James Rilling, professeur d'anthropologie, de psychiatrie et de sciences du comportement à l'Université Emory a mené plusieurs études sur le cerveau et les relations humaines. Il s’est intéressé aux liens qu’il peut y avoir entre les grands-mères et leurs enfants et petits-enfants. Pour cela, il a observé un échantillon de cinquante femmes qui avaient toutes au moins un petit-enfant âgé de 3 à 12 ans. Ces cinquante grands-mères ont dû regarder quatre photos :

  • Une photo de leur petit-enfant biologique ;
  • Une photo de leur enfant ;
  • Une photo d’un adulte inconnu ;
  • Une photo d’un enfant inconnu.

Les résultats de cette étude ont révélé que les grands-mères se sentaient plus proches de leurs petits-enfants que de leurs propres enfants. Explication.

Grand-mère : une forte empathie émotionnelle pour leurs petits-enfants

Les scientifiques de l’étude américaine ont réalisé des clichés d'imagerie par résonance magnétique (IRM) fonctionnelle du cerveau des cinquante grand-mères pendant qu’elles regardaient tour à tour les différentes photos présentées. Résultat, lorsqu’elles observaient la photo de leurs petits-enfants, la zone du cerveau liée à l’empathie émotionnelle s’activait.

L’empathie émotionnelle se définit par le fait de comprendre les émotions de son interlocuteur et de les ressentir physiquement. D’ailleurs, lorsqu’on ressent cette empathie émotionnelle, nous sommes plus enclins à accompagner les émotions de notre interlocuteur et de faire preuve d’empathie compassionnelle, c'est-à-dire, d’avoir des gestes et paroles affectueuses.

Concernant leurs enfants, les grands-mères ne ressentaient pas d’empathie émotionnelle, mais la zone du cerveau activée était celle de l’empathie cognitive. Cette dernière se définit par le fait de comprendre le ressentis de ses interlocuteurs, leurs pensées et leurs intentions.

Les grands-parents, de parfaits confidents pour les petits-enfants

Si les grands-mères ressentent une forte empathie émotionnelle pour leurs petits-enfants, ces derniers profitent également de la chance d’évoluer avec elles. En effet, les grands-parents ont une place importante et essentielle auprès des enfants qui voient souvent en eux de véritables confidents.

Plus patients, plus à l’écoute, parfois plus bienveillants ; les grands-parents possèdent de nombreuses qualités que les petits-enfants apprécient et qui leur permettent de grandir harmonieusement. Cette relation intergénérationnelle est unique dans la vie d’un enfant. Souvenirs de famille, habitudes différentes, nombreuses histoires du passé… Les enfants profitent des nombreuses expériences de leurs aînés tout en leur apportant une sympathique bouffée de fraîcheur !

En effet, si les petits-enfants profitent des richesses de leurs aïeux, les grands-parents jouissent également des plaisirs que leur procurent les petits-enfants : tendresse, accompagnement, ouverture sur le monde… Les petits-enfants entretiennent à leur manière la santé des séniors.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

https://amp.usatoday.com/amp/8654668002

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.