Fracture du fémur : la rééducation chez les personnes âgées

Fracture du fémur : la rééducation chez les personnes âgées©iStock

La fracture du fémur survient souvent après une mauvaise chute. Elle peut concerner la partie centrale de l'os de la cuisse ou la partie supérieure, une sorte de boule qui s'articule avec l'os du bassin (col du fémur). Chez les personnes âgées, la fracture du fémur est particulièrement redoutée, car elle peut entraîner de graves complications. Le kinésithérapeute joue un rôle essentiel dans la rééducation.


Publicité
Publicité

Complications liées à la fracture du fémur

Après une fracture du fémur, le patient doit être opéré. Dans certains cas, le chirurgien pose des vis ou des plaques pour "sauver" l'os (ostéosynthèse). Lorsque la fracture est trop importante, une prothèse articulaire est mise en place. Les complications chez les personnes âgées surviennent après la chirurgie et résultent surtout de leur alitement prolongé. Il existe un risque de phlébite, d'embolie pulmonaire, d'infection urinaire ou pulmonaire. Les progrès médicaux ont permis ces dernières années de réduire la durée d'hospitalisation et d'immobilisation des patients.

Publicité

La rééducation après une fracture du fémur, une question d'autonomie

La rééducation commence en milieu hospitalier. Elle a pour but de préserver l'autonomie du patient en le faisant marcher le plus rapidement possible. Le kinésithérapeute lui indique les gestes qui lui permettent d'améliorer en douceur la mobilité de l'articulation et l'élasticité de la jambe. Il lui montre également quelques exercices simples qu'il peut réaliser chez lui, entre les séances de rééducation.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité