Gangrène de Fournier : des médicaments anti-diabète accusés d’augmenter le risque

Publié le 31 Août 2018 à 15h17 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Le 29 août 2018, les autorités de santé américaines ont publié un communiqué informant des dangers de certains médicaments contre le diabète soupçonnés d'entraîner la gangrène de Fournier, une infection bactérienne potentiellement mortelle. Une meilleure information des risques chez le patient est réclamée.

© IstockAux Etats-Unis, plusieurs cas de gangrène de Fournier, une infection bactérienne rare et potentiellement mortelle, ont été recensés ces dernières années suite à la prise de médicaments contre le diabète. La Food and Drug Administration (FDA ; l'équivalent de l'Agence européenne des médicaments) a publié le 29 août 2018 un communiqué demandant à ce que les risques liés à ces traitements soient précisés aux patients lors de la prescription.

Douze personnes hospitalisées et un décès

Entre mars 2013 et mai 2018, pas moins de douze personnes ont été hospitalisées après avoir développé cette infection qui attaque les parties génitales et la zone anale. Les cinq femmes et les sept hommes touchés ont eu recours à une chirurgie réparatrice visant notamment à retirer les tissus endommagés ; certains ont eu des complications, et un mort est à déplorer. Les victimes suivaient toutes un traitement contre le diabète à base de sodium/glucose cotransporteur 2 (SGLT2), protéine permettant de réduire le taux de sucre dans le sang en l'éliminant dans l'urine.

"Nous demandons à ce qu'un nouvel avertissement à propos de ce risque soit ajouté aux informations de prescription de tous les inhibiteurs SGLT2 et au guide des médicaments", précise le communiqué. "Les patients doivent consulter rapidement s'ils observent une sensibilité, une rougeur ou un gonflement au niveau des parties génitales ainsi qu'une fièvre supérieure à 38°C ou un état général de malaise". En cas d'observation de ces symptômes, la FDA invite les professionnels de santé à prescrire aux patients des antibiotiques et une chirurgie réparatrice si nécessaire, et à arrêter la prescription d'inhibiteurs SGLT2.

Qu'est-ce que la gangrène de Fournier ?

Rare mais très dangereuse, la gangrène de Fournier est une fasciite nécrosante des organes génitaux qui entraîne la mort dans 20 à 80% des cas. Elle touche principalement les hommes âgés de plus de 50 ans et se concentre sur le scrotum, le pénis et le périnée. Elle survient après une infection bactérienne et provoque la destruction des tissus. Dans 20% des cas, les causes sont urinaires et génitales (infection urinaire, prostatite, etc.) mais également digestives (hémorroïdes, cancer du rectum, etc.). Les symptômes principaux sont un œdème, une rougeur et une douleur au niveau des parties génitales accompagnés d'une fièvre. La gangrène de Fournier touche principalement les personnes immunodéprimées souffrant de diabète, d'obésité, d'insuffisance cardiaque ou encore d'alcoolisme. Les traitements consistent en la prescription d'antibiotiques et en une intervention de chirurgie réparatrice.

Vidéo : L'infection urinaire - Cystite

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X