L'hypercholestérolémie, quels risques ?

Selon les normes en vigueur, le taux de cholestérol sanguin est considéré comme normal s'il est compris entre 2 et 2,50 grammes/litre. Au-delà, on parle d'hypercholestérolémie. S'il est indispensable au bon fonctionnement de l'organisme, le cholestérol peut avoir une incidence désastreuse sur la santé artérielle lorsqu'il est excédentaire. En effet, le cholestérol est une graisse qui aura tendance à s'accumuler sur la paroi des artères et à les obstruer progressivement. Le risque de développer une maladie cardiovasculaire est donc accru par l'hypercholestérolémie. Parmi les maladies potentiellement provoquées par l'excès de cholestérol, on retrouve l'hypertension artérielle, l'angine de poitrine, la thrombose, l'infarctus du myocarde ou encore l'accident vasculaire cérébral.

L'hypercholestérolémie, quels traitements ?

Le traitement de première intention consiste à adapter son alimentation. En effet, un régime alimentaire trop riche en matières grasses, en sucres et en sel favorise inévitablement l'élévation de la cholestérolémie. Il faut savoir que le surpoids et l'obésité constituent des facteurs de risques majeurs. L'adoption d'un mode de vie plus sain, articulé autour d'une activité physique régulière ou encore de l'arrêt du tabac, est indispensable. Mais chez les personnes présentant un risque cardiovasculaire accru, la mise en place d'un traitement médicamenteux visant à diminuer le taux de cholestérol est parfois nécessaire.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.