Quelles huiles essentielles pour quels types de peau ?

Rides, taches, boutons... Pourquoi ne pas essayer l'aromathérapie ? C'est naturel et disponible dans toutes les pharmacies. La naturopathe Sabine Monnoyeur vous donne les huiles essentielles qui correspondent le mieux à votre type de peau avec leurs modes d'emploi et précautions d'utilisation.

Publicité

La peau grasse résulte d’un dérèglement des glandes sébacées qui produisent trop de sébum. Cet excès de sébum se stocke dans les pores dilatés et peut provoquer des boutons, des points noirs et donner à la peau un aspect brillant.

Une huile astringente : "L'huile essentielle de Géranium Rosat, de son nom latin Pelargonium graveolens, est tonique et astringente. Elle obtient de très bons résultats en cas de troubles cutanés et favorise la fermeté des tissus de la peau" explique Sabine Monnoyeur, naturopathe.

Aide à resserrer les pores : Les principes actifs de l’huile essentielle de Géranium Rosat sont des alcools à 70%, tels que le linalol, le nérol, le menthol et des extraits terpéniques à 30%. "Elle contient en majorité des alcools monoterpéniques qui aident à resserrer les pores et donc à limiter l’apparition des points noirs et des boutons. Ces alcools sont aussi régulateurs de sébum" précise la spécialiste.

Une odeur agréable : "C’est une des huiles essentielles les plus utilisées en cosmétique car elle convient à différents types de peau et elle parfume les préparations" explique la naturopathe.

Application : Vous pouvez l’utiliser simplement en la diluant dans une huile végétale. "Testez par exemple cette huile de massage composée de 20 gouttes de Géranium rosat et 50 ml d’huile de cameline ou de jojoba" recommande l’experte. "Vous pouvez également mélanger 1 goutte d’HE de Géranium Rosat avec 1 goutte d’HE de lavande vraie et 1 goutte d’essence de mandarine à votre dose de crème hydratante. Appliquez ensuite la préparation selon vos habitudes."

Précautions d’emploi : Attention ! Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Il est recommandé pour l'utilisation des huiles essentielles de s’adresser à un professionnel de l'aromathérapie afin de recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale. Il ne faut jamais dépasser les doses indiquées. Les huiles essentielles sont interdites aux femmes enceintes pendant les 3 premiers mois de grossesse.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X