Méningite virale ou bactérienne : la différence

Publié le 05 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
La méningite est une maladie potentiellement grave. Elle peut être mortelle ou provoquer des séquelles neurologiques sévères. Elle peut avoir plusieurs origines, bactériennes ou virales. Les symptômes, dont une fièvre élevée, sont similaires.
Publicité

© Istock

Comment une méningite virale se manifeste-t-elle ?

La méningite virale se manifeste, au début, comme une grippe : une fièvre élevée apparaît, accompagnée de maux de tête et de douleurs musculaires et articulaires diffuses. Puis, des nausées, une raideur de la nuque et des vomissements viennent accompagner ces signes. Le diagnostic de méningite est alors évoqué et une hospitalisation est souvent nécessaire pour pratiquer une ponction lombaire et éliminer une méningite bactérienne. La méningite virale guérit le plus souvent spontanément.

Publicité
Publicité

Que faire face à une méningite bactérienne ?

Les symptômes de la méningite bactérienne sont à peu près semblables à ceux de la méningite virale, parfois un peu plus marqués. Des troubles de conscience peuvent se manifester. En effet, la méningite bactérienne est beaucoup plus grave car elle peut être foudroyante, dans le cas d'un méningocoque, par exemple, et provoquer le décès en quelques heures. La méningite bactérienne peut, également, être à l'origine de séquelles neurologiques, cardiaques et rénales définitives. Sa prise en charge est une urgence, l'hospitalisation en réanimation est parfois nécessaire, et le traitement antibiotique doit être débuté sans tarder, au moindre doute, sans attendre les résultats de la ponction lombaire.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X