Anticholinergiques : ces médicaments liés à un risque accru de démence

Une nouvelle étude montre un lien entre le développement de démence entraînant le déclin cérébral et la prise de médicaments anticholinergiques fréquemment prescrits en cas de dépression ou d'incontinence urinaire. 

Attention si vous prenez des médicaments de la famille des anticholinergiques ! C'est la première fois qu'une étude de cette envergure porte sur ce type de médicaments et les résultats ont montré un risque accru de démence chez ceux qui en prenaient. Ce type de médicaments sont fréquemment prescrits comme antidépresseurs ou en cas d'incontinence.

Ne surtout pas arrêter son traitement

Pour leur recherche, les scientifiques des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de l'Irlande ont analysé les dossiers médicaux de 40 770 patients âgés de plus de 65 ans atteints de démence et les ont comparé avec les suivis médicaux de 283 933 volontaires en bonne santé. Les résultats ont montré, que, parmi ceux atteints de démence, se trouvaient une plus forte population sous anticholinérgiques, par rapport au groupe en bonne santé.

Selon les chercheurs : il apparaît clairement que la démence pourrait empirer chez les patients qui prennent ce type de médicaments. "Nous savions déjà que les anticholinergiques qui bloquent l'acetycholine, un neurotransmetteur du système nerveux pouvait être lié à un déclin cérébral", a commenté Noll Campbell l'un des auteurs de l'étude. "Cette étude est vraiment importante, poursuit-il dans son rapport, car plus de 350 millions de personnes sont touchées par la dépression, ou l'incontinence." Cela exposerait donc un très grand nombre de personnes à un effet indésirable dangereux.

Néanmoins, plus d'études devant être faites avant de confirmer ou savoir comment le processus de risque agit sur le cerveau, le spécialiste appelle les patients à ne surtout pas arrêter leur traitement.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Cerveau : pourquoi ces médicaments sont-ils dangereux ?

mots-clés : Santé au quotidien
Source(s):

Common class of drugs linked to dementia even when taken 20 years before diagnosis, British Medical Journal, 26 avril 2018