6 signes que vous êtes frustré sexuellement
Sommaire

Vous pensez à autre chose pendant l’acte

6 signes que vous êtes frustré sexuellement© IstockSi cela arrive à tout le monde d’être préoccupé et de ne pas avoir la tête à faire l’amour, il y a tout de même lieu de s’inquiéter quand on adopte ce comportement à chaque rapport sexuel. C’est bien là le signe que quelque chose ne nous satisfait pas et qu’on n’est pas vraiment présent à ce que l’on est en train de faire.

Toutefois, la sexologue se veut rassurante : "Si l'on pense à autre chose pendant une relation sexuelle, c'est souvent : soit qu'on n'en avait pas envie mais que l'on n’a pas voulu blesser son compagnon ; soit que l'on s'est dit qu'après tout, l'appétit vient en mangeant ! Ce qui est souvent vrai, car si dans un couple installé dans la durée, on attendait que chacun soit excité en même temps, dès le début de l’acte sexuel, pour faire l'amour, les rapports sexuels seraient sans doute peu fréquents".

Vous ne communiquez pas

On ne le répétera jamais assez : la communication est le fondement du couple. Autrement dit, il est primordial de pouvoir parler de tout sans tabou, y compris de sexe. Si on n’arrive pas à aborder ce sujet avec son partenaire, c’est que quelque chose ne va pas. Résultat, la frustration continue de s’accumuler et l’on s’éloigne. Alors, que faire pour améliorer la communication ?

"D’abord, accepter que nous ne sommes pas des dieux, qu’il est difficile d’être aussi beau et intelligent que nous pensons devoir l’être pour plaire à notre Prince Charmant ou à notre Blanche Neige.Ensuite, si vous ne savez pas ou ne pouvez pas dire ce qui vous gêne ou, au contraire, vous plairait, prenez sa main et montrez-le-lui. Et peu à peu, vous verrez, vous pourrez aussi mettre des mots sur vos gestes", explique la spécialiste.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements à Anne-Marie Lazartigues, psychiatre et sexologue.

La rédaction vous recommande sur Amazon :