Sommaire

Le frottis jusqu'à 65 ans !

Que vous ayez ou non des relations sexuelles, que vous soyez ménopausée ou non, il faut réaliser un frottis jusqu'à 65 ans, tous les 3 ans (après deux premiers frottis normaux pratiqués à un an d'intervalle). En effet, comme le rappelle l'Institut national du cancer "les anomalies liées aux virus HPV (papillomavirus humain) évoluent lentement". Ainsi, elles peuvent se révéler via frottis après des mois ou des années d'absence de relations sexuelles, et aussi après la ménopause. Ces anomalies peuvent conduire à un cancer du col de l'utérus.

Le frottis peut être réalisé chez le médecin traitant

Le frottis peut être réalisé chez le médecin traitantEn France, près de 9 frottis sur 10 sont réalisés par des gynécologues. Or, ils peuvent aussi être faits par le médecin traitant ou une sage-femme, en milieu libéral, à l'hôpital, dans un centre de santé, dans un centre de planification ou d'éducation familiale ou, sur prescription, dans certains laboratoires d'analyse de biologie médicale.

Seul le frottis peut identifier des anomalies silencieuses

Seul le frottis peut identifier des anomalies silencieusesEn faisant régulièrement un frottis, vous réduisez votre risque de cancer du col de l'utérus. Contrairement à ce que l'on pense souvent, ce cancer n'est pas réservé aux femmes jeunes. La contamination se fait le plus souvent dans les premières années de la vie sexuelle mais ce n'est que des mois ou des années plus tard que les premières lésions peuvent apparaître. Le cancer du col de l'utérus se développant très lentement. "La plupart du temps, les anomalies ne se manifestent par aucun symptôme. Quand les symptômes apparaissent, le cancer est déjà souvent à un stade avancé, et donc plus difficile à guérir" souligne l'Inca. Le frottis permet de détecter des lésions précancéreuses et cancéreuses du col et ainsi de soigner plus précocement ce cancer, voire d’éviter son apparition.

Et si mon frottis est "anormal" ?

Et si mon frottis est "anormal" ?Des cellules anormales peuvent être retrouvées lors du frottis. Ce frottis ne signifie pas nécessairement que l'on a une lésion précancéreuse ou cancéreuse du col de l'utérus. Des examens complémentaires (colposcopie, biopsie) sont prescrits pour rechercher la nature de cette anomalie. Si les lésions ne disparaissent pas seules ou évoluent vers un stade sévère, elles devront être enlevées pour prévenir l'évolution vers un cancer du col de l'utérus. Le traitement est simple, efficace et ne nécessite généralement pas d'hospitalisation.

Source

- Cancer du col de l'utérus : campagne pour savoir où réaliser son frottis, Inca, 7 janvier 2014.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

mots-clés : Hpv, Cancer stade 3
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.