Sommaire

Apprendre une bonne nouvelle peut donner mal au crâne !

Vous venez d’apprendre une heureuse nouvelle ? Vous ressentez une immense joie ? Et là sans savoir pourquoi, une migraine se déclenche. Ce n’est pas toujours le hasard. "Tout ce qui relève du registre émotionnel, que ce soit une émotion positive comme une grande joie effectivement, ou une émotion négative comme un stress, des contrariétés, une anxiété, peut être responsable d’une crise de migraine", indique le Dr Lantéri-Minet.

Que faire ? "Il est important d’apprendre à gérer son stress quand on souffre de migraine, en faisant de la relaxation par exemple. Cela peut parfois permettre d’enrayer les crises", explique le Dr Malou Navez.

Un arrêt brutal du café ?

Le café est un aliment dont il faut se méfier ! "La caféine peut faire du bien pendant une crise de migraine car elle est vasoconstrictrice et un peu antalgique mais les patients qui en consomment trop peuvent, s’ils arrêtent brutalement, avoir une migraine de rebond", explique le Dr Lantéri-Minet. Cette migraine peut par exemple se manifester le week-end chez une personne qui a l’habitude de boire plusieurs cafés la semaine, au travail.

Que faire ? Il faut d’une manière générale rester raisonnable sur la consommation de café, en ne dépassant pas dans l’idéal 3 tasses par jour, maximum. Il est aussi conseillé de ne pas boire de café après 17h pour éviter d’éventuels troubles du sommeil.

Sources

Migraine, la clinique. Inserm. 

Eufic 
Migraine et troubles digestifs, André Pradalier, mars 2005.

Migraines Are Correlated with Higher Levels of Nitrate-, Nitrite-, and Nitric Oxide-Reducing Oral Microbes in the American Gut Project Cohort - Antonio Gonzalez, Embriette Hyde, Naseer Sangwan, Jack A. Gilbert, Erik Viirre, Rob Knight, mSystems, 2016 - DOI: 10.1128/mSystems.00105-16

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.