Rhume des foins : il parvient à le soigner…grâce aux orties

Publié le 29 Avril 2019 par Emmanuelle Jung, journaliste santé
Victime de rhume des foins, un homme a trouvé le traitement ultime pour se soulager : frotter sa peau contre des orties. Un remède pas banal, qui semble pourtant porter ses fruits.
Publicité

La saison des rhumes des foins a officiellement débuté. Appelé aussi rhinite allergique, le rhume des foins survient par une allergie aux pollens d'arbres et de plantes herbacées diffusés par le vent. Il entraîne une réaction inflammatoire faisant gonfler les muqueuses. Résultat : les personnes allergiques doivent endurer des écoulements nasaux, éternuements, mais aussi des démangeaisons importantes au niveau des yeux. Cette allergie leur rend la vie impossible dès l’arrivée du printemps.

Publicité

Pourtant, il semblerait qu’un remède simple puisse en venir à bout. Goran Pavlovic affirme dans un témoignage relayé par le journal The Mirror avoir pu se débarrasser de son rhume des foins grâce aux orties. Il suffirait selon lui, de frotter les branches d’ortie contre sa peau.

Publicité

La thérapie ? Se piquer une fois par semaine jusqu’à l’automne

« Toute ma vie j’ai souffert du rhume des foins, déplore Goran Pavlovic. Puis, il y a quelques années, un vieil homme (un vieil homme fou selon ma femme !) m’a conseillé d’essayer les orties ».

A l’arrivée du printemps, il s’agit alors de cueillir les premières orties qui poussent…et de se piquer volontairement avec la branche. Un remède pour le moins insolite. Visiblement Goran Pavlovic n’avait plus rien à perdre, tant son allergie le faisait souffrir.

« Faites cela une fois par semaine jusqu’à la fin de l’automne. A priori, le système immunitaire se concentre alors sur les orties et en oublie le pollen…, justifie-t-il. Au grand dam de ma femme, j’ai rapidement commencé la thérapie. Elle a fonctionné. Je n’ai plus aucun problème d’allergie au pollen depuis 3 ans maintenant ».

Attention cependant, en cas de symptômes allergiques, consultez d’abord votre médecin traitant. S’il se murmure que les orties réduisent la quantité d’histamines dans le corps causées par les allergies, il est plus prudent d’avoir un avis médical.

Rhume des foins : les traitements plus « traditionnels »

Très souvent, les antihistaminiques sont préconisés sous différentes formes pour venir à bout de la rhinite allergique. En collyre, en spray nasal ou en comprimé pour une action générale, ce traitement régule les effets indésirables de l’allergie.

L’homéopathie reste aussi une bonne alternative : cette médecine douce prévient les risques ou soulage les crises, notamment auprès des enfants.

Enfin, pour traiter la cause de l’allergie, on fait appel à la désensibilisation. Celle-ci met le corps en contact direct avec l’allergène de façon progressive afin d’en réduire, voire supprimer totalement la réaction allergique.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X