Comment reconnaître un infarctus ?

Publié le 21 Juillet 2008 par Aurélie Blaize, journaliste santé | Mis à jour le 07 Novembre 2018 par Marion Guérin, journaliste santé
Validé par : Dr Laure-Emmanuelle Nay, Cardiologue
Vous avez du cholestérol, des soucis cardiaques ? Soyons clairs, vous présentez des risques d’infarctus... Mais sauriez-vous reconnaître ses premiers signes ?
Publicité

Infarctus : douleurs dans la poitrine

Le premier symptôme de l’infarctus du myocarde, et le plus connu, est une douleur thoracique. C’est une douleur qui serre comme un étau. Elle peut se diffuser dans la mâchoire, le bras (surtout le gauche), la nuque, mais aussi dans le dos ou l'estomac. Cette douleur est due à l'arrêt total de la circulation sanguine dans une ou plusieurs artères qui irriguent le cœur. Quand une artère est abimée (par l’excès de cholestérol entre autres), un caillot peut s'y former, empêcher le sang de circuler et d'oxygéner le cœur. Résultat : le muscle cardiaque souffre, ce qui provoque la douleur très forte de l'infarctus.

Publicité
Publicité

A retenir : Les douleurs de l’infarctus, à la différence de celles d’une angine de poitrine, durent plus de 20 minutes.

Infarctus : douleurs gastriques

"Les douleurs gastriques sont des signes trompeurs car on ne les associe pas toujours à un infarctus", explique le Dr Nay, cardiologue. Ces douleurs caractéristiques se manifestent dans le creux de l’estomac, et sont associées à des nausées, voire des vomissements.

A noter : Ce type de souffrance est le signe d’un infarctus "inférieur", c’est-à-dire d’une occlusion de l’artère coronaire droite.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X