Mal de gorge persistant : quelles sont les causes de ces maux de gorge chroniques ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLorsqu’il s’agit d’une inflammation virale ou bactérienne, le mal de gorge s’estompe en quelques jours. Une douleur chronique peut donc être le signe d’une affection plus grave. Alors quand consulter ? On fait le point sur les différentes causes pouvant engendrer un mal de gorge persistant.

Mal de gorge persistant : quand s’inquiéter ?

Le mal de gorge n’est pas une pathologie en soi, mais un symptôme qui survient en cas d’affections de la sphère ORL. La gorge comprenant plusieurs organes, il peut s’agir de pathologies diverses, même si généralement on associe le mal de gorge au rhume, à la fameuse rhinopharyngite, ou encore à l’angine, deux affections très contagieuses.
Ces maux de gorge disparaissent complètement au bout d’une semaine, et ce, qu’il s’agisse d’inflammations aiguës d’origine virale ou bactérienne. Mais parfois, la douleur persiste. Si les douleurs perdurent au-delà de sept jours, une consultation chez le médecin est nécessaire pour identifier la cause. Généralement, un mal de gorge est défini comme chronique lorsqu’il dure depuis plusieurs semaines, soit par intermittence soit de manière continue.

Irritations et affections ORL : premières causes du mal de gorge chronique

Une douleur persistante au niveau de la gorge peut, en premier lieu, être due à des causes ORL. En effet, plusieurs troubles peuvent causer une irritation chronique de la gorge. Parmi lesquels :

  • Le jetage postérieur. Il se traduit par un écoulement nasal postérieur (en arrière) dans la gorge. Ces sécrétions sont infectées par des virus. Cela va infecter les amygdales et ainsi, provoquer une irritation chronique et une inflammation.
  • Le tabagisme, dont la fumée peut irriter les tissus laryngés et avoisinants.

Irritations et affections ORL : premières causes du mal de gorge chronique© Fotolia

Reflux gastrique et mal de gorge chronique

Il arrive que le reflux gastro-oesophagien (RGO) engendre un mal de gorge persistant. Et pour cause, les remontées acides affectent et irritent le fond de la gorge. D’ailleurs, les personnes concernées ne ressentent pas forcément de brûlures d’estomac. Cette pathologie se traduit par une inflammation à l’arrière du pharynx, appelée hypopharynx.
À noter : s’il s’agit davantage d’une maladie gastrique, le reflux gastro-oesophagien est souvent associé aux affections du larynx dont il aggrave les symptômes.

Le rôle de l’alimentation

Le régime alimentaire peut aussi fragiliser les tissus de la gorge. Une alimentation très épicée et pimentée, voire acide, boire des boissons très chaudes… sont autant d’habitudes pouvant être responsables de maux de gorge qui s’installent dans la durée.

Allergies, pollution et mal de gorge persistant

Les personnes souffrant d’allergies saisonnières aux pollens ou présentant des réactions allergiques à la poussière, aux moisissures ou aux animaux peuvent ressentir des picotements dans la gorge causant une irritation. Une exposition chronique à la pollution peut aussi, à la longue, fragiliser les organes et tissus de la gorge.

Mal de gorge chronique et cancer

Dans les cas les plus graves, bien que plus rares, un mal de gorge persistant peut également résulter d’un cancer. Il est alors dû à la consommation élevée de tabac, combinée à l’alcool. La douleur est souvent unilatérale et s’intensifie au fil des mois.

Stress et TMS : les autres causes du mal de gorge chronique

Le stress

Il arrive que les maux de gorge ne soient pas d’origine physiologiques mais psychosomatiques, notamment dus à une angoisse prolongée. Celle-ci provoque des contractures de l’œsophage, ressenties jusqu’au pharynx. C’est exactement ce qu’illustre l’expression « avoir une boule dans la gorge ». Il s’agit en réalité de paresthésie pharyngée, autrement dit de fausses sensations.

Les troubles musculo–squelettiques

Des gestes répétés, une mauvaise posture ou encore une pratique sportive intense peuvent entraîner le développement de troubles musculo–squelettiques (TMS). Lorsqu’ils sont situés au niveau du cou, les douleurs peuvent se propager jusqu’au niveau de la gorge, de manière chronique.

Mal de gorge chronique : quels examens et traitements ?

Bien évidemment, le traitement d’un mal de gorge persistant dépendra de la maladie en cause. Pour l’identifier, le médecin ORL fera passer une série d’examens au patient, à commencer par l’anamnèse et l’examen clinique (observation du fond de la gorge, palpation du cou à la recherche d’une éventuelle adénopathie, ou blocage).

Pour analyser les organes de la gorge (pharynx et larynx) et rechercher d’éventuelles zones enflammées, ou encore une tumeur, il réalisera une fibroscopie. Cela consiste à introduire une fibre optique munie d'une caméra dans une des narines pour atteindre l’arrière de la gorge. Si un cancer est suspecté, une biopsie et une radiographie seront réalisées. Le médecin s’orientera vers le diagnostic d’un cancer s’il observe au préalable les 4 D, à savoir :

  • une douleur au niveau de la gorge ;
  • une dysphonie (difficulté à parler) ;
  • une dyspnée (troubles respiratoires) ;
  • une dysphagie (blocage au moment de la déglutition).

Si l’arrêt du tabac et de l’alcool est souvent recommandé, une fois le diagnostic établi, le traitement adapté sera mis en place pour soigner la maladie responsable du mal de gorge : RGO (Reflux Gastro-oesophagien), jetage postérieur...

Concernant les allergies, outre les antihistaminiques, le traitement passe par l’éviction de l’allergène. Enfin, cas de tumeur cancéreuse, le traitement variera selon le stade du cancer (radiothérapie, chirurgie, chimiothérapie). Malheureusement, bien souvent, ce type de cancer touche des individus consommant de grandes quantités d’alcool et de tabac, qui sont souvent isolés socialement. Le diagnostic peut être retardé.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :