Sommaire

Cataracte : gare aux collyres et corticoïdes

Cataracte : gare aux collyres et corticoïdes© Istock

"Certains médicaments, comme les corticoïdes favorisent le développement de la cataracte", explique le Dr Yves Bokobza. "S'ils sont prescrits quelques jours pour traiter une inflammation, il n'y a pas de risque. En revanche, les personnes souffrant d'allergie oculaire, qui utilisent très souvent, en automédication, des collyres à base de corticoïdes doivent faire attention." Et si vous souffrez de maladies nécessitant la prise de corticoïdes au long cours (rhumatisme, lupus par exemple), demandez conseil à votre médecin, surtout si vos parents ont développé une cataracte (il existe un facteur génétique).

Cataracte : attention aux traumatismes et... radiothérapies !

Toutes les atteintes de l'oeil risquent d'endommager le cristallin et de favoriser la survenue de la cataracte. Ainsi "les traumatismes importants, comme par exemple les coups de poing, la balle de tennis ou de golf prise dans l'oeil sont des facteurs de risque. Certaines opérations importantes également (opération de la myopie, vitrectomie..). De même les séances de radiothérapie pour soigner des tumeurs au niveau de la tête doivent amener à surveiller les yeux", souligne le Dr Yves Bokobza.

Vidéo : Problèmes de vue : quand faut-il s'inquiéter ?

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.