Sommaire

Des bains antiseptiques et des antibiotiques locaux pour un panaris superficiel

Des bains antiseptiques et des antibiotiques locaux pour un panaris superficielAu tout début de l’évolution du panaris, il ne s’agit pas encore d’une poche de pus. Il se présente sous la forme d’une boursouflure rouge peu douloureuse. On parle alors de panaris "superficiel". "Dans ce cas, même si l’indication conventionnelle pour soigner le panaris réside dans une intervention chirurgicale, on peut s’en passer" nous a indiqué un dermatologue.

Le médecin prescrira des antibiotiques locaux par voie orale. Tremper le doigt infecté dans un bain antiseptique, à base d’hexomédine transcutanée ou de dakin dilué, pourra également faire mûrir le panaris.

Une excision pour un panaris profond ou plus dangereux

Une excision pour un panaris profond ou plus dangereuxLes traitements à base d’antibiotiques ou de bains antiseptiques ne peuvent concerner qu’un panaris superficiel (dans les 48h suivant son apparition), ils ne peuvent s’appliquer à certains panaris plus dangereux :

- "Ceux situés sur la pulpe du pouce ou du petit doigt sont plus dangereux, nous a précisé le praticien, car on y trouve des gaines des tendons musculaires qui remontent jusqu’au dessus du poignet. On peut alors se retrouver avec une infection qui remonte jusque là et une gêne par la suite définitive dès que l’on se servira de ce doigt." Un excision pour retirer le panaris est alors nécessaire.

- Quand le panaris est plus profond, souvent passés les 48 h. Il s'est alors transformés en poche de pus. Il s’agit d’une urgence chirurgicale. Une excision doit être pratiquée. “Nous retirons toute la poche de pus sans la rompre”, explique le dermatologue.

Contre les panaris, pensez à la crème d’huile d’olive !

Contre les panaris, pensez à la crème d’huile d’olive !Vous pouvez également faire appel à des remèdes naturels pour vous débarrasser d’un panaris superficiel.

Ainsi, cette crème à base d’huile d’olive, aux vertus régénérantes reconnues, soulagera votre doigt douloureux. Pour la réaliser, mélangez dans un bol 2 cuillères à soupe d’huile d’olive à 2 cuillères à soupe de savon de Marseille liquide, 2 cuillères à soupe de sucre en poudre et 1 blanc d’oeuf. Battez vigoureusement au mixeur jusqu’à obtenir une consistance onctueuse. Une fois que votre crème est prête, vous pouvez l’appliquer sur votre panaris, trois fois par jour minimum.

N’oubliez pas les huiles essentielles

N’oubliez pas les huiles essentiellesLes huiles essentielles (HE) peuvent être une alternative naturelle pour soulager un panaris superficiel.

Vous pouvez réaliser un mélange d’HE vous-même. Dans un flacon, mélangez 0,5 ml de chacune des huiles essentielles suivantes : arbre à thé, laurier noble, bois de rose et girofle. Ajoutez 8 ml d’alcool. Les HE d’arbre à thé, de laurier et de bois de rose présentent d’importantes propriétés antibactériennes. La girofle est quant à elle antiseptique et cicatrisante.

Tant que le panaris n’est pas mûr (qu’il est rouge), appliquez localement 5 fois par jour quelques gouttes de cette formule sur des compresses humides et chaudes.

Lorsque le panaris est prêt à se vider de son pus (ou qu’il s’est vidé), appliquez 5 fois par jour directement sur la plaie, sans compresses.

Votre médecin peut également vous prescrire un mélange d’huiles essentielles à appliquer sur le panaris. Comptez 1 g d’huile essentielle d’eucalyptus, la même proportion d’HE de lavande et d’HE de sauge. Mélangez-les dans 60 ml d’huile. Prenez 3 fois 20 gouttes par jour en usage interne. Attention : ce dernier remède doit impérativement faire l’objet d’une prescription médicale.

L’infusion de bardane

L’infusion de bardaneGrâce à ses composés polyinsaturés, la bardane (Arctium lappa) inhibe le développement des bactéries et des champignons. Elle est donc toute indiquée en cas de panaris superficiel.

Consommez-la sous forme d’infusion à raison de 2 tasses par jour. Laissez infuser 10 min 5 g de feuilles séchées dans 1 litre d’eau bouillante.

Vous pouvez également prendre 2 ou 3 fois par jour une gélule de poudre de racine avec un verre d’eau.

Attention, la bardane ne doit pas être administrée aux enfants de moins de 15 ans.

Compresse, cataplasme : les applications locales à connaître

Compresse, cataplasme : les applications locales à connaîtreDe nombreuses applications locales naturelles sont susceptibles de soigner un panaris.

Si vous souhaitez faire mûrir votre panaris, vous pouvez appliquer dessus une quantité importante de savon de Marseille. Laissez poser pendant toute une nuit.

Des compresses de souci ou de camomille matricaire sont également recommandées. Diluez 4 cuillères à soupe de décocté ou teinture de souci dans 1 litre d’eau. Appliquer ce mélange en compresse sur la plaie. Comptez les mêmes proportions pour réaliser une compresse de camomille matricaire.

Une compresse d’ail peut aussi se révéler un très bon remède pour accélérer la guérison d’un panaris. Faites chauffer 2 gousses d’ail hachées dans un peu de lait. Retirez du feu et ajoutez de la mie de pain afin d’absorber le lait. Vous obtenez ainsi une pâte qui vous servira de compresse. Appliquez-la encore tiède sur votre doigt et laissez agir 20 minutes. Renouvelez 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et anti-microbiennes, l’argile verte peut se révéler un précieux allié en cas de panaris. Associée au sel et à l’huile d’olive, vous pouvez l’appliquer sous forme de cataplasme. Pour cela, mélangez dans un bol2 cuillères à café d’argile verte en poudre, ½ cuillère à café de sel et 1 cuillère à café d’huile d’olive. rajoutez de l’eau en filet jusqu’à obtenir une pâte verte. Appliquez le cataplasme sur le panaris et retirez-le une fois sec. Appliquez ensuite un peu d’huile d’olive dessus avant de le laisser à l’air libre.

Quelques astuces pour éviter les panaris

Quelques astuces pour éviter les panarisPour éviter l’apparition d’un panaris, il existe quelques astuces simples à appliquer.
- Ne coupez pas vos ongles trop courts et ne les laissez pas non plus trop longs.
- Ne les coupez pas trop en rond, il est préférable de les laisser pousser au carré.
- Évitez de vous ronger les ongles.
- Ne tirez pas les petites peaux autour de vos ongles.
- Lavez- vous les mains régulièrement.
- lorsque vous effectuez des travaux manuels, n’hésitez pas à porter des gants.
- Le panaris apparaissant suite au développement de bactéries, pensez à désinfecter systématiquement votre matériel de manucure.
- Pensez à laver et désinfecter toute plaie du doigt ou de la main afin d’éviter que le panaris se développe.
- Vérifiez également que vous êtes à jour dans vos rappels de vaccin antitétanique.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Remerciements au Dr Henry Pawin, dermatologue.
- Phytothérapie, la santé par les plantes, Vidal, 2010
- 200 remèdes à l’huile d’olive, Céline Naissant, First Editions, 2012
- Les huiles essentielles ça marche, Danièle Festy, Leduc’s Editions, 200

Vidéo : L'astuce pour soulager une douleur

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.