut bien garder à l’esprit que révéler un secret n’est pas quelque chose d’anodin. Cette révélation peut mettre le chaos dans une famille, faire l’effet d’une bombe", met en garde Valérie Sengler.

Si souvent, la réaction première de toute la famille est évidemment la surprise, avec le recul, ils prennent fréquemment conscience que certains éléments suggéraient la présence de ce secret. "Je me doutais de quelque chose", une phrase qui revient dans la bouche des autres membres du clan. Dans ce cas, celui à l’origine du secret ne "révèle" pas vraiment quelque chose, mais est plutôt là pour confirmer ce dont se doutent les autres membres de la famille.

De la sidération…

De la sidération…

En effet, si les mots manquaient, les gestes, eux, trahissaient parfois des petites choses. Des yeux embués par certaines questions, un regard qui se ferme, des attitudes non réfléchies, autant de manifestations physiques qui évoquent la présence d’un secret de famille. Si les enfants ne comprennent pas toujours ce qui se passe vraiment, ils vivent dans une atmosphère lourde et pesante. Ils évoluent dans un quotidien de non-dits dans lequel il est difficile de se construire sereinement. Et la révélation d’un secret fait du bien à tout le monde.

"Avec l’expérience, j’ai remarqué que la révélation d’un secret enfoui depuis longtemps dans une famille permettait à celle-ci, telle une maison fermée et non aérée d’ouvrir les fenêtres et les portes, afin d’y faire entrer la lumière et de permettre à l’air de circuler. Ce nettoyage va rendre la structure familiale moins rigide en l’assouplissant par le biais de la levée du secret et ainsi permettre, par exemple, une meilleure communication entre les membres de cette famille", note la psychanalyste. Bien sûr, apprendre un secret est loin d’être une chose aisée. Souvent, l’apprenant passe par une première phase de sidération, il est véritablement sous le choc avant d’être soulagé de savoir enfin ce qui a été vécu réellement dans sa propre famille.

… et un soulagement

… et un soulagement

Pour éviter au maximum les réactions excessives, il est recommandé de ne pas révéler un secret de manière trop brutale et à un moment inapproprié. Valérie Sengler conseille de prendre rendez-vous avec un psychanalyste pour cette grande révélation. Ainsi, cette oreille extérieure pourra aider à lever le secret et représentera une soupape pour décharger et accompagner certaines émotions.

Cette personne, non partie prenante, agira aussi comme un guide, un facilitateur de dialogue. "Je me souviens d’un patient de 18 ans qui était tout le temps dans le mensonge. Sa mère ne comprenait pas pourquoi il était enfermé dans ce schéma. Après quelques séances avec elle, cette dame me révèle que son père était un pédophile qui avait fait de la prison. Elle avait caché tout cela à sa famille, en mentant, son fils reproduisait sans le savoir ce schéma familial. Finalement, elle a révélé ce secret à son fils et son mari. Après beaucoup de larmes, tout s’est apaisé et le fils a drastiquement diminué les mensonges", raconte la psychanalyste.

Une famille soudée et apaisée. Loin de mettre le bazar, mettre des mots sur les maux apporte un véritable soulagement. "On se met souvent des barrières, on a souvent peur de sa propre famille. Pourtant, se livrer à ses proches est source de beaucoup de soulagement. On est souvent encouragé à se confier. Il ne faut pas laisser la situation pourrir. À cause d’un secret, rien n’est fluide et beaucoup de honte et de culpabilité naissent dans ces familles".

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Remerciement à Valérie Sengler, psychanalyste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.