Quels sont les cancers les plus dangereux ?

Publié le 15 Mars 2018 par Anne-Sophie Glover-Bondeau, journaliste santé
Validé par : Dr Jérôme Viguier, Directeur du pôle santé publique et soins de l’Institut national du cancer (INCa)
Foie, pancréas... Certains cancers sont plus dangereux que d’autres, car ils évoluent longtemps sans symptômes spécifiques et qu’ils sont diagnostiqués à un stade évolué de la maladie, parfois métastatique, ou encore parce qu’ils se soignent mal. Zoom sur les plus préoccupants.
Publicité

Cancer du poumon : un cas sur deux diagnostiqué au stade métastatique

© Adobe StockLes cancers broncho-pulmonaires sont le plus souvent diagnostiqués à un stade avancé de la maladie : 40 à 55% des malades ayant un cancer du poumon dans sa forme la plus fréquente (non à petites cellules), sont diagnostiqués à un stade métastatique. "Pour la plupart des cancers, le traitement le plus efficace est la chirurgie qui devient plus difficile voire impossible lorsque les cancers sont plus évolués, avec extension locale, régionale ou à distance" informe le Dr Viguier, Directeur du pôle santé publique et soins de l’Institut national du cancer (INCa).

Publicité

Le pronostic des cancers du poumon reste mauvais pour cette raison. La survie nette 5 ans après le diagnostic est estimée à 17 %. Se pose la question de l’intérêt d’un dépistage chez les personnes à risque. "Des expérimentations sont menées sur un dépistage du cancer du poumon à un stade plus précoce chez les fumeurs à l’aide de scanners thoraciques réguliers. Les modalités de ce dépistage doivent cependant être précisées et son efficacité confirmée" précise le Dr Viguier.

Publicité

Bien entendu, l’arrêt du tabagisme est la prévention principale du cancer du poumon, qui touche de plus en plus de femmes.

Cancer du pancréas : particulièrement agressif

Le cancer du pancréas est en augmentation et il est particulièrement agressif. Il est souvent détecté à un stade avancé, parfois métastatique. Il se développe initialement sans symptôme sur cet organe profond. La plupart des patients ne peuvent pas bénéficier d’une intervention chirurgicale pour retirer la tumeur. "Si certains facteurs de risque comme le tabac ou encore l’obésité favorisent le développement de ce cancer, ils n’expliquent pas à eux seuls l’augmentation du nombre de cas observés chaque année. Par ailleurs, une échographie ne suffit pas pour faire le diagnostic. Un programme de dépistage dans la population n’est pas aujourd’hui envisageable" souligne le Dr Viguier.

Lueur d’espoir pour les malades : de nouveaux protocoles permettent une augmentation de la survie chez des patients présentant un cancer du pancréas avec métastases. "Il est important de préciser que des progrès dans les traitements sont réalisés régulièrement. Pour l’ensemble des cancers, l’arsenal thérapeutique se complète en continu : chimiothérapie, immunothérapies, thérapies ciblées" indique le Dr Viguier.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X