Sommaire

Le dépistage est-il réellement utile ?

Le dépistage est-il réellement utile ?Pr Nicolas Thiounn, urologue : "Ce dépistage est très controversé. Il y a des études qui montrent qu’il n’y a pas de différences en terme de mortalité due au cancer de la prostate entre les populations dépistées (homme de + de 50 ans) et les populations non dépistées. Si on compare les chiffres, on doit être à 40 000 nouveaux cas de cancer de la prostate en 2000 contre 80 000 aujourd’hui, mais la mortalité n’a pas évolué, elle est toujours de 9000 personnes par an. C’est pourquoi certains spécialistes estiment que le dépistage ne sert à rien et conduit à des opérations inutiles, qui ne permettent pas de vivre plus longtemps. Personnellement, je pense qu’il faut continuer le dépistage et surtout discuter pour faire les bons choix en terme de traitements, afin d’éviter les opérations inutiles.

En outre, si ce chiffre de mortalité est stable, c’est parce qu’il y a un stade où le cancer de la prostate ne répond plus au blocage hormonal et peur de temps à la. Ce qu’il faudrait à l’avenir, c’est trouver des traitements plus efficaces pour les cancers étendus à métastases. On fonctionnerait un peu comme pour le Sida, à chercher des moyens de prolonger la vie des patients.

Une autre piste serait de prendre cette maladie dans l’œuf. Peut-être qu’un jour, il existera un comprimé prescrit en prévention à des gens sélectionnés en raison de leurs prédispositions génétiques à ce type de cancer... ".

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.