Hémochromatose : 5 solutions quand on a trop de fer dans le sang
Publié le 22 Janvier 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé | Mis à jour le 04 Octobre 2018 par Aurélie Blaize, journaliste santé
Validé par : Pr Pierre Brissot fondateur du centre de référence des surcharge en fer génétiques rares

Limiter les aliments riches en fer

© Adobe StockPour le professeur Brissot, pas la peine de se restreindre à un régime stricte lorsqu'on est victime d'hémochromatose. "On est, en général, assez permissif, explique-t-il, pour que les patients gardent une qualité de vie sans contrainte. De toute façon, aucun régime pauvre en fer ne remplace le traitement par saignées. Ceux qui en consomment beaucoup voient simplement leur nombre de saignées augmenter par an pour éliminer le surplus". Néanmoins pour ceux qui le souhaitent, quelques règles nutritionnelles permettent de limiter ou espacer les saignées en évitant certains aliments.

Publicité
Publicité

Les aliments riches en fer : la viande rouge, le chocolat, les céréales complètes, les fruits de mer, le boudin noir, les pignons de pin...

Attention à l'alcool en cas d'atteinte hépatique : en cas de cirrhose due au fer, il sera conseillé de bannir l'alcool, par contre si le foie n'est pas endommagé, il n'y a pas de raison de l'interdire.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X