5 bonnes raisons de changer de culotte plus souvent

Pour éviter les mauvaises odeurs

1/5
5 bonnes raisons de changer de culotte plus souvent

Pour soi-même ou pour les autres, les mauvaises odeurs intimes ne sont jamais agréables. Pour certaines c"est même une angoisse à l"approche d"un câlin sous la couette. Le meilleur moyen pour éviter cela c"est d"avoir une hygiène intime irréprochable (mais pas à outrance au risque de perturber votre flore vaginale) et cela passe par des sous-vêtements propres.

Pourquoi ? Il n"y a pas de recommandations officielles quant à la fréquence de changement de culotte pour une femme. "Tout dépend de la flore vaginale. Pour celles qui ont un bon équilibre de bactéries vaginales ça ne sent pas mauvais elles pourraient presque la garder 3 jours de suite. En revanche, celles qui ont une flore vaginale déséquilibrée, avec une grande quantité de mauvaises bactéries pathogènes il y a un risque de mauvaises odeurs si on en ne change pas tous les jours", explique Odile Bagot, gynécologue.

Pour ne pas aggraver une maladie de peau

2/5
5 bonnes raisons de changer de culotte plus souvent

On ne risque pas à proprement parler d"attraper une maladie de peau parce qu"on ne change pas assez de culotte, mais on peut en aggraver une déjà présente.

Pourquoi ? "Les personnes qui souffrent déjà de problèmes cutanés comme l"eczéma ou le psoriasis, risquent la surinfection, prévient la spécialiste. Avec la transpiration et la chaleur, la zone devient un vrai nid à microbes qui vont proliférer ce qui favorise la récidive des vulvovaginites." Attention également si vous utilisez le rasoir pour l"épilation du maillot car un sous-vêtement sale qui touche une peau lésée peut favoriser l"infection et créer un abcès ou une dermite.

Mycose : attention aux récidives

3/5
5 bonnes raisons de changer de culotte plus souvent

Démangeaisons, rougeurs, brûlures... Les mycoses intimes sont des infections vulvo-vaginales contagieuses provoquées par des champignons qui ont la fâcheuse tendance à revenir. Quand on a réussi à s"en débarrasser, certaines règles d"hygiène sont à respecter pour éviter les récidives comme notamment avoir des sous-vêtements propres.

Pourquoi ? "Tout simplement parce qu"avec la transpiration et les sécrétions, s"il y a des mauvaises bactéries sur vos dessous cela favorise le développement des champignons sur la peau, qui vont se ré-infecter et favoriser les mycoses à répétition", explique Odile Bagot, gynécologue.

Pour éviter de favoriser les infections urinaires

4/5
5 bonnes raisons de changer de culotte plus souvent

"Il n"y a aucune directive, ni étude qui confirme cela mais porter des sous-vêtements sales trop longtemps pourrait favoriser les infections urinaires", met en garde la spécialiste.

Pourquoi ? "S"il y a des colibacilles* sur votre lingerie, ça peut aider une infection à se propager. Avec la transpiration et la chaleur de cette partie du corps, la bactérie a de quoi se développer. En plus de cela, à cause du sous-vêtement elle est au contact du méat urinaire, zone par laquelle se propage les infections urinaires", ajoute Odile Bagot. 

 *bactéries pouvant être à l"origine de maladies

Pour éviter des petits boutons au niveau du maillot

5/5
5 bonnes raisons de changer de culotte plus souvent

Une autre bonne raison de changer souvent de culotte : les folliculites. Au cas où le nom scientifique ne vous dise rien, il s"agit des petits boutons blancs qui apparaissent après un rasage. Non seulement cela peut faire mal et s"infecter, mais en plus cela donne un air négligé à votre épilation du maillot. Détail important quand on approche la période estivale. 

Pourquoi ? "Lorsqu"on se rase, il arrive qu"apparaissent de petites coupures ou des blessures. Si elles se frottent à une culotte qui est sale ou remplie de bactéries, la micro-plaie peut s"infecter et se transformer en folliculite", explique la gynécologue.

Sources

Merci au Dr Odile Bagot, gynécologue, auteur du blog Mam Gynéco et du Dico des nanas (Editions Hachette Santé).

mots-clés : Vagin