Regarder la télévision augmenterait le risque de cancer du côlon

Publié le 09 Mars 2018 par Chloé Parisse, journaliste santé
Des scientifiques britanniques ont découvert que les personnes au comportement sédentaire, habituées à regarder la télévision, ont un risque élevé de développer un cancer colorectal.
Publicité

© Adobe StockLa télévision est vraiment pas bonne pour la santé. Les scientifiques de l'Université d'Oxford et de l'Imperial College de Londres au Royaume-Uni révèlent que la regarder quotidiennement favoriserait le risque de cancer du côlon plus que de passer du temps sur l’ordinateur.

Regarder la télévision entre 1h et 5h par jour augmenterait le risque

Les chercheurs ont observé 430 584 hommes et femmes inscrits dans la banque de données santé nationale britannique UK Biobank. Le but étant de déterminer une association entre le cancer colorectal et le manque d’activité physique grâce à des indicateurs de sédentarité comme le temps passé devant la télévision ou l’ordinateur. Parmi les participants suivis pendant 5 ans et demi, 2 391 ont développé un cancer du côlon. Le cancer colorectal est le troisième plus fréquent en France, tous sexes confondus.

Publicité
Publicité

Les résultats, publiés dans le British Journal of Cancer, montrent que les patients ayant une activité physique élevée d’environ 60 heures par semaine, ou même faible, de moins de 10 heures par semaine, présentaient un risque moindre de cancer du côlon. Cependant, les personnes ayant un temps d'écoute de la télévision compris entre 1h et 5h par jour ont été associés à un plus grand risque de cancer du côlon. Fait intéressant, le temps passé à utiliser des ordinateurs n'était pas associé au risque de cancer colorectal, d’après les chercheurs.

Sédentarité : grignotage et prise de poids

Pour le Dr Neil Murphy, principal auteur de l’étude, cette augmentation du risque de cancer du côlon serait due à plusieurs facteurs : "Des recherches antérieures suggèrent que regarder la télévision peut être associée à d'autres comportements, tels que fumer, boire et grignoter plus, et nous savons que ces choses peuvent augmenter le risque de cancer du côlon." Il ajoute : "Être sédentaire est également associé à un gain de poids et à une plus grande masse grasse. L'excès de graisse corporelle peut influencer les taux sanguins d'hormones et d'autres produits chimiques qui affectent la croissance de nos cellules et augmenter le risque de cancer du côlon". Néanmoins, il existe des habitudes à prendre pour limiter le risque de développer un cancer colorectal comme limiter la viande rouge ou encore arrêter l’alcool.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X