Sommaire

Cataracte : gare aux collyres et corticoïdes

Cataracte : gare aux collyres et corticoïdes© Istock

"Certains médicaments, comme les corticoïdes favorisent le développement de la cataracte", explique le Dr Yves Bokobza. "S'ils sont prescrits quelques jours pour traiter une inflammation, il n'y a pas de risque. En revanche, les personnes souffrant d'allergie oculaire, qui utilisent très souvent, en automédication, des collyres à base de corticoïdes doivent faire attention." Et si vous souffrez de maladies nécessitant la prise de corticoïdes au long cours (rhumatisme, lupus par exemple), demandez conseil à votre médecin, surtout si vos parents ont développé une cataracte (il existe un facteur génétique).

Cataracte : attention aux traumatismes et... radiothérapies !

Toutes les atteintes de l'oeil risquent d'endommager le cristallin et de favoriser la survenue de la cataracte. Ainsi "les traumatismes importants, comme par exemple les coups de poing, la balle de tennis ou de golf prise dans l'oeil sont des facteurs de risque. Certaines opérations importantes également (opération de la myopie, vitrectomie..). De même les séances de radiothérapie pour soigner des tumeurs au niveau de la tête doivent amener à surveiller les yeux", souligne le Dr Yves Bokobza.

Cataracte : Mangez des vitamines A, C, E...

Cataracte : Mangez des vitamines A, C, E...© Istock

"Il est prouvé qu'en cas de dénutrition, le risque de cataracte augmente", explique le Dr Yves Bokobza. "Mais dans nos pays où les risques de famine sont nuls, il suffit simplement de manger équilibré" pour tenter de se mettre à l'abri. Des études sont régulièrement publiées montrant l'intérêt de certains antioxydants (vitamine A, C, E, lutéine) pour prévenir la maladie. "Il n'existe à l'heure actuelle aucun consensus scientifique pour prescrire des compléments alimentaires contenant ces nutriments en prévention", insiste le Dr Bokobza. Mais comme ces vitamines sont bonnes pour tout, rien n'empêche de manger les fruits et légumes qui en sont riches (carottes, abricots, légumes verts foncés...).

Cataracte : Portez des lunettes de soleil !

Cataracte : Portez des lunettes de soleil !© Istock

"L'exposition répétée aux rayons ultraviolets (UV) du soleil est l'un des plus importants facteurs de risque en ce qui concerne la cataracte", souligne le Dr Yves Bokobza. Les UV lèsent le cristallin, cette lentille naturelle, située à l'arrière de notre iris, qui permet de focaliser les rayons lumineux. Les lésions provoquent une opacification du cristallin qui devient brunâtre : c'est la cataracte. Dès que vous vous exposez au soleil pensez donc lunettes et/ou visière de casquette (qui protègent également).

Cataracte : Méfiez-vous des verres solaires foncés

Cataracte : Méfiez-vous des verres solaires foncés© Istock

Porter des lunettes c'est bien, mais encore faut-il les choisir efficaces. Rien de pire que des verres foncés qui ne filtrent rien : la pupille s'élargit et laisse alors passer plus de rayons nocifs. "Il faut acheter ses lunettes chez un opticien, vérifier qu'elles affichent bien la marque CE et opter pour un indice de protection maximum : 3 ou 4 en fonction de l'endroit où l'on se trouve. Cet indice n'a rien à voir avec la couleur des verres. Veillez aussi à ce qu'elles soient bien enveloppantes de façon à ce que les rayons ne puissent pas entrer par les côtés", conseille le Dr Yves Bokobza.

Cataracte : le tabac facteur de risque

Cataracte : le tabac facteur de risque© Istock

Ennemi juré de nos yeux, le tabac favorise la survenue de la cataracte. "Le lien est établi depuis plusieurs années entre la consommation tabagique et l'apparition de la cataracte", explique le Dr Yves Bokobza. Même si le mécanisme en cause est encore mal connu, on suppose qu'un stress oxydatif en est à l'origine. Les 4500 toxiques contenus dans la cigarette et la fumée qu'elle produit provoqueraient une augmentation des radicaux libres au niveau du cristallin et donc accélèreraient son vieillissement. Autrement dit, fumer ne pique pas seulement les yeux, ce geste les abîme aussi. Le pire ? "L'association tabac-alcool", précise le médecin.

Cataracte : Surveillez votre glycémie

Cataracte : Surveillez votre glycémie© Istock

"Le diabète mal équilibré peut être à l'origine de l'opacification du cristallin", affirme le Dr Yves Bokobza. Autrement dit, faire surveiller régulièrement sa glycémie et ajuster son régime alimentaire et ses éventuelles prises d'insuline, c'est aussi protéger ses yeux. D'autre part, les diabétiques doivent faire vérifier régulièrement leur vue par leur ophtalmologiste. A cause des risques de cataracte mais aussi car les petits vaisseaux qui irriguent la rétine risquent de se dégrader sous l'effet de la surcharge en sucre. Un examen du fond de l'oeil doit donc être pratiqué tous les ans.

Cataracte : Etes-vous à risque ?

Cataracte : Etes-vous à risque ?© Istock

La cataracte touche également les hommes et les femmes. Elle est plus fréquente dans les zones très ensoleillées (l'Afrique notamment).
À partir de 65 ans, la majorité de la population est confrontée à un début de cataracte. L'opacification du cristallin n'entraîne pas forcément de gêne visuelle importante.
Mais après 75 ans, beaucoup de personnes ont une cataracte suffisamment avancée pour nuire à leur vision.

Qu'est-ce que la cataracte ?

Qu'est-ce que la cataracte ?© Istock

La cataracte est un problème de vue fréquent. Il apparaît lorsque le cristallin perd de sa transparence. Lorsque cette petite lentille au fond de l'oeil s’opacifie, la rétine reçoit moins bien la lumière, d'où une vision brouillée. Elle s'opère très bien aujourd'hui.
Le plus souvent, la cataracte survient avec l'âge. La structure du cristallin change en effet avec le vieillissement. On ne connaît pas vraiment la cause, mais on pense que les radicaux libres joueraient un rôle dans la survenue de la maladie. A noter : les radicaux libres sont en partie neutralisés par les antioxydants principalement présents dans les fruits et légumes consommés.

> Un expert santé à votre écoute !

Vidéo : Problèmes de vue : quand faut-il s'inquiéter ?

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.