La feuille d’érable efficace pour retendre la peau ridée ?

Publié le 21 Août 2018 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Une récente étude américaine a démontré les propriétés bénéfiques des extraits de feuille d'érable sur la peau qui souffre de l'effet de l'âge. Un anti-rides naturel qui pourrait bientôt être commercialisé.
Publicité

© IstockTout le monde est à la recherche du produit miracle qui ferait rajeunir sa peau, l'un des premiers organes du corps à souffrir du vieillissement. Des chercheurs de l'université du Rhode Island aux Etats-Unis pourraient bien avoir trouvé la solution : une étude publiée le 20 août 2018 dans The Journal of The American Chemical Society a démontré les propriétés régénérantes de la feuille d'érable, dont un composé en particulier bloquerait une enzyme responsable du vieillissement cutané.

Publicité

Des extraits de feuille d'érable pour bloquer l'action de l'élastase

Les rides et l'affaissement de la peau sont le produit de la dégradation de l'élastine, protéine qui maintient l'élasticité de la peau, par l'enzyme élastase. Si ce mécanisme fait partie du processus normal de vieillissement de la peau, des scientifiques auraient trouvé un moyen de le ralentir grâce à la feuille d'érable. En effet, celle-ci contient des molécules végétales appelées tanins qui gênent l'action de l'élastase. Leur efficacité a été testée et prouvée dans un tube à essai.

Publicité

Si d'anciennes études suggéraient que la feuille d'érable possédait des vertus anti-inflammatoires et agissaient sur les taches brunes dues au vieillissement, ces nouveaux résultats ont poussé les chercheurs à songer à la fabrication de produits cosmétiques ou de compléments alimentaires à base d'extraits de feuille d'érable. Si la date de commercialisation n'est pas connue, on sait déjà que le dépôt de brevet des produits, dont la marque s'appellera Maplifa®, est en cours. "Imaginez que ces extraits puissent raffermir la peau comme du Botox® mais en application locale, pas sous forme d'une toxine qui est injectée", se prend à rêver le Dr Navindra Seeram, directrice de l'étude. Un rêve en passe de devenir réalité, et un argument indéniable qui risque de convaincre et de ravir bon nombre de personnes complexées par leur peau froissée.

Comment lutter contre le rêlachement cutané ?

Pour limiter et prévenir le relâchement cutané, des solutions simples existent. D'abord, l'alimentation est la clé : il convient de privilégier des aliments riches en antioxydants et en collagène. Le sport permet également d'augmenter la masse musculaire et de donner une certaine densité à la silhouette. Il est aussi recommandé de bien hydrater sa peau en buvant de l'eau et en appliquant régulièrement de la crème, de ne pas maigrir trop vite afin d'éviter de faire le yoyo, et de se faire masser pour entraîner un réveil cellulaire et une fabrication de fibres. En revanche, l'exposition au soleil devrait être bannie, ou du moins limitée : les UV cassent les fibres de la peau, ce qui va lui donner un aspect fripé.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X