Ronflement pendant la grossesse : un signe d'hypertension artérielle ?

Ronflement pendant la grossesse : un signe d'hypertension artérielle ?©iStock

On parle d'hypertension gravidique pour qualifier une forme d'hypertension artérielle survenant uniquement chez la femme enceinte, majoritairement en fin de grossesse. Mais à quoi est-elle due ? Quels signes permettent de la détecter précocement ?

Publicité
Publicité

Hypertension artérielle pendant la grossesse, quelles causes ?

L'hypertension gravidique est avérée lorsque la pression artérielle est supérieure à 140 mmHg pour la tension systolique, et à 90 mmHg pour la tension diastolique. Ce trouble artériel survient à partir de la vingtième semaine d'aménorrhée, et touche généralement des futures mamans ne présentant aucun antécédent personnel. Si l'on ne connaît pas véritablement les origines réelles de cette complication gestationnelle, plusieurs facteurs de risques ont été clairement identifiés : grossesse multiple, grossesse tardive, début de pré-éclampsie, diabète, pathologie rénale, surpoids, obésité…

Publicité

Hypertension artérielle pendant la grossesse, quels symptômes ?

Aujourd'hui, l'hypertension artérielle en fin de grossesse est assez bien dépistée par le corps médical grâce, notamment, au suivi de grossesse qui prévoit de nombreuses consultations gynécologiques. Néanmoins, une femme enceinte ne doit pas hésiter à consulter son médecin traitant ou son gynécologue si elle ressent des symptômes inhabituels tels que des vertiges, des maux de tête, des troubles de la vision, des douleurs épigastriques, des palpitations ou encore des acouphènes. Les troubles du sommeil peuvent également indiquer la présence d'une tension artérielle excessive. En effet, l'hypertension influe notablement sur la qualité du sommeil, et peut accroître les ronflements ainsi que les insomnies ou les réveils fréquents.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité