Les bienfaits de l-huile de coco

Une huile qui calme les coups de soleil

1/9
Une huile qui calme les coups de soleil

"L"huile de coco est une bonne alternative au gel d"aloe vera lorsqu"on n"en a pas sous la main en raison de ses propriétés apaisantes et hydratantes" constate Mély Dufey, naturopathe.

Mode d"emploi : on peut utiliser 1 à 2 cuillères à soupe d"huile de coco dans lesquelles on dilue 4 gouttes d"huile essentielle de lavande fine, à appliquer en massage sur les zones qui ont rougi.

Une huile qui peut aider à maigrir

2/9
Une huile qui peut aider à maigrir

L"huile de coco n"est pas un remède minceur miracle. "Elle n"a pas de vertus amincissantes, il ne s"agit là que d"un argument marketing. En revanche, c"est vrai qu"elle peut aider de manière indirecte à dépenser plus d"énergie et à moins stocker les graisses, en aidant le métabolisme" nuance Mély Dufey. En effet, les acides gras à chaîne moyenne sont décomposés plus facilement par notre organisme et métabolisés directement par le foie pour en tirer de l"énergie. Ils sont donc peu stockés dans le corps. En 2009, une étude menée sur des femmes souffrant d"obésité abdominale a montré que remplacer l’huile de soja par une quantité égale d’huile de noix de coco permettait une légère baisse de poids et de tour de taille.

Un démaquillant naturel pour les peaux sensibles

3/9
Un démaquillant naturel pour les peaux sensibles

"L"huile de coco est très intéressante pour un démaquillage naturel car elle élimine bien les résidus de maquillage, elle coûte peu cher, elle est bien tolérée même par les peaux réactives et sensibles et, comme elle hydrate, il n"y a pas forcément besoin d"utiliser une crème de nuit ensuite" détaille la naturopathe. Même les peaux qui sont à la fois grasses et sensibles peuvent l"utiliser.

Mode d"emploi : mouiller la peau avec de l"eau tiède ou chaude, appliquer une noisette d"huile en massant en mouvements circulaires, éliminer le surplus avec un coton humide et/ou rincer à l"eau claire si besoin.

Une huile qui nourrit les cheveux

4/9
Une huile qui nourrit les cheveux

"L"huile de coco nourrit en profondeur et convient à tous les types de cheveux, qu"ils soient fins, épais, crépus, secs..." estime Mély Dufey.

Mode d"emploi : l"huile de coco s"utilise en masque -laisser poser de 15 min à toute la nuit, sous une serviette- plutôt sur les longueurs, sans trop en mettre sur les racines, surtout si les cheveux ont tendance à être gras.

A noter : ses vertus nourrissantes sont aussi intéressantes en cataplasme pour adoucir les pieds secs.

Voir la suite du diaporama

Une huile anti-âge pour le cerveau ?

5/9
Une huile anti-âge pour le cerveau ?

Un régime riche en acides gras à chaîne moyenne (comme ceux contenus dans l"huile de coco) pourrait ralentir les signes du vieillissement accéléré du cerveau. C"est ce que laisse espérer une étude danoise menée par des chercheurs de l"Université de Copenhague sur des souris, en novembre 2014. Une piste parmi d"autres dans la prévention de maladies neurologiques dégénératives comme Alzheimer ou Parkinson.

Une huile intéressante pour la santé cardiovasculaire

6/9
Une huile intéressante pour la santé cardiovasculaire

Parmi les différentes familles d"acides gras, les acides gras saturés (ceux que l"on consomme le plus, notamment à travers les viandes, les produits laitiers...) ont plutôt mauvaise réputation, car en excès, ils favorisent certains troubles comme les maladies cardiovasculaires. On conseille généralement de privilégier plutôt les omégas 9, 6 ou 3. "Mais contrairement aux viandes, aux produits laitiers ou à l"huile de palme, l"huile de coco apporte principalement des acides gras saturés qui appartiennent à la sous-catégorie « acide laurique ». Il s"agit d"acides gras à chaîne moyenne, assimilés de façon différente par notre organisme", précise Mély Dufey. "Or, des études ont comparé l’effet de l’acide laurique avec les autres acides gras saturés et sont arrivées à la conclusion qu"il a un effet plus favorable sur le rapport cholestérol total/cholestérol HDL. Son impact lors de la digestion reste neutre au lieu d"augmenter le mauvais cholestérol comme ont tendance à le faire les autres acides gras saturés" ajoute la naturopathe. Une étude publiée en 2003 dans l"American Journal of Clinical Nutrition montre même qu"il augmente surtout le HDL, considéré comme le bon cholestérol. Consommer (entre autres huiles végétales) de l"huile de coco serait donc plutôt positif pour santé cardiovasculaire. D"ailleurs, dans les années 80-90, des chercheurs avaient observé que certains peuples vivant dans le sud du Pacifique et consommant beaucoup d"huile de coco ou de noix de coco souffraient rarement de maladies cardiaques et d"AVC.

Une huile anti-poux

7/9
Une huile anti-poux

Les poux sont asphyxiés lorsqu"on les emprisonne dans un corps gras et l"huile de coco serait la plus efficace car l"acide laurique a fait ses preuves in vitro contre les parasites.

Mode d"emploi : selon la longueur des cheveux, appliquer 1 à 3 cuillères à soupe d"huile (à laquelle on peut ajouter quelques gouttes d"huile essentielle de lavande par exemple) sur la tête, en massant pour bien répartir. Laisser poser au moins 1h (dans l"idéal toute une nuit) sous une serviette ou un film transparent. Ensuite, bien rincer (plusieurs shampoings peuvent être nécessaires) puis passer un peigne anti-poux pour éliminer les parasites morts et répéter l"opération tous les 2/3 jours si besoin. Il existe aussi des lotions ou shampoings anti-poux à base d"huile de coco ou de dérivés, en pharmacie, comme Apaysil Poux, Moustikologne, Parasidose ou Paranix Spray.

Comment choisir l"huile de coco ?

8/9
Comment choisir l"huile de coco ?

Elle s"achète en pot.

- Pour la cuisine, mieux vaut choisir une huile de bonne qualité, non raffinée, par exemple extra vierge, extraite à froid et bio, pour éliminer un maximum d"impuretés.

- "Pour une utilisation à haute température, pour de la friture par exemple, il faut opter pour une huile de coco « désodorisée », qui est plus stable à la chaleur", conseille Mély Dufey.

- "Pour une utilisation cosmétique, on peut choisir un produit un peu plus bas de gamme, mais elle doit toujours être vierge ou extra vierge et non raffinée", ajoute la naturopathe.

A savoir : l"huile de coco s"appelle aussi parfois huile de coprah car elle est fabriquée à partir de la coprah, la partie blanche de la noix de coco décortiquée et séchée.

Comment utiliser l"huile de coco ?

9/9
Comment utiliser l"huile de coco ?

A température ambiante, l"huile de coco est plutôt solide, donc pas intéressante pour la vinaigrette, pour laquelle il vaut mieux privilégier des huiles riches en oméga 3 comme l"huile de noix, de cameline ou de chanvre.

- Pour la cuisson, on peut l"utiliser à la place du beurre ou de l"huile d"olive en la faisant fondre dans une poêle. Elle résiste parfaitement à la cuisson (mais l’huile vierge ne doit pas être cuite à plus de 180 °C), ce qui permet de réaliser sautés, woks, cuissons au four et plats mijotés. Sa saveur douce se marie bien au porc, au poulet, aux poissons (saumon, cabillaud, etc.), notamment dans les plats exotiques.

- En pâtisserie, on l"utilise fondue au bain-marie pour qu"elle devienne liquide. Elle peut ensuite être intégrée dans une pâte (à cake, à muffins, à madeleines...) ou associée à une purée d"oléagineux (amandes, noisettes, cajou...) pour se rapprocher de la texture du beurre (par exemple dans les pâtes à tartes ou à cookies). "Dans ce cas, on peut remplacer 100 g de beurre par ¾ d"huile de coco et ¼ de purée d"oléagineux", conseille la spécialiste.