Crème pour la peau contaminée au mercure : une femme dans le coma

Une femme est actuellement dans un état semi-comateux pour avoir appliqué un soin sur son visage. Le produit en cause ? La crème hydratante commercialisée par Pond’s qui s’avère contaminée au méthylmercure, un composé chimique réellement dangereux.
Istock

Les faits se sont déroulés aux États-Unis. La victime avait obtenu une crème hydratante grâce à un réseau informel qui l’aurait importé du Mexique. Âgée de 47 ans, elle espérait éclaircir sa peau tout en dissimulant les imperfections et les rides. Après avoir appliqué la crème mise sur le marché par l’enseigne Pond’s, la patiente est tombée malade avant de sombrer dans un semi-coma.

Et pour cause, le soin s’avère contaminé au méthylmercure, un composé chimique libéré par la pollution générée par les activités humaines. Ce dernier peut causer de graves lésions du cerveau et du système nerveux. "Il s’agit du premier cas signalé d’intoxication au methylmercure lié à une crème pour la peau aux États-Unis", précise le département de Santé publique de Sacramento (Californie).

Le département de santé appelle les consommateurs à cesser immédiatement d’utiliser ces crèmes importées du Mexique, en raison du risque important de contamination au méthylmercure. Selon Olivia Kasirye, la responsable du département, "le méthylmercure est extrêmement dangereux pour les adultes et les enfants".

À ce jour, le ministère de la Santé du comté de Sacramento travaille en étroite collaboration avec le département de la santé publique de Californie pour tester les crèmes incriminées.

Le méthylmercure a des effets dramatiques sur votre organisme

Le méthylmercure est libéré dans l’environnement par l’activité volcanique, l’érosion des roches et à la suite des activités humaines. "Ces dernières sont la cause principale des rejets de mercure, qui proviennent notamment des centrales électriques au charbon, mais aussi des processus industriels, des incinérateurs de déchets et de l’extraction du mercure, de l’or et d’autres métaux", explique l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Tous les être humains sont naturellement exposés au mercure. Or, les personnes exposées à des niveaux élevés courent un danger.

Le methylmercure peut pénétrer dans votre système nerveux, digestif et immunitaire. Il peut s’attaquer à vos poumons, vos reins et peut être fatal. Il est particulièrement néfaste pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants.

"Des troubles neurologiques et comportementaux peuvent être observés après exposition aux différents composés de mercure par inhalation, ingestion ou contact dermique", alerte encore l’OMS.

La victime n’est plus en état de parler, ni de se lever

Son fils Jay, contacté par Fox News, explique que sa mère est actuellement confinée dans son lit et n’est plus capable de parler. "C’est vraiment difficile… C’est une femme très active, qui se lève tôt le matin, fait ses exercices et se promène avec son chien", déplore-t-il. Désormais, sa mère n’est plus capable de se lever.

"Elle ne parle pas et nous ne savons pas si elle nous entend, poursuit-il. Elle ne peut pas se lever, se tenir debout, ni marcher. Elle est juste coincée désormais".

Contamination au mercure : les symptômes à repérer

Le département de Santé publique de Sacramento met en garde vis-à-vis des symptômes survenant en cas de contamination au mercure. Certains signes comme la perte de mémoire, difficulté à se concentrer, nervosité, irritabilité, anxiété, dépression, insomnie, maux de tête, perte de poids ou encore tremblements et fourmillements peuvent se manifester.

Les enfants exposés de manière prolongée, peuvent présenter un écaillage de la peau, salive excessive, soif, manque d’appétit, crampes dans les jambes, hypertension, éruption cutanée encore une certaine irritabilité.

Le département invite les personnes ayant acheté ces crèmes à cesser de les appliquer et à les apporter à leur médecin. "Faites-vous tester pour le mercure pour vérifier que vous n’en avez pas dans votre sang ou votre urine", conseillent les professionnels.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Tainted Skin Cream Results in Mercury Poisoning, Sacramento County Public Health, 9 septembre 2019
Contaminated skin-care cream leaves woman in semi-comatose state, officials say, Fox News, 11 septembre 2019
Mercure et santé, OMS, 31 mars 2017