Les effets indésirables du traitement par interféron

Publicité

Les effets secondaires de l’interféron sont fréquents mais non graves (rien à voir avec la chimiothérapie).

Après la première injection, une réaction générale avec fièvre et douleurs musculaires ou articulaires est quasi systématique. Cette réaction est passagère. Elle ressemble au symptôme de la grippe.

Les autres effets fréquents sont la fatigue et la perte d’appétit, rarement la chute des cheveux, des rougeurs, un vieillissement prématuré, parfois, des état dépressif, une diminution du nombre de globules blancs et des plaquettes sanguines. Enfin, des insuffisances de fonctionnement de la glande thyroïde, très rarement.

Publicité
Publicité

Dans la grande majorité des cas, ces effets indésirables disparaissent rapidement, après l’arrêt du traitement.

En général, le malade peut poursuivre ses activités professionnelles, sociales et de loisirs. Les médecins expert évaluent en moyenne à une échelle de l’ordre de 1/7 les souffrances endurées, pour les hépatites chroniques actives.

Le préjudice esthétique est généralement considéré comme léger.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X