Nouvelle invasion de punaises de lit à l'hôpital de la Timone à Marseille

Selon France 3 Alpes-Provence-Côte-d'Azur, l'hôpital de la Timone  à Marseille serait de nouveau victime d'une invasion de punaises de lit au service des urgences. 

Publicité

Le retour du cauchemar pour l'hôpital de la Timone à Marseille. L'établissement qui avait déjà été victime d'une invasion de punaises de lit en décembre dernier se retrouve à nouveau infesté cet été, annonce France 3 Alpes-Provence-Côte-d'Azur. Cette fois-ci, c'est le service des urgences qui est concerné par l'invasion de ces petites bêtes.

Des chiens renifleurs pour détecter les punaises de lit

"Dix boxes sont fermés sur les 35 dans notre service", aurait confié une infirmière au média régional. Chaque boxe touché, par les punaises de lit a donc été nettoyé et désinfecté puis temporairement fermé jusqu'à ce que l'invasion soit totalement éradiquée. Les grands moyens ont dû être employés puisqu'un communiqué de la direction relayé par RTL aurait déclaré que des chiens renifleurs auraient été envoyés sur place afin de pouvoir détecter la moindre trace d'autres petits insectes et être sûr que l'invasion soit parfaitement sous contrôle.

Publicité
Publicité

Depuis deux ans déjà les invasions de ce type se multiplient en France. En 2016, la Chambre Syndicale de désinfection, désinsectisation, dératisation avait annoncé que 180 000 sites avaient été touchés en 2016. Mais la ville de Marseille est particulièrement touchées. En janvier 2018, France 3 Provence-Alpes-Côtes-d'Azur alertait sur le cas du quartier marseillais de la Belle ou la propagation des punaises de lit avait été un vrai fléau. Pour s'en débarrasser les habitants du quartier jetaient leurs matelas dans la rue, ce qui est la dernière chose à faire car beaucoup de personnes ont récupéré les matelas inutilisés ne faisant que favoriser l'invasion des punaises de lit dans d'autres secteurs.

Punaise de lit : 2 signes qui montrent que vous êtes envahit

- Vous êtes piqué et vous remarquez qu’il y a des taches sombres sur vos draps , il s’agit de leurs déjections . Vous remarquez également de minuscules taches de sang : c'est le vôtre, causé par la piqûre.

- Si vous allumez la lumière durant la nuit, vous pourrez les remarquer en train de fuir pour se cacher "dans les recoins du plancher ou du mobilier ou dans votre literie ", précisent les deux auteures.

Comment s’en débarrasser ?

Si votre maison est infestée, lavez vos draps à 60°C et aspirez la pièce de fond en comble (matelas, sommier, oreillers, plinthes…). Vous pouvez également saupoudrer la pièce de terre de Diatomée , un insecticide naturel et placer les objets ou tissus infestés au congélateur pendant deux jours : les températures inférieures à -19°Cdétruisent les larves de ces insectes.

Punaise de lit : 2 produits à éviter

Les punaises de lit sont devenues résistantes à ces molécules. Deux composants ont été mis en cause par les scientifiques dans la revue scientifique Journal of Economic Entyomology. "Les produits contenant du chlorfénapyr et ceux avec du bifenthrin. Après avoir exposé plusieurs types de punaises de lit à plusieurs composants il est apparu que leur taux de mortalité est inférieure à 75% pour les insecticides contenant ces deux composants. Selon les chercheurs, s'ils sont inefficaces c'est parce qu'à force des les utiliser les petites bêtes ont développé une résistance à ces molécules.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X