Manger du surimi enceinte : un risque de toxoplasmose ?

Manger du surimi enceinte : un risque de toxoplasmose ?©iStock

En cas de grossesse, des aliments à éviter sont souvent cités. D’une façon générale, il est important d’éviter ceux qui peuvent véhiculer des maladies comme la toxoplasmose ou la listériose. Ainsi, dans la mesure où le poisson cru est parfois déconseillé, on est en droit de se demander si consommer du surimi lorsqu'on est enceinte présente des risques pour le bébé.

Publicité
Publicité

Grossesse : aliments à éviter

La listériose et la toxoplasmose sont des maladies infectieuses qui peuvent être véhiculées par l’alimentation et qui sont particulièrement graves chez la femme enceinte (risques de fausses couches, d’accouchements prématurés, de malformations du fœtus, etc.). Pour limiter les risques de listériose et de toxoplasmose, on conseille donc aux femmes enceintes d’éviter de consommer des viandes crues (charcuterie, carpaccio…), des fruits de mer, des fromages au lait cru et d’une façon générale tous les aliments crus, y compris les poissons comme dans les sushis ou le saumon fumé.

Publicité

Manger du surimi enceinte

Le surimi n’est pas un aliment qui pose problème en soi. Si on excepte le fait qu’il ne s’agit pas d’un aliment particulièrement sain (d’un point de vue nutritif), ce produit étant pasteurisé et cuit à plus de 70 °C, il ne risque pas d’entraîner une toxoplasmose. Ainsi, il ne présente pas de contre-indication pour la femme enceinte. L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) indique que les femmes peuvent manger du surimi sans restriction au cours de la grossesse. La précaution à prendre consiste à respecter la date limite de consommation et à s’assurer que les sachets ont été correctement conservés au réfrigérateur.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité