Grand froid : attention à l’intoxication avec le chauffage

Publié le 26 Février 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Face à la vague de grand froid qui va toucher la France en cette fin de mois de Février, le Ministère de la Santé met en garde contre les risques d'intoxications au monoxyde de carbone qui augmentent à chaque descente de températures. 
Publicité

Vous l'avez probablement déjà remarqué Météo France prévoit une vague de froid pour cette fin de mois de février à cause d'un vent glacial venu tout droit de Russie. Mardi 27 et mercredi 28 février 2018 devraient être les journées les plus froides de la semaine avec "des températures pouvant descendre entre -6°C et -10°C au nord et à l'est de l'Hexagone", rapporte le site du Ministère des Solidarités et de la Santé. En réaction à la chute des températures, le Ministère met en garde contre un réflèxe qui pourrait tenter beaucoup de personnes : surchauffer son logement.

Publicité

Les erreurs qui favorisent l'intoxication au monoxyde de carbone

"Au cours de la période de chauffe 2016-2017, 1 041 épisodes d'intoxications au monoxyde de carbone suvenus par accident et impliquant 35 540 personnes ont été signalés au système de surveillance de Santé publique France", rapporte le Ministère. Le monoxyde de carbone est un gaz à risque mortel, incolore et inodore qui peut se répandre avec n'importe quel types d'appareil à combustion (chaudière, chauffe-eau, chauffage d'appoint...). Les principales causes d'intoxications sont : le manque de ventilation dans la pièce, la vetusté ou un manque d'entretien d'un appareil.

Publicité

Le danger augmente d'autant plus en période de grand froid car on constate un cumul des erreurs à ne pas faire dont l'augmentation d'utilisation de "chauffage de fortune" en continue qui favorisent son émanation dans la pièce. Pour limiter les risques d'intoxications voici les recommandations des autorités sanitaires en période de grand froid :

- Ne pas utiliser pour se chauffer d'appareil non destinés à cet effet comme la gazinière ou un brasero. - Ne pas utiliser de chauffage d'appoint en continu- Faire vérifier ses installations de chauffage surtout les nouvelles.- Aérer sa maison au moins 10 minutes par jour - Ne pas installer de groupe électrogène à l'intérieur.

Intoxication au monoxyde de carbone : les signes

L'intoxication au monoxyde de carbone peut entraîner à la mort et au coma en quelques minutes. Les signes précurseurs dont il faut se méfier sont : des maux de tête, une fatigue, des nausées, met en garde le Ministère de la Santé. Au moindre doute, il faut aérer immédiatement le logement, stopper les appareils à combustion, évacuer et appeler le 15, le 18 ou le 112.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X