Les saignements après la ménopause font partie des symptômes les plus fréquents chez les femmes atteintes d'un cancer de l'endomètre. Le problème, c'est que toutes les femmes qui sont victimes de ce signe ne subissent pas automatiquement un dépistage.

Une piste qui pourrait être envisagée, selon une étude publiée dans la revue Jama Internal Medicine, le 6 août 2018, afin de mieux prendre en charge ce cancer dont la chirurgie effectuée le plus tôt possible permet d'améliorer le taux de survie.

Revoir les méthodes de dépistage

Pour cette recherche les scientifiques ont étudié les cas de 41 000 femmes (34 000 avec des saignements après la ménopause et 6 000 environ atteintes d'un cancer de l'endomètre) recensés dans 129 études. En comparant leurs données médicales les chercheurs ont obtenu la fréquence d'apparition de ces symptômes chez les femmes atteintes du cancer de l'endomètre et vice versa.

Résultat ? Chez les femmes atteintes du cancer, l'apparition de ce symptôme était confirmée dans 91% des cas, en revanche chez les victimes de saignements post ménopause le risque d'être victime du cancer était de 9% seulement.

La prévalence d'apparition de ce symptôme avant l'apparition du cancer reste quand même une piste qui devrait suggérer de revoir les méthodes de dépistage, selon les chercheurs.

Cancer de l'endomètre qu'est-ce que c'est ?

L'utérus est situé en arrière et au-dessus de la vessie. Il s'agit d'un organe creux, sa partie inférieure constitue le col de l'utérus qui s'ouvre ensuite dans le vagin. La partie supérieure correspond au corps de l'utérus (ou cavité utérine), celui-ci est tapissé d'une muqueuse que l'on nomme l'endomètre. Cette muqueuse a pour rôle d’accueillir l’œuf en cas de fécondation.

Les symptômes : Il concerne principalement les femmes ménopausées surtout celles qui n'ont jamais eu d'enfant. Chez la femme ménopausée, le cancer se manifeste par l'apparition de pertes sanglantes dont la couleur va foncer en fonction de l'avancement de la maladie. Lorsque la tumeur apparaît chez une femme non ménopausée, celle-ci se manifeste par des règles très abondantes et des saignements entre les règles. Les facteurs de risque sont l'obésité et le diabète.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.