Un retraité allemand a fait une trouvaille pour le moins surprenante.

En 1948 Hans Feldmeyer, aujourd'hui âgé de 87 ans, reçoit une boîte de saindoux dans un restaurant universitaire de Rostock, dans le Nord de l'Allemagne.

Le produit, constitué de gras de porc fondu, est américain, car c'était l'époque où l'Europe était approvisionnée par les États-Unis. Feldmeyer garde la boîte chez lui pendant 64 ans. Ne souhaitant pas la jeter, cet ancien pharmacien la confie à l'Office régional de l'alimentation du Mecklenbourg-Poméranie antérieure, dans le Nord-Est du Pays.

Le saindoux est soumis à des examens dont le résultat est inattendu : le produit est encore consommable. Il est un peu grumeleux, difficile à dissoudre et il a un peu moins de goût et de parfum.

Pourtant, Frerk Feldhusen, directeur de l'Office, estime qu'il satisfait encore aux « exigences actuelles de fraîcheur et de composition ».

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.