Sommaire

Cortisone et vaccin : attention à l’interaction

Cortisone et vaccin : attention à l’interaction© Adobe StockPourquoi ? "La cortisone est immunosuppressive, ce qui signifie qu’elle diminue l’immunité de l’organisme", met en garde Martial Fraysse. Un vaccin effectué pendant un traitement à la cortisone risque donc d’être moins immunogène, c’est-à-dire qu’il produira une plus faible réaction immunitaire et pourra donc être moins efficace.
Quels vaccins sont concernés ? Le risque existe pour les vaccins "vivants atténués", à savoir ceux contre la fièvre jaune, les oreillons, la rougeole, la rubéole, la tuberculose ou la varicelle. Le traitement à la cortisone ne semble cependant pas affecter l’efficacité des vaccins dits "inactivés" ou "recombinants" tels que les vaccins contre la grippe, le pneumocoque ou encore le DTP (Diphtérie – Tétanos – Poliomyélite).

Vous aussi participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

- Merci à Martial Fraysse, docteur en pharmacie

- Dictionnaire Vidal – Base de données des prescripteurs libéraux

mots-clés : Régime sans sel
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.