Si vous vous réveillez régulièrement le matin cerné et fatigué sans raison apparente, il se pourrait que vous souffriez d’apnée obstructive du sommeil. Parmi les causes de ces arrêts respiratoires non maîtrisés pendant la nuit, des chercheurs de l’Université de Buffalo (Etats-Unis) et de Dammam (Arabie Saoudite) ont identifié une raison dans votre bouche : la taille de la langue.

Selon eux, une langue trop grande augmenterait le risque d’apnée du sommeil et les patients obèses seraient 10 fois plus à même d’en présenter les signes que les patients non obèses.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont examiné les facteurs de risque potentiels de 200 patients : poids, circonférence du cou, pression artérielle, taille de la langue et des amygdales ainsi que de la luette.
Conclusion : 23% des participants se sont révélés à risque dont 80% d’hommes. Le facteur le plus commun, avec l’obésité, était la grande taille des amygdales et de la langue.

Une anomalie à surveiller par les dentistes

Ces particularités buccales devraient être surveillées par les dentistes, selon les chercheurs, pour qu'ils puissent orienter leurs patients vers des spécialistes du sommeil.

"Il est important d’enseigner cela à nos futurs dentistes avant qu’ils ne partent sur le terrain, afin de leur apprendre le rôle majeur qu'ils peuvent jouer dans l'identification et le traitement des patients souffrant de troubles liés au sommeil", a déclaré l’orthodontiste et chercheur Thikriat Al-Jewair.

Faites le bilan sur votre carrière pour trouver enfin la voie qui vous correspond. C'est 100% finançable par votre CPF

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.