Toux qui persiste : faut-il passer aux antibiotiques ?

Consultez toujours en cas de toux persistante. Souvent, elle révèle simplement une infection bactérienne, mais, plus rarement, une toux qui persiste est liée à un cancer ou à une autre cause sévère... Mieux vaut être vigilant, surtout si vous êtes dans la tranche d'âge où le cancer de la gorge est le plus fréquent.

Publicité
Publicité

© Istock

Toux et mal de gorge persistants : dans quel cas passer aux antibiotiques ?

Rhume, bronchite et autres petites infections hivernales entraînant de la toux sont le plus souvent d'origine virale : les antibiotiques n'ont aucune utilité contre les virus. En cas de bronchite notamment, la toux est sèche pendant 2-3 jours, puis elle devient grasse. Elle peut alors persister 2 à 3 semaines. Au-delà, il est recommandé de consulter pour s'assurer que vous ne souffrez pas d'une infection bactérienne. Consultez également sans tarder si vos expectorations ont une couleur anormale (exemple : mucus verdâtre), en cas de mal de gorge persistant, de toux très douloureuse, de grande fatigue et/ou de forte fièvre. Des antibiotiques peuvent alors être prescrits.

Publicité

Toux qui persiste : cancer et autres causes rares

Une toux chronique peut avoir de nombreuses causes possibles. Il peut s'agir par exemple d'une "simple" toux d'irritation chez les fumeurs. L'arrêt du tabac peut alors la faire cesser en 4 à 6 semaines en moyenne. Il convient toutefois d'éliminer les causes plus rares et plus sévères. Par exemple, une toux qui persiste révèle parfois un cancer des poumons ou de la gorge. C'est surtout entre 50 et 70 ans (tranche d'âge où le cancer de la gorge est le plus fréquent) qu'il faut vous méfier. Il faut aussi éliminer les causes cardiaques en cas de toux chronique.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés