Régime : découvrez les conseils de Valérie Orsoni, coach minceur des stars !

Publicité

Besoin de perdre quelques kilos avant l'été ? A la recherche d'un régime efficace et sans risque ? Valérie Orsoni, coach minceur et bien-être des stars françaises et internationales, a répondu à vos questions.

Publicité

Qui est Valérie Orsoni ?

Fondatrice du site de la perte de poids en ligne LeBootCamp.com, Valérie Orsoni a mis au point son programme Minceur « Le BootCamp » pour toutes les femmes qui veulent mincir durablement, mais qui n’ont pas forcément beaucoup de temps pour elles. LeBootCamp offre aujourd'hui des programmes adaptés à diverses situations : Minceur, Maman & Bébé, Stop cholestérol,  Beauté et anti-âge, dans de nombreux pays et en plusieurs langues. Passionnée de la recherche, Valérie s’entoure de professionnels renommés du monde entier : médecins et professeurs en médecine, diététiciennes, psychologues, sportifs et entraîneurs sportifs de haut niveau, nutritionnistes, chercheurs… ceci dans le but de faire évoluer sans cesse sa méthode. Ce sont ainsi pas moins de 125 personnes qui composent son équipe aujourd'hui !

Publicité
Bonjour, je souhaite perdre 3 kilos mais je suis très gourmande, que faire ? Merci

Bonjour,
Ah la gourmandise ! Si vous êtes comme moi, que vous aimez les bons petits plats, et bien rassurez-vous mincir ne rime pas forcément avec souffrir. Finis les régimes restrictifs où l’on se prive pendant des semaines et où l’on voit revenir au galop, dès la semaine suivante, les kilos perdus !
Dans mon programme LeBootCamp.com aucun aliment n'est interdit ! Eh oui, se priver de ce que l'on aime est la meilleure façon pour se retrouver en situation de manque et très vite devenir "obsédée" par la pensée de ce gâteau (ou hamburger, pizza, ou autre) inatteignable !
Donc l’idéal est de conserver une alimentation très saine à la base, qui permet d'atteindre le poids idéal mais, et aussi, de ne pas se priver de certains aliments que l'on aime vraiment beaucoup.
Cela dit, il faut manger ces aliments avec "conscience", les savourer, contrôler ses portions, histoire de ne pas ruiner ses efforts par une séance de "mal-bouffe" !
Bien sûr, certains aliments sont réputés comme "mauvais" car très riches en graisses saturées par exemple. Là, le contrôle des portions, et une fréquence de consommation peu élevée, est le secret :)
Pour ce qui est des sucreries, bonbons et gâteaux au chocolat,... Il faut toutefois savoir "comment" craquer. L'idéal est de manger le bout de gâteau quand vous êtes en société, à une fête ou invitée, pour profiter au maximum de ces moments-là. Jamais seule, dans votre coin juste pour le plaisir de craquer. Ensuite, mangez la "chose" en fin de repas : JAMAIS entre les repas car cela entraîne un pic glycémique --> Gros STOCKAGE DE GRAS et HYPOGLYCEMIE GARANTIE 2 heures plus tard.
Dans la journée, pour éviter les grignotages si vous ne pouvez pas résister aux tentations, il ne faut pas avoir chez vous les aliments qui vous font craquer. Ayez toujours dans votre réfrigérateur des pommes, des fruits faciles à manger sur lesquels vos yeux vont se poser en premier.
Faites du sport. Et oui, le sport permet d'augmenter le niveau d'endorphines, l'hormone du bonheur qui aide aussi à réduire les pulsions alimentaires.

j ai 58 ans 1m58-74 kg!!! je n arrive pas a maigri,pourtant je suis active,je ne reste pas assise dans mon fauteuil j ai un traitement cardio vasculaire +tsh+eltyrone suite a une operation de la glande thyroide voila 30 ans je n ai plus de taille ,j ai un gros ventre ,et je suis desespérée.souvent constipée..pouvez vous m aider je mange 1 tranche de pain le matin avec du fromage blanc+1 café ,puis des soupes maison plein de legumes ,et des legumes frais aux repas.souvent du saumon ,poisson sardine thon filet de maquereau.....je bois de l eau et des tisanes.pouvez vous m aider je me sens trés mal dans ma peau cela me deprime ....boutchi pour rme

Bonjour,
Tout d’abord comme pour toute condition médicale spécifique (surtout avec la prise de médicament comme dans votre cas), il est important de parler à votre médecin de votre mal-être et de votre désir de perdre du poids. Il pourra vérifier avec vous votre traitement et vérifier qu’il n’y a pas de contre-indication à suivre un programme de perte de poids.
Ensuite, vous me dîtes être active, c’est très bien ! L’activité physique est effectivement très importante lorsque que l’on souhaite perdre du poids. Pour bien puiser dans vos réserves et déclencher la perte de poids je vous conseille d’ajouter en plus dans votre journée 30 minutes de marche rapide TOUS LES JOURS et à jeun. Vous verrez c’est en général très efficace ! Ensuite, si c’est le ventre qui vous pose problème, je vous conseille de pratiquer, en plus, des exercices plus ciblés.
J'ai un truc pour vous et surtout pour votre ventre. Commencez par rentrer votre ventre (en commençant par le "bas" juste au-dessus du pubis puis, en remontant un peu plus haut juste au-dessous des côtes). Maintenez vos abdos contractés aussi souvent que vous y pensez dans la journée (je vous donne une image : faites comme si vous étiez sur un ring de boxe et vouliez durcir votre ventre pour vous protéger d'un coup de poing de votre adversaire.
Cela va vous permettre de travailler les abdos dits "profonds", ce sont eux qui nous font le ventre plat .
Pour ce qui est de votre alimentation, vous semblez déjà prendre grand soin de vos repas, voilà quelques conseils supplémentaires pour favoriser la perte de poids, améliorer votre transit et « dégonfler » au niveau de la taille.
> Mettez l’accent sur les fibres et les aliments complets
Les fibres alimentaires sont des glucides non digestibles qui proviennent de différentes sources alimentaires : céréales complètes, légumes et légumineuses, fruits et graines oléagineuses. En se gonflant d’eau, elles augmentent le volume du bol alimentaire et facilitent le transit intestinal. Attention cependant car les fibres peuvent se révéler irritantes pour les intestins si elles sont consommées crues ou en trop grande quantité.
Préférez tous les aliments non raffinés comme le pain complet, les céréales complètes, les pâtes et le riz complets, le quinoa également. Avec un IG Bas.
> Privilégiez les protéines végétales
Contrairement à ce que racontent certains magazines féminins. Avez-vous vu beaucoup de végétariennes avec « du bedon » ? Les protéines animales sont, de plus, une plus grande source de flatulence que les légumineuses si ces dernières sont bien cuites avec une pointe de bicarbonate de soude.
Comme source de protéines végétales n'oubliez les amandes, les noix ou les noisettes. Beaucoup de protéines sous un faible volume.
> Soignez la cuisson et les assaisonnements de vos aliments
Faire cuire les légumes secs avec du bicarbonate de soude et suffisamment longtemps pour éviter toute fermentattion et flatulence.
Préférez les cuissons sans matière grasse (au four, à la vapeur, au grill...), les matières grasses crues pour l’assaisonnement : beurre, margarine, huile, crème fraîche ont tout bon. A éviter : les graisses cuites et les fritures, la mayonnaise, les graisses d’oie, de canard, le lard sont à bannir.
Préférez pour vos assaisonnements : le jus de citron, certains vinaigres doux (balsamique, de cidre...), en petite quantité.
> Evitez le stress au cours du repas
Pour faciliter la digestion, et éviter les ballonnements le repas doit être à tout prix un moment de détente et de calme, évitez les conflits et la télé à ce moment-là. Mâchez lentement et prenez conscience que vous êtes en train de faire du bien à votre corps, écoutez-le et ne « bourrez pas votre estomac ». La satiété n’intervient que 20 min plus tard. Pendant, le repas, mangez lentement et mâchez bien vos aliments
> Hydratez-vous !
Il est important de bien s’hydrater afin que les fibres puissent gonfler au maximum en absorbant jusqu’à 20 fois leur poids en eau. En retenant ainsi l’eau au cours de leur long trajet dans l’estomac et l’intestin, les fibres permettent d’augmenter le volume des selles et d’accélérer le transit intestinal.
Buvez tout au long de la journée : limitez la quantité d'eau en cours de repas (un verre) en prenant le temps de manger lentement (au moins 20 min) et de bien mastiquer.
Enfin, si vous aimez les infusions, optez pour le Sobacha, une infusion aux graines de sarrasin effet détox garanti !

Bonjour Valérie, J'ai 45 ans, je pèse 86 kg et mesure 1.60 m. Ce surpoids est installé depuis 11 ans. J'aimerai savoir si votre programme peut s'adapter à mon cas, en sachant que j'ai des TCA et je suis ménopausée. J'habite en France, dans le dépt.47 et je ne trouve pas de structure adaptée. Je m'étais inscrite dans un club Vital Fitness croyant avoir un accompagnement autant sportif que diététique mais on m'a remis un programme papier et il a fallu que je me débrouille seule. Je visionne certaines émissions et en particulier celles où il y a un accompagnement pour les obèses suivis par Chris Powell. Ce qu'il fait, correspond à mes attentes. Mon objestif serait de redescendre à 60kg. Je vous remercie pour votre rèponse et également m'indiquer le coût d'un accompagnement par votre équipe. Dans l'attente, Cordialement.

Bonjour,
Tout d’abord, je sens votre motivation pour venir à bout de ces kilos en trop et vous débarrassez de vos troubles du comportement alimentaire, bravo !
Si vous cherchez un accompagnement plus personnalisé, qui vous aiderait à perdre du poids tout en retrouvant un rapport plus sain avec votre assiette, mon programme peut vous aider.
Le coach ne peut jamais remplacer un médecin mais peut néanmoins, et dans le cadre d'un suivi global médecin/patient/coach, vous aider à garder le cap de par le support qu'il vous apporte.
Le coach est là pour répondre à vos questions (non médicales), pour vous soutenir dans les moments difficiles et surtout pour partager avec vous des tactiques qui peuvent vous aider à considérer la nourriture comme une amie et non pas comme un outil de punition. Très souvent, en effet, les personnes souffrant de TCA punissent leur corps à travers cet acte de sur-alimentation anarchique.
Mon programme peut vous aider pour plusieurs raisons:
- Il n'est pas un régime mais un style de vie. La nourriture n'est ni une récompense, ni une punition; elle est indispensable à la vie et doit être un grand moment de plaisir que l'on peut partager avec ses amis et ses proches
- on ne compte pas les calories, les points et les grammages...bref, on ne crée pas de comportements compulsifs
- on ne se pèse qu'une fois par semaine, justement pour ne pas se focaliser sur le chiffre magique que la balance va indiquer mais plutôt pour se fier à son impression personnelle
- on fait du sport régulièrement et de manière saine, c'est à dire, ni trop peu, ni trop.
- on mange de bonnes choses qui vous donnent la pêche! et donc, avoir la pêche permet de faire plus de choses et de garder son esprit bien occupé à autre chose que de penser à la nourriture
- on découvre de nouvelles saveurs et on re-apprend à cuisiner. Quand on se fait un petit plat, on est moins tenter d'en manger des quantités astronomiques.
- on reçoit le soutien dont on a besoin. Vous pouvez me poser des questions de façon ILLIMITÉ 7J/7 et je vous réponds. Je suis là pour vous :) et bien sur, un coach ne juge jamais.

Pour ce qui est de la ménopause, c’est en effet une période de la vie où les femmes prennent du poids. C'est une étape jalonnée de nombreuses modifications physiologiques (= modifications du fonctionnement de notre corps.
Mais maintenant, on sait que la prise de poids systématique, plus ou moins importante, n'est pas une fatalité pendant cette période :-) Contrairement à une idée reçue et à des rumeurs que même certains médecins font courir, les dernières études sérieuses conduites aux USA montrent que si l'on continue à s'alimenter normalement et à faire le minimum d'exercices requis, une prise de poids n'est pas "fatale" au moment de la ménopause. En revanche, on constate une redistribution de la graisse.
Nous notons une certaine tendance à l'épaississement de la taille, jusqu'à 2 centimètres.
Il existe un déséquilibre hormonal ovarien, avec une facilité de stockage de tout ce que l'on mange, d'apparition de cellulite, c'est vrai mais on peut lutter contre avec efficacité:). De même, cette période de la vie est souvent associée à une baisse de l'activité physique d'où un laisser-aller de notre part et perte aussi de notre volonté de séduction.
Par ailleurs, sachez qu'il est normal de voir s'arrondir son ventre après la ménopause ; il est lié au tassement des disques intervertébraux. Pour lutter contre cela, il faut rééduquer la sangle abdominale (les fameux abdo), donc lors de vos marches tenez-vous droite et pensez à contracter vos abdo afin de les faire travailler !
Ainsi, une bonne hygiène alimentaire et une activité physique régulière, telle que votre marche régulière, sont des atouts pour limiter voire éviter cette prise de poids.
Au plaisir de vous retrouver sur mon programme.

Bonjour Valérie.
Je suis un homme de 62 ans, je mesure 1.75 m, je pèse 97 kg.
Je suis professeur de sport à la retraite.
Je n'ai aucune maladie considérable sauf la "goutte"
Que faire pour perdrez ces quelques vingtaine de kilos supplémentaire?? Merci

Bonjour,
Tout d’abord, comme pour toute condition médicale spécifique, il est important de vous rapprocher de votre médecin. Mon programme ne délivre pas de conseils médicaux, je ne suis pas habilitée à cela
Ensuite, vous me dîtes avoir cessé votre activité professionnelle qui, j’imagine, demandait une bonne condition physique. Est-ce depuis votre retraite que ces kilos se sont installés ? Continuez-vous à pratiquer un sport régulièrement ?
Car oui, lorsque l’on arrête brutalement toute activité sportive, il n’est pas rare de voir s’installer des kilos supplémentaires.
De plus, la masse musculaire diminuant à partir de 35-40 ans, ce qui est responsable d’une diminution de l’utilisation du sucre dans le sang. Il est donc capital de maintenir cette masse musculaire en pratiquant régulièrement du sport et de l’exercice physique...l'ennemi outre la suralimentation est la sédentarité !
Alors oui, peut-être que cette activité doit être légèrement différente de ce que vous aviez l’habitude de pratiquer auparavant mais l’essentiel est de maintenir une pratique au quotidien !
De la natation pour préserver vos articulations, 30 min de marche à jeun le matin pour puiser dans vos réserves, du vélo le weekend, bref reprendre une routine sportive adaptée mais régulière.
Et bien sûr une alimentation saine et équilibrée comme je le préconise sur mon programme LeBootCamp !

Bonjour,
Je travaille de nuit sur un horaire long : 12H30 de 19H à 7H30. Je dors peu et je suis ménopausée. Je voudrais perdre du poids que j'ai accumulé depuis 3-4 ans, J'ai du mal à faire une activité sportive en plus de mon boulot (parfois c'est 12H30 debout à aller et venir) donc les jours de repos j'essaie de me détendre d'autant que je dors mal sur mes nuit de repos.Je ne consomme pas de sucre (confiture, gâteaux, sucre dans le café,thé...) Je pense que je mange équilibré et pourtant je ne perds pas de poids. Merci de me conseiller. Je ne peux pas arrêter le travail de nuit.

Bonjour,
Oui, votre situation n'est pas classique dans le monde du travail. Les horaires de nuit peuvent entraîner un surpoids car très souvent, ces personnes sont, à un degré ou à un autre, en privation de sommeil. Or le manque de sommeil a un impact sur deux hormones essentielles : la leptine et la ghreline ce qui rend la perte de poids plus difficile mais pas impossible :)
L’idéal dans cette situation est de considérer vos journées comme des journées "normales" avec un petit déjeuner, un déjeuner et un dîner.
Par exemple, dînez avant de partir travailler et emmenez avec vous 2 fruits pour la pause de 00h30 plutôt que de faire un véritable repas à ce moment là.
De retour à la maison avant de vous coucher, petit-déjeunez et couchez-vous jusqu'à 14h environ. Puis prenez votre repas normalement !
Les travailleurs de nuit mangent plus car ils se croient obligés de faire de vrais repas pendant la nuit ; les gens observent une prise de poids en passant d'un horaire de jour normal à un horaire de posté ou uniquement de nuit.
Ce qui est important, c'est que le corps garde quelques repères et que l'horloge biologique continue de fonctionner comme si de rien n'était :)
Pour le sport, c'est vrai que ce n'est pas facile de concilier travail de nuit et activité physique.
Cela dit, dans mon programme, je partage tout plein d’astuces pour caser de l’exercice dans son quotidien, et se muscler sans effort : dans la salle de bain, devant la télévision, au travail etc… C’est ce que j’appelle la 25ème heure !
Par exemple, contractez tout au long de la journée vos abdos et vos fessiers en une semaine vous allez pouvoir constater des résulats visibles ;-)
Ensuite buvez ! De l'eau, de l'eau et encore de l'eau pour vous hydratez et surtout pour vous faire aller aux toilettes :)
Plein de petits pas inscrits en plus sur votre podomètre pour les allers et retours au petit coin :) Selon vos possibilités, rendez-vous aux toilettes les plus éloignées, ça sera toujours ça de gagner :)

Une fois aux toilettes, commencez par 20 pompes debout contre le mur puis par 1 minute de chaise invisible. Vous pouvez aussi monter et descendre les escaliers s'il y en a à votre proximité ou bien partir 5 minutes pour aller faire le tour du pâté de maison :) Ca va vous requinquer.

Bonjour Mon problème c’est la culotte de cheval, surtout au niveau des cuisses. Que faire ? Merci.

Ah, cette culotte de cheval, les cuisses molles ou la cellulite !
Tout d'abord, nous avons tous et toutes une zone en particulier qui nous tient à cœur et qui est difficile à bien tonifier :) C'est normal ! Remodeler sa zone "sensible" ou "difficile" prend toujours plus longtemps que le reste donc la bonne attitude à adopter, c'est de travailler les zones spécifiques qui vous intéressent alors même que vous perdez du poids. Quand je dis "travailler", je veux dire bien entendu "muscler" et "tonifier" :)
Pour la culotte de cheval disgracieuse, voici mon exercice fétiche. Allongée sur le côté, sur un tapis de gym, repliez la jambe du bas en crochet et levez l'autre jambe vers le ciel, tendue, à 45 degrés. Vous êtes en appui sur un coude ou sur le bras allongé. L'autre bras sert de stabilisateur. Tenez cette position pendant 1 minute. Vous pouvez rendre l'exercice plus difficile en posant un petit poids sur la cuisse de la jambe levée.
Et pour muscler les fessiers, il y a plusieurs exercices que je vous présente dans mon programme, comme :
- natation (crawl)
- marcher en contractant un côté des fessiers à chaque pas (chaque fois que la jambe est derrière)
- contracter très fort ses fessiers pendant une minute, plusieurs fois par jour (surtout si vous avez un travail sédentaire)
- faire des battements de jambes: à quatre pattes, lever une jambe vers le ciel (sans cambrer le dos) et à chaque lever, bien visualiser la fesse du côté de la jambe et la contracter pour faire monter sa jambe.
Pas la peine de faire un mouvement ample :) Ce qui compte surtout, c'est la contraction.
Le gros secret c'est tout de même de contracter les fessiers à longueur de journée (même en vous brossant les dents !) Croyez moi, on voit vite les changements !
Pour pouvoir constater un raffermissement visuellement plaisant, c'est simple et long à la fois, il faut continuer ce que vous faites déjà très bien : courir, mouvement brésilien, contractions des fessiers. Il n'y a que cela à faire mais il faut s'y tenir !
Si vous en avez l'opportunité, allez donc marcher à la mer avec de l'eau à mi-cuisse, cela vous aidera à masser la zone culotte-de-cheval et donc aidera à réduire le couche de cellulite, si cellulite il y a vraiment, et le travail en résistance vous aidera à affiner la silhouette :)
Enfin, côté nutrition, pour perdre surtout « du bas » privilégiez les aliments à index glycémique bas pour limiter le stockage, les fruits et légumes diurétiques et drainants pour chasser l’eau en excès : melon, pastèque, fruits rouges, asperges, betterave.

Bonjour,
J’ai très envie de manger des sucreries juste avant mes règles ce qui gâche toujours un régime. Je suis ballonnée aussi. Comment faire pour sauter cette période d’envie de sucres ? Je pèse 105kg, j’ai mal au coeur à cause du poids, j’ai des palpitations. Merci de votre aide, je souffre.

Bonjour,
Oui chez certaines femmes la période des règles (ou juste avant) déclenche des envies de sucrerie, chocolat et autres friandises. Comme les femmes enceintes !
Mais c'est surtout psychosomatique…Alors on met en pratique mes conseils :)
Préparez-vous à l'avance des petits encas santé tels que ceux que je propose au cours des sessions de coaching et dans le cadre de mes recettes : pomme, un petit bol de pop-corn (et oui, on peut), 5 amandes fraîches + 2 figues sèches, etc.
Au début des règles, nous avons tendance à faire de la rétention d'eau d'où une certaine prise de poids et ces sensations de « ballonnements » que vous décrivez. Si vous avez une balance qui mesure le taux de gras et le taux d'eau contenue dans votre corps vous verrez sûrement que votre taux d'eau a augmenté :-). Donc on combat le mal par le mal : je m’hydrate à fond pour éliminer les toxines et limiter les effets de la rétention d’eau. Je limite également les eaux riches en chlorure de sodium (sel) pour choisir une eau riche en magnésium ou calcium comme Hépar par exemple pour limiter les gonflements :-).
Je diminue également nettement mon apport de sel qui favorise la rétention d’eau, je goûte à chaque fois mon assiette avant de saisir la salière, et surtout je choisis des aliments riches en potassium qui diminuent également les effets de la rétention d’eau, les bananes par exemple, tous comme les fruits secs sont des excellentes sources de potassium.

Nous sommes peut-être toutes différentes... mais une chose est certaine, c'est qu'à ce moment là, nous perdons toutes beaucoup de fer. Juste avant cette période et pendant cette période, j'insiste sur les produits alimentaires contenant du fer. Comme les légumineuses, toujours accompagnés de légumes et de céréales complètes, facilitant l'absorption du fer des légumineuses par les intestins.
Attention aux voleurs de fer comme le thé, je précise bien : celui pris en mangeant car il empêche le fer des aliments d'être absorbé. En dehors des repas pas de problème.
Le café, l'alcool et le tabac sont aussi des voleurs de fer !
Je m’autorise deux carreaux de chocolat de mon choix (même si j’aime le blanc et rien que le blanc ;-)) en fin de repas pour se faire plaisir pour garder le moral et limiter les craquages. Le chocolat noir amer,à partir de 70% de cacao, contient plus de magnésium et ce minéral diminue de plus de 40 % les gonflements liés à la rétention d’eau. Plus il est amer, plus il contient d'antioxydants et de magnésium.
Je mise sur les omégas 3 car une fois ingérés ils sont métabolisés par l’organisme en hormone régulatrice de l’humeur (la sérotonine). Du poisson au moins trois fois par semaine en privilégiant les poissons gras, comme le hareng, les sardines, les anchois, le maquereau et le saumon. Mais aussi les différentes huiles végétales (olive, graines de lin, colza, noix) et bien sûr leurs produits initiaux comme les olives, les noix, les noisettes, les amandes, le soja etc.
Le calcium est également un très bon régulateur du syndrome prémenstruel, c’est pour cela que je veille à mes apports en calcium pour atteindre les 1200 mg par jour recommandés pour diminuer de moitié les symptômes. Contrairement à une idée très répandue, la meilleure source de calcium n'est pas le lait ou les produits laitiers. Loin s'en faut !
Les championnes toutes catégories, ce sont les graines de sésame... pas facile à trouver en grande quantité et puis très grasses... alors, passons à la deuxième source, les figues sèches... 4 et puis c'est tout bon !
En troisième position, les sardines en boîte (plus elles sont petites mieux c'est car là, on peut vraiment manger toutes les arrêtes), puis les épinards... et oui et en général tous les légumes verts dont les salades !
Dans mes recettes ou j'emploie du lait, optez pour du lait de soja, de riz ou d'amande (fait maison si cela vous plaît). Il existe maintenant du "fromage" râpé à base de soja pour les personnes allergiques aux produits laitiers et de très bons yaourts au soja qui contiennent tout autant de calcium que ceux au lait de vache voir même plus :-).
Vous voilà parée pour la période du mois un petit peu difficile.

Pour vos palpitations, je vous recommande vivement de prendre rendez-vous chez votre médecin pour vérifier avec lui que tout va bien.

Bonjour, J'ai été greffée d'un rein en 2004, tout se passe bien, à part quelques kilos à perdre entre 5 et 8 kg. Que me conseillez-vous au point de vue alimentaire ? Je vous remercie.

Bonjour,
Comme pour toute pathologie médicale, il est très important que votre médecin vous donne le feu vert avant d’entreprendre un programme de perte de poids.
Votre condition médicale nécessite un suivi spécifique, or mon programme ne peut se substituer à un avis médical et ne prodigue pas de conseils médicaux.
Une foi le vert de votre médecin obtenu ; vous pouvez bien sûr me rejoindre sur mon programme LeBootCamp où nous adapterons vos recommandations médicales à mes conseils.

Bonjour, Votre régime est basé sur des produits particuliers, ayant certaines allergies puis-je le suivre quand même ? En vous remerciant a l avance.

Bonjour,
Oui bien sûr ! Dès le début du programme vous avez accès à une liste de substitutions complète pour vous aider à modifier directement certains menus, certaines recettes qui ne vous conviendraient pas.
Ensuite, en cas d’allergie bien spécifique à certains aliments, vous pouvez m’en faire la liste via votre rubrique en ligne « mes questions » et ensemble nous voyons, aliment par aliment, comment les remplacer dans mes menus
Vous voilà rassurée ? Je l'espère !

Bonjour,
Comment maigrir quand on est difficile pour manger. C’est plus facile de dire ce que j'aime, que ce que je n'aime pas tellement la liste est longue. Je n'apprécie pas les légumes, viandes, et poissons. Pour en manger il faut que je trouve une sauce pour cacher le goût, et comme en général les sauces sont grasses, je suis dans un cercle vicieux. Merci d'avance pour votre réponse, car on ne parle pas souvent des personnes qui ont des difficultés face à l'alimentation.

Bonjour,
Vous avez raison votre situation est difficile et je comprends vos difficultés à perdre du poids.
Commençons par les légumes.
Le but est de trouver 2 à 3 légumes qui vous plaisent et que vous supportez bien.
Allez, je sais que les tomates sont des fruits, mais si cela peut nous aider à constituer une liste de légumes et bien mettons la tomate tout en haut de notre liste :) Commencez par ceux-là et, chaque semaine, imposez-vous de goûter au moins un nouveau légume que vous choisirez parmi mes suggestions.
Parfois il suffit de les cuisiner autrement pur en apprécier le goût ! Car non, il n’y a pas que les sauces grasses qui peuvent donner plus de goûts aux légumes, à la viande ou au poisson ! Les herbes, aromates, le mode de cuisson, les accompagnements peuvent tout à fait changer un plat, L’essentiel étant de se lancer et de tester de nouvelles recettes en gardant à chaque fois un aliment que vous aimez ! Comme dans mon programme il est tout à fait possible de remplacer un aliment par un autre cela ne pose aucun problème.
Parmi mes recettes je propose régulièrement des recettes de purée, de gratin, de pizza : des moyens originaux de consommer un peu plus de légumes et sous une autre forme
Si je prends mon exemple, j'avais horreur de tout ce qui était beurre de cacahouète ou d'amande. Et puis un jour, j'ai reçu une invitée qui en mettait partout. Je me suis mise à goûter, à trouver cela mauvais. Mais 4 semaines plus tard et bien moi aussi, j'en mettais partout !
Le but n'est pas de modifier fondamentalement ce que vous aimez. Cela, vous pouvez le garder :) Mais plutôt d'élargir votre palette de goûts.
De toute manière, plus vous mangez de produits naturels variés, plus vous aurez la pêche ! Car vous ingérez une quantité impressionnante de vitamines, oligo-éléments et autres fibres régulatrices du transit intestinal.
Pour la viande ou le poisson, là encore en testant des recettes originales et pleine de goût.

Bonjour Valerie,
J'ai 49 ans, je suis sportive et motivée je voudrais perdre 5 kg, aidez-moi svp, d’avance merci. Cordialement.

Bonjour,
Sportive et motivée, voilà déjà deux excellentes qualités lorsque que l’on souhaite perdre du poids : -)
Si vous êtes sportive, je vous suggère un programme sportif tonique mais accessible avec :
une marche rapide, TOUS LES JOURS à jeun et d’au moins 30 min. Et si vous avez une bonne condition physique, privilégiez la marche sur terrain vallonné. Cuisses, fessiers et mollets sont davantage renforcés grâce à l’alternance de mouvements de poussée dans les montées et de freinage dans les descentes. En plus, comme l’effort est plus intense, on brûle plus de calories et on puise davantage dans ses réserves adipeuses.
Des exercices de renforcement musculaire chaque jour en plus d’une activité cardio de votre choix au moins 2 à 3 fois par semaine.
Pour l’alimentation, surveillez votre consommation de graisses. Une alimentation trop grasse (matières grasses, charcuteries, fromages, viennoiseries…) favorise le stockage des lipides dans les adipocytes, entraînant une augmentation de leur volume. Cela provoque une compression de la circulation sanguine et lymphatique et un drainage inefficace de l’eau.
Favorisez les glucides à assimilation lente. C'est-à-dire ceux qui possèdent un index glycémique bas comme le pain, les pâtes, le riz, le quinoa, le sarrasin… de préférence complets. En régulant la glycémie (taux de sucre dans le sang), ils limitent le stockage de l’énergie qu’ils apportent sous forme de graisses. Tout le contraire des sucres rapides (saccharose, bonbons, produits sucrés…) immédiatement transformés en lipides et stockés par l’organisme.
Mettez l’accent sur les aliments drainants. Riches en fibres et/ou en minéraux comme le potassium, ils favorisent l'élimination des déchets dans le corps et de l’eau en excès : pommes, bananes, brocolis, asperges, artichauts, épinards...détoxifiants ces aliments vous aideront à perdre du poids rapidement !

Bonjour,
Je suis un homme, 63ans 192cm de taille. J'ai commencé un régime en sélectionnant mon alimentation. J'ai commencé le régime en avril 2010, je pesais 182kg, actuellement 104,5 kg. Mon problème est qu'aujourd’hui tout en surveillant mon alimentation (équilibrée) je ne perds plus de masse : ma masse varie entre 104 et 106 kg. Est-ce normal? Est-ce une réaction de l'organisme ? Y a-t-il une solution? J'aimerai atteindre 95 kg, puis stabiliser ma masse. Merci

Bonjour,

Vous avez déjà perdu beaucoup de poids.
La stagnation est tout à fait normale. Il faut laisser le temps à votre corps de s’habituer à ce nouveau poids !
Après une grosse perte de poids comme la votre, on voit souvent arriver un palier, on coince un peu...dans ces cas la, on "casse" le palier en faisant plus de sport, en mangeant encore mieux...en intégrant encore plus d'habitudes saines dans sa vie.
En plus de surveiller votre alimentation, avez-vous une activité physique régulière ?
Car ce qui est important quand on se heurte à un palier de résistance, c'est de surprendre son corps.....et on peut faire cela en se remuant de manière différente: remplacer la marche par de la nage, la marche classique par de la Power Walk ou marche avec des rythmes cassés, jogging si les articulations le permettent, sports en groupe, etc.....
Varier les activités, l’intensité de l’exercice, la durée, cela devrait surprendre votre corps et réenclencher la perte de poids .

Bonjour,
J'aimerai savoir comment raffermir la peau après un régime ? Et peut-on muscler après 50 ans ? merci

Ha la peau qui se relâche... ce phénomène ne commence à se produire qu'après un certain nombre de kilos perdus. Oui parce que l'enveloppe corporelle n'est pas une baudruche qui pourrait suivre au plus près nos variations de poids.
Et c'est pour cela que l'effet yoyo à répétition est aussi très mauvais pour notre peau en diminuant son élasticité...alors que faire ?
La meilleure solution pour la peau distendue est de faire du sport « cardio ». Cela permet de bien faire circuler la lymphe. Et faites-vous des massages avec de l'huile de rose musquée du Chili. Elle l'aide à la reconstitution de la peau et efficace sur les cicatrices et vergetures.

Il y a aussi les massages lymphatiques, la marche dans l'eau de mer (avec les vagues qui fouettent le haut des cuisses) et la natation sont vos meilleures alliées !

Ensuite, bien sûr que l’on peut se muscler après 50 ans ! L’essentiel étant de maintenir une activité physique adaptée et régulière. Très souvent, quand on prend des années, on bouge moins, on se protège plus, on est plus sédentaire d'une manière générale.
Dans tous les cas, ni la ménopause, ni l'andropause ne font grossir, malgré ce que certains articles peuvent affirmer. Aucune étude ne l'a jamais prouvé.

En revanche, ce qui a été démontré, outre une sédentarité qui augmente avec les années, c'est la répartition du poids. Autour de la taille pour les deux sexes. Donc, sans nécessairement prendre du poids, vous pouvez constater un épaississement de votre taille jusqu'à 2 centimètres. Ceci est génétique mais pas "incurable" puisque avec la bonne alimentation et les bons exercices, vous pouvez tout à fait retrouver une taille fine. Peut-être pas celle de vos 16 ans mais sûrement celle de vos 35 ans :)

Ce qui important c'est de bouger constamment. Marcher le matin, à midi, l'après-midi et le soir. Faire des abdos pour renforcer la sangle abdominale, faire des jumping jacks pour augmenter la densité osseuse (pas 50 d'un coup, à votre rythme, par 5 si cela marche mieux pour vous), de la musculation tous les 3 jours pour augmenter votre masse musculaire et donc augmenter votre métabolisme, etc....

Les exercices que je conseille peuvent être adaptés à chaque style de vie et à chaque tranche d'âge. Si faire 50 jumping jacks c'est trop, et bien faites-en par tranche de 5, jusqu'à ce que l'objectif soit atteint; grimper une côte pendant 30 minutes est trop fatigant? Pas de problème, reprenez-y vous à 2 fois; faire 100 abdos d'un coup c'est trop difficile? Pas de soucis, faites-les par tranche de 10; courir vous parait trop intense ? Pas de soucis, remplacez la course par de la marche rapide et courez 2 minutes de temps en temps....à VOTRE rythme, c'est cela le maître mot de mon programme.

Bonjour valérie
J’ai débuté un rééquilibrage alimentaire avec dieteticienne de chez Nature Housse, je l’ai commencé le 9 avril 2011, je faisais 96 kilos et depuis le mois de février 2012, je fais 69 kilos. J’avais des compléments alimentaires à base de produits naturels. Pouvez-vous me dire si c’est un bon régime et si vous le connaissez, merci Valerie. Cordialement, Nathalie.

Bonjour,

Oui les prises en charge du style Nature House, bien que parfois un peu trop restrictives, sont plutôt correctes. On parle de rééquilibrage alimentaire ce qui peut permettre de retrouver de bonnes habitudes alimentaires. Attention tout de même aux compléments alimentaires que l’on vend parfois comme remède miracle pour perdre du poids, ce n’est pas le cas ! Ils peuvent être une aide supplémentaire, comme complémentation d’une alimentation équilibrée mais ne permettent jamais de perdre plus de poids.
L’inconvénient de ce programme c’est aussi l’activité physique sur laquelle on insiste peu et qui est pourtant essentielle lorsque l’on veut perdre du poids de façon saine et durable.
Côté motivation, les entretiens espacés avec la diététicienne et le manque de suivi personnalisé peuvent aussi être néfastes sur le long terme.

Bonjour,
J’ai 48 ans et beaucoup de mal à perdre du poids. Je faisais 55 kg avant ma dernière grossesse à 40 ans. Il me reste à perdre au moins 10 kg. J’ai fais plein de régimes qui n’ont abouti à rien. J ai beaucoup d’eau et donc de la cellulite que travaille avec le cellum6. Que me proposez-vous ? Merci Cordialement.

Bonjour ,

Il est possible que votre corps ait été un peu « martyrisé » dans le passé par différents régimes privatifs, et ait appris à stocker la nourriture pour faire face à des périodes de disette ou autre régime extrême.
Cela dit, il n’y a pas de fatalité ! Vous pouvez tout à fait retrouver votre poids de forme. Si vous avez des kilos à perdre et bien, ils cèderont ! Ha mais ! Il faut simplement apprendre à votre corps à se ré-éduquer et à arrêter de vouloir tout stocker. Et pour cela il faut se donner le temps qu'il faut pour y arriver… ne pas chercher à aller trop vite en se jetant sur le premier régime restrictif.
Le but est d'entrer dans le cercle vertueux : dès que vous allez constater un résultat, vous allez vous sentir mieux, vous aurez plus la pêche et du coup vous aurez la motivation pour plus bouger et mieux manger ? Et puis après, c'est du gâteau si vous me permettez l'expression !

Parfois le corps refuse le changement à l'amincissement et vous-même d'une manière inconsciente...le premier veut garder ses réserves de graisse en cas où et vous parce que vous êtes installée dans vos kg et qu'ils vous appartiennent, même si vous râlez parfois après :o)
Il s'agit de ce que nous appelons une barrière psychologique. C'est votre corps qui pense à votre place et oui ! Le corps a HORREUR du changement! Donc à chaque fois que vous mincissez, votre corps vous "manipule" pour revenir comme avant.
C'est très difficile à combattre mais pas impossible. Le fait que vous ayez déjà pris conscience de ce "problème" est un énorme pas vers le succès. Sachez en résumé, que cette barrière est là, que vous l'avez identifiée et que vous pouvez la détruire consciemment :) Pour cela il faut augmenter votre activité physique et bien gérer vos portions, comme je dis souvent, il n'y a pas de mystère, si on grossit ou ne bouge pas de poids, c'est qu'on brûle moins que l'on ingère.
Enfin, hormis le prix qui reste très élevé, le cellu peut donner de bons résultats (mais pas chez tout le monde).
J'ai remarqué que cette technique est très efficace pour lutter contre la rétention d'eau. En effet, les personnes qui l'utilisent se trouvent immédiatement affinées après la séance et les jambes notamment plus légères. Elles vont également plus souvent aux toilettes, preuve que leur corps élimine l'eau infiltrée dans les tissus. Mais toujours en plus du sport et d'une alimentation saine, jamais en remplacement.
Pour de bons résultats et beaucoup plus économiques, si vous mangez léger et surtout équilibré, si vous faites du sport et vous vous faites masser de temps en temps, je vous conseille de vous rendre une à deux fois par semaine à la piscine pour nager et de vous masser selon la technique du palper-rouler avec votre crème hydratante quotidienne.

Bonjour Valérie,
En surpoids depuis 10 ans (86 kg pour 1.60m et j'ai 45 ans), je souhaiterai savoir si votre programme minceur peut s'adapter à mon cas, à savoir que j'ai des TCA, et je suis ménopausée. Entre mon travail, les trajets (j'habite en campagne), les enfants et la maison, je n'ai pas beaucoup de temps libre et je suis énormément stressée. J'ai passé tout une batterie de tests et examens, tout est normal. J'ai rencontré nutritionnistes et diététiciennes et cela a été un échec total. Mon médecin traitant m'a mise sous antidépresseurs. Que pouvez-vous me proposer ou que me conseillez-vous de faire ? Vous remerciant et dans l'attente de vous lire, Cordialement. Pia47.

Bonjour,

Les troubles du comportement alimentaire (TCA) ne sont pas à prendre à la légère, se sont de vraies maladies à traiter avec un professionnel spécialisé.
Puis-je vous demander si vous en avez parlé à votre médecin traitant ?
Avez-vous consulté un psychologue ou psychiatre ou un autre professionnel de la santé ?
Il faut savoir que les thérapies cognitives et comportementales (TCC) ont de très bons résultats dans le traitement des troubles du comportement alimentaire et notamment la boulimie.
N'hésitez pas à en parler à votre médecin, peut-être pourra-t-il vous aiguiller vers un professionnel pratiquant ce genre de thérapie dans votre région ?
Côté alimentation, mon programme peut vous aider à lutter contre vos troubles. Tout d'abord au delà de la perte de poids je pense que votre principal objectif doit être de retrouver un bon rythme alimentaire. On ne saute aucun repas ! Car si vous êtes affamée avant de passer à table la crise ne sera que plus intense.
Donc même si on a eu un repas plus copieux la veille où que vous avez craqué et fait une crise, on respecte les 3 repas principaux et on mange à heures fixes. Vous pouvez même faire une collation dans l'après-midi en cas de faim pour ne pas être affamée le soir. Mais une collation n'est pas un autre repas !
C'est ce que j'appelle un encas dans mon programme. A chaque repas il est important que vous preniez votre repas au calme, à table et que vous preniez le temps de savourer votre assiette. Évitez de manger trop vite. Le repas doit durer entre 20 et 35 min.

Grâce à votre blog en ligne, vous pourrez y noter un maximum de renseignements :
repas / heure du repas / sensations au cours du repas.
C'est un outil très important lorsque l'on souhaite soigner un trouble du comportement alimentaire. Il va vous permettre de mieux analyser vos crises et de mieux gérer vos repas.
Après le repas, et pour éviter au maximum de rester dans la cuisine, prévoyez une activité :
-prendre votre douche
- téléphoner à une amie
- préparer une tasse de thé et aller la boire au salon
- regarder des photos
- reprendre un livre
- aller remplir son blog
-faire des exercices de relaxation etc...
Il est important que vous réfléchissiez au "pourquoi" de vos « crises » : fatigue, stress, problème au boulot, problème de famille ?
Et de pouvoir trouver une réponse plus adaptée que l'alimentation... celle-ci ne résoudra pas le problème...
Au moment où vous sentez venir la crise, posez-vous la question et trouvez l'évènement qui est venu déclencher celle-ci. Quelle est votre émotion à ce moment là ? Angoisse, stress, désespoir, ennui ?
Posez-vous 5 minutes et faites la liste des moyens possibles pour venir à bout du problème (sans passer par l'alimentation).
Listez toutes les solutions qui vous passent par la tête puis choisissez celle qui vous semble le plus réalisable.

Mon programme peut vous aider pour plusieurs raisons:
- Il n'est pas un régime mais un style de vie. La nourriture n'est ni une récompense, ni une punition; elle est indispensable à la vie et doit être un grand moment de plaisir que l'on peut partager avec ses amis et ses proches

- on ne compte pas les calories, les points et les grammages...bref, on ne crée pas de comportements compulsifs

- on ne se pèse qu'une fois par semaine, justement pour ne pas se focaliser sur le chiffre magique que la balance va indiquer mais plutôt pour se fier à son impression personnelle

- on fait du sport régulièrement et de manière saine, c'est à dire, ni trop peu, ni trop.

- on mange de bonnes choses qui vous donnent la pêche! et donc, avoir la pêche permet de faire plus de choses et de garder son esprit bien occupé à autre chose que de penser à la nourriture

- on découvre de nouvelles saveurs et on re-apprend à cuisiner. Quand on se fait un petit plat, on est moins tenter d'en manger des quantités astronomiques.

- on reçoit le soutien dont on a besoin. Vous me posez une question et je vous réponds. Je suis là pour vous :) et bien sur, un coach ne juge jamais.

Et surtout mon programme est un programme GLOBAL qui permet de remettre à l’endroit ses habitudes alimentaires et sportives mais aussi d’apprendre à mieux gérer son stress et de rester motivée sur le long terme.

Bonjour Valérie,
Comment perdre du ventre ?

Bonjour,

Il est toujours difficile de maîtriser son corps à ce point-là : il va perdre de la masse graisseuse certes mais pas forcément de manière uniforme - dans toutes les parties du corps en même temps. La bonne attitude à adopter, c'est de travailler les zones spécifiques qui vous intéressent alors même que vous perdez du poids. Quand je dis "travailler", je veux dire bien entendu "muscler" et "tonifier" :))

Pour le sport il est important d’allier un sport d’endurance, doux mais de façon régulière ! Une marche, 30 min à jeun tous les jours qui permet de puiser dans ses réserves et faire fondre la graisse + des exercices de renforcement musculaire ciblé. Contrairement à une idée reçue, les muscles abdominaux sont parmi les plus simples à renforcer et ne demandent pas de séance de musculation forcenée : 10 minutes par jour suffisent, parfois moins !

Côté alimentation, il faut détoxifier le corps pour éliminer les toxines de l’organisme et s’alléger plus rapidement. Pour cela mettez l’accent sur les aliments qui permettent une meilleure digestion et favorise l’élimination des déchets dans le corps.
Privilégiez les aliments à faible IG permettant de diminuer le stockage du sucre sous forme de gras dans l'organisme. En effet l’accumulation de graisses autour du ventre ( =Les bourrelets) est liée à une alimentation trop riche en sucre et en graisse.
Consommez plus de fibres qui permettent le bon fonctionnement de votre appareil digestif pour un ventre plus plat
D’une manière générale pour garder un ventre plat j'évite :

▪ Les aliments qui retiennent l'eau, notamment les aliments très salés ou sucrés
▪ Les aliments raffinés : la baguette, le pain blanc, les biscottes, le pain de mie...
▪ Les laitages même allégés dont la fermentation favorise les ballonnements
▪ Les plats préparés riches en graisses saturées, en glucides et surtout trop salés
▪ Les boissons gazeuses même allégées et les jus de fruits industriels
▪ Les matières grasses d'origine animale comme le beurre le saindoux, sauf la graisse de canard bonne pour la santé
▪ Les excitants : café, épices et alcool
▪ Les plats en sauce
▪ Les fritures : frites et autres beignets
▪ Les pâtes, le riz et les semoules raffinées (non complètes)

D’une façon générale pour garder un ventre plat je préfère :

▪ Les viandes maigres, tous les poissons et les crustacés, les oeufs
▪ Le soja, les légumes secs, les fruits oléagineux : amandes, noix... Je fais cuire les légumes secs avec du bi-carbonate de soude et suffisamment longtemps pour éviter toute fermentation et flatulence.
▪ Les céréales, le pain complet et les pâtes complètes
▪ Les légumes verts, crus ou cuits
▪ Les légumes racines ; carotte, radis...
▪ Les légumes tiges : poireaux, céleri, oignon...
▪ Les fruits secs : abricots, figues, dattes...
▪ Les fruits de saison
▪ Les graines : sésame, lin brun, pignons de pin...
▪ Les huiles végétales
▪ Les aromates : persil, basilic, menthe, cerfeuil, ciboulette, romarin...
▪ Le chocolat à condition qu'il soit noir et à plus de 75% de cacao
▪ L'eau plate et toutes les tisanes

Bonjour,
J'ai 59 ans je n'arrive pas à perdre de kilos. Pourtant je fais attention à ce que je mange, je fais de la marche et 2 fois par semaine de l'aquagym. Merci.

Bonjour,

Vous ne me précisez pas votre poids ni le poids que vous souhaitez atteindre. Peut-être avez-vous déjà atteint votre poids de forme ? Avez-vous déjà suivi des régimes ? Il se peut que votre corps, martyrisé par les régimes yoyo, ait appris à stocker davantage… La solution ? Ne pas chercher à aller trop vite, conserver de bonnes habitudes alimentaires, bien gérer ses portions et mettre l’accent sur le sport.

Ce qui est important quand on se heurte à un palier de résistance, c'est de surprendre son corps.....et on peut faire cela en se remuant de manière différente: remplacer la marche par de la nage, la marche classique par de la Power Walk ou marche avec des rythmes cassés, jogging si les articulations le permettent, sports en groupe, etc.....

Pour la marche, vous pouvez continuer en faisant des petites pointes rapides régulières, du genre: je marche 2 min à rythme normal puis 2 minutes très rapidement puis 2 min normal etc..... Cela va aider à bruler plus d'énergie. Ajoutez 30 min le matin, à jeun, histoire de bien solliciter votre corps et de puiser dans vos réserves !

Si vous avez des kilos à perdre, la patience et la persévérance seront vos deux alliés !

Bonjour,
Je suis un homme, je suis actuellement un régime, je perds du poids mais je ne perds pas de ventre. Pourquoi ? Merci de me répondre.

Bonjour,

Et oui on ne perd pas toujours en premier là où on le voudrait. Cela dit rassurez-vous en perdant du poids vous finirez par perdre aussi au niveau de la ceinture abdominale.
La bonne attitude à adopter, c'est de travailler les zones spécifiques qui vous intéressent alors même que vous perdez du poids. Quand je dis "travailler", je veux dire bien entendu "muscler" et "tonifier" :))

J'ai un truc pour vous et surtout pour votre ventre. Vous allez aimer car ça marche bien et ça n'est pas compliqué du tout. On va s'occuper de tonifier vos abdos discrètement...

1. Commencez par rentrer votre ventre (en commençant par le "bas" juste au-dessus du pubis puis, en remontant un peu plus haut juste au-dessous des côtes).
2. Maintenez vos abdos contractés aussi souvent que vous y pensez dans la journée (je vous donne une image : faites comme si vous étiez sur un ring de boxe et vouliez durcir votre ventre pour vous protéger d'un coup de poing de votre adversaire).

Cela va vous permettre de travailler les abdos dits "profonds", ce sont eux qui nous font le ventre plat :)

Dites-moi comment cela se passe au bout d'une semaine, je suis sûre que si vous le faites régulièrement plusieurs fois par jour, vous allez noter la différence !

En plus d’exercices de renforcement musculaire (abdos) je vous conseille de mettre en place une activité cardio (marche, natation, vélo), au moins 30 min TOUS LES JOURS pour bien puiser dans vos réserves.

Bonjour,
Etant en hypothyroïdie, je n'arrive pas à perdre de poids, j'ai aussi du ventre, auriez-vous une solution à me proposer s’il vous plait !

Je vous remercie de m'informer de vos problèmes médicaux.

Mais comme pour toute pathologie médicale, il est très important que votre médecin vous donne le feu vert avant de commencer ce programme de perte de poids (ou n'importe quel autre d'ailleurs). Mon programme ne peut se substituer à un avis médical et ne prodigue pas de conseils médicaux.
Il est important de vérifier avec lui si votre problème médical ou votre traitement n’est pas à l’origine de cette stagnation de votre poids et quelles solutions peuvent alors être mises en place.
Une fois le feu vert du médecin obtenu mon programme peut tout à fait vous aider à retrouver de bonnes habitudes alimentaires, saines et équilibrées, une bonne hygiène de vie qui vous permettra de perdre du poids sans risque pour votre santé.

Bonjour,
Je n'ai jamais fais de régime, je n'en ai pas besoin mais aujourd'hui j'aimerai savoir comment maigrir des jambes, est-ce possible ?

Bonjour,

Si vous n’avez pas de problème de poids mais que vous trouvez vos jambes un peu « gonflées » ou plus « épaisses » cela peut avoir plusieurs explications.

Indépendamment de la génétique qui y est pour beaucoup dans la forme de nos jambes, une mauvaise circulation sanguine veineuse peut aussi favoriser des jambes un peu « gonflées ».
C’est ce que l'on désigne couramment par retour veineux ( sous-entendu retour aux poumons et coeur). Et ça affecte surtout nos chevilles et jambes. Je dis nous car les Femmes sont plus souvent atteintes par ce problème mais les Hommes n'en sont pas exemptés, mais plus rarement.

Déjà grâce à mon programme LeBootcamp vous incitant à marcher plus, vous sentirez vos jambes plus légères ce qui prouvera que vous êtes sur le bon chemin ;)
Donc en plus de mes conseils nutritionnels qui ne peuvent qu'être profitables pour vos jambes il faut continuer à marcher.

Si vous avez une piscine publique à côté de chez vous je vous conseille d'y aller nager...c'est excellent pour avoir des jambes légères. D'autre part si vous avez la chance de temps en temps d'être en bordure de l'océan faites des marches quotidiennes de 1h00 minimum dans le ressac, l'eau au minimum au niveau des genoux.. Son mouvement d'aller et retour fouettera vos jambes en activant le retour veineux.

D'autre part il faut se tonifier sans prendre de volume (c 'est ce qu'on appelle affiner), et pour ce faire, les exercices faits en cardio sont excellents : l'aérobic, le step, etc.,

Si vous cherchez un exercice faisable discrètement n'importe où, et qui cible les cuisses et toute la jambe, je peux vous dire que l'exercice de la CHAISE INVISIBLE fait des merveilles.

A chaque fois que vous allez aux toilettes (j'aime bien rentabiliser ce temps !), profitez-en pour caser une minute de CHAISE INVISIBLE. Asseyez-vous contre un mur sans chaise, tout votre poids est porté par vos cuisses. Elles vont un peu trembler et c'est normal :)
Essayez de tenir une minute. Si cela vous paraît impossible alors tenez 30 secondes puis ajoutez quelques secondes à chaque tentative. Vous verrez : très vite, vous arriverez à une minute et à des résultats concrets !

Sur le plan phytothérapie l'extrait de marron d'inde, ou l'essence de cyprès vert ont un effet très bénéfique sur le retour veineux. Parlez-en à votre médecin ou pharmacien. Ce sont des remèdes de grand-mère mais efficaces sur la durée.

Bonjour,
Je suis un homme de 52 ans, mesurant 1,82m et pesant 119 kg en moyenne. Je travaille beaucoup sur terrain, donc je marche beaucoup toute la semaine. Mais j'ai un problème poids : j'ai beaucoup de mal à maigrir. Notre médecin de famille, qui m'a fait faire des examens m'a signalé que j'avais un trop gros foie. Et que ma corpulence venait de là. Au vu de ce problème, ai-je réellement une solution plus ou moins naturelle ou dois-je prendre le risque de passer par des moyens médicaux ? En gros, ai-je une chance de perdre un peu de poids ? Par avance, je vous remercie de vos réponses. Laurent LEGRAND.

Bonjour,

L'hépatomégalie (gros foie) peut avoir de nombreuses causes, dans tous les cas il s’agit d’une pathologie médicale et comme pour toute pathologie je ne peux que vous conseiller de vous rapprocher de votre médecin pour envisager un programme de perte de poids. Vous pouvez lui suggérer mon programme en ligne lebootcamp.com qui propose une alimentation saine et équilibrée et une bonne hygiène de vie, mais il est le seul à pouvoir vous donner son feu vert.
Sachez dans tous les cas dans tous que mon programme peut tout à fait être suivi par un homme et adapté à vos conditions de vie : à savoir un travail physique. En effet grâce à la rubrique « mes questions » de mon coaching en ligne vous pouvez me signaler ce type de condition spécifique et ensemble nous cherchons les solutions pour adapter mes conseils à votre mode de vie.
Mais pour démarrer, on attend d’abord le feu vert du médecin !

Bonjour,
A 51 ans, malgré une bonne hygiène de vie et 3h de sport (programme personnalisé en salle) par semaine je ne pers pas un gramme depuis 3 ans et pourtant j'ai 5 kg à perdre.
Quel(s) conseils me donneriez-vous ? Merci pour votre réponse. Sylvie

Bonjour,

Tout d’abord, sachez qu’il est important d’avoir une activité physique quotidienne.
Les jours où vous n’allez pas à la salle de sport, essayez de marcher 30 minutes à jeun avant le petit déjeuner ou le repas du soir si possible, comme je le conseille dans mon programme Lebootcamp. Le fait de « se bouger » à jeun permet de puiser plus facilement dans ses réserves.
Dans la journée, n’hésitez pas à descendre une station de métro plus tôt pour marcher un peu, prendre les escaliers à la place des escalators… tous ces petits efforts font une réelle différence à la fin de la journée.
Lors de vos passages à la salle de sport, mettez bien l’accent sur les activités de cardio.
Ensuite, côté alimentation, veiller à manger des légumes, de la viande ou poisson, des féculents, un laitage et un fruit à chaque repas. Vous serez sûre dans ce cas que vos repas sont équilibrés. Evitez aussi les grignotages, et buvez suffisamment d’eau, de thé et d’infusion au cours de vos journées.
Si votre alimentation est bien équilibrée, alors redoublez d’efforts pour faire un maximum d’activité physique, persévérez, et les résultats seront au rendez-vous. Car trop se priver au niveau de l’alimentation risque d’entrainer un effet yoyo peut désirable, surtout en période de pré-ménopause, ou ménopause.

Bonjour,
Comment maigrir quand on a une hypothyroidie ?

Bonjour,

L’hypothyroïdie est un problème médical car comme vous le savez je ne suis pas médecin, mais Coach en perte de poids ce qui m’a permis de créer mon site de coaching Lebootcamp.

Comme pour toute pathologie médicale, il est très important que votre médecin vous donne le feu vert avant de débuter un régime.

Normalement, une alimentation équilibrée, qui n’exclue aucun groupe d’aliment, comme celle que je conseille dans mon programme Lebootcamp, est conseillée. C’est elle, qui associée à une activité physique régulière va permettre de perdre du poids sainement et durablement.
Il n’y a pas de « miracle » à attendre, pour perdre du poids lorsqu’on a une hypothyroïdie, c’est la même chose que pour le commun des motels, simplement il faut redoubler d’effort et être patient… et surtout ne pas perdre confiance en soi : la motivation fait 50% du travail à elle seule.

Bonjour,
J'ai vu un article sur le jus de grenade, auriez-vous l'amabilité de bien vouloir me faire part de ses vertus SVP Merci ! Claude

Bonjour,

Ah le jus de grenade ! L’aliment belle peau de l’année. Pourquoi donc me direz-vous ?

La grenade est fruit dégusté depuis des millénaires (5000 ans au Proche Orient).

La boisson à la mode antioxydante, extraite de peau de la grenade, contient de puissants antioxydants polyphénoliques qui semblent inhiber le développement de l'artériosclérose, réduire le risque de maladie cardio-vasculaire et le vieillissement de la peau ainsi que diminuer l'hypertension. L'extrait de peau de grenade a également montré des propriétés susceptibles d'aider à freiner la croissance de certains cancers comme les tanins, les anthocyanines et l'acide élagique.

Comme tous les fruits, la grenade n'échappe pas à la règle, et contient un fort taux de vitamines, comme la vitamine C (40% de l’apport quotidien) et des antioxydants. Pas la peine d'investir dans les jus pleins de sucre, mais profitez de la saison des grenades pour faire le plein de tous ses bienfaits !

Bonjour,
Je suis un régime depuis 2 mois, perdu 2 kg et depuis plus rien, pourtant équilibré tout est pesé féculent + légumes viande surtout blanche ou poisson laitage. Que faire ? Merci.

Bonjour,

J’espère que votre journée se passe bien.
Tout d’abord, il faut vérifier que votre poids de forme, c’est à dire le poids avec lequel votre corps se sent bien, n’est pas atteint.
Pour cela, il faut déterminé son poids idéal, qui doit être de -10 par rapport à votre taille, à plus ou moins 5 kilos près, cela donne un ordre d’idée assez juste.
Par exemple, pour une femme mesurant 170 cm, le poids idéal sera alors compris entre 55 et 65 kilos.
Si votre poids actuel se situe dans cette fourchette, que vous mangez sains, équilibré et varié, et que vous ne perdez plus de poids, alors c’est certainement que votre poids idéal est atteint.
Ensuite, vous pouvez créer un réel blocage de votre poids, si ce dernier devient pour vous une obsession. Je ne vous conseille pas de peser les aliments, faites en sorte que l’alimentation reste quelque chose de naturel, réapprenez à écouter les signaux de votre corps et surtout ceux de votre estomac qui vous dicte quels sont vos besoins. De cette façon, vous serez moins stressée, votre corps acceptera plus facilement de lâcher les kilos qui vous gâchent la vie. N’oubliez pas un point essentiel : ne supprimez pas une famille entière d’aliment sans raison, car c’est la variété qui permet l’équilibre. Pensez aux fruits, aux matières grasses… toutes les familles d’aliment sont essentielles.

Bonne chance pour votre quête du poids idéal.

Bonjour,
Quel conseil pour éviter que mon ventre continu de s'épaissir et de gonfler ?

Bonjour,

Si le taux de masse graisseuse dans le corps est vraiment localisé sur le ventre (toujours faire vérifier par un médecin qu'un ventre gonflé n'est pas un symptôme médical) alors les exercice cardio vont aider.
Tous les matins, 45 minutes à jeun de marche à bon rythme. 6 Tasses de thé vert par jour. On pense à rentrer son ventre en permanence pour travailler les abdos profonds (ceux qui nous donnent le fameux ventre plat).
On fait 100 abdos le matin dès le retour de la marche et 100 avant de se coucher.....et surtout....on refait un coup de marche ou vélo cardio à midi ou après sa journée le soir. Ce travail en anaérobie est la clef !

Et bien sûr on prend soin de son alimentation en favorisant les fruits et légumes, les aliments complets riches en fibres, les viandes blanches et le poisson et en gérant bien ses portions.

Bonjour,
J'ai entendu parler du vinaigre de cidre vieilli en fûts de chêne à raison de 3c à soupe matin, midi et soir pour maigrir. Est-ce vrai ?

Voici un nouveau mythe à éclaircir : le vinaigre de cidre ferait maigrir et entre autre il permettrait de couper la faim ! Ca c'est souvent ce que vous disent les sociétés pour vendre leurs produits et leurs livres dont vous pouvez voir les placards publicitaires dans la presse écrite.

Aucune étude n'a prouvé que ces "dire" étaient vrais et d'ailleurs aucun produit n'a démontré une capacité à amener une perte de poids quelconque. Il est vrai que le vinaigre augmente légèrement la dépense énergétique au moment de sa digestion mais elle est négligeable et surtout c'est la même chose pour tous les aliments que vous consommez au quotidien !

Quant à sa vertu de couper la faim je dis que nenni puisque il ne contient ni fibres, ni vitamines ni minéraux d'ailleurs, donc pour vous calez, mieux vaut croquer dans une belle pomme bien juteuse qui grâce à sa pectine vous coupera la faim mais vous apportera en prime vitamines et minéraux ?

La seule façon de maigrir c'est de brûler plus que ce que l'on ingère....il n'y a pas de mystère ;)

Donc restons simples et naturelles et surtout évitons de boire une cuillère à soupe d'acidité juste avant le repas !

Bonjour,
Est-il possible de perdre 20 kg en deux mois (ou trois) ? (sans générer trop de problèmes de santé)

Bonjour,

Si vous avez 20 kg en trop et que vous suivez un programme sain qui équilibre l'exercice physique et la nourriture de bonne qualité et pleine de bonnes choses alors on peut s'attendre sur le long terme à 1 kg par semaine. Parfois 2 kg et parfois un demi kilo car le corps n'est pas une machine et ne répond pas toujours comme nous le souhaiterions.

Basée sur mon expérience, le poids se perd plus vite au début car nous corrigeons vite les petites erreurs accumulées au fil des ans. Puis, nous nous heurtons à un plateau qu'il faut "casser".
En travaillant ensemble sur le long terme nous y arriverons !
Et vous ne seriez pas ma nouvelle cliente en sur-poids important qui atteindrait son objectif. Faites un tour sur le forum sur www.lebootcamp.com auprès des anciennes et vous serez épatée foi de Coach !

Vous pouvez espérer perdre 6 kg pendant le mois 1 de départ puis stabiliser à 1 kg par semaine voir un peu plus pour les premiers 15 à 20 kg.

Pour perdre plus de 15 kg il nous faudrait rester ensemble un peu plus longtemps. C'est pour ce genre de situation que j'ai créé le programme Résolutions avec 6 mois d'engagement minimum.
Sachez aussi que mon programme dure 12 mois dans sa totalité.
N’importe comment sachez que perdre du poids trop vite est très mauvais pour la santé et puis les kilos perdus trop vite sont bien souvent repris la semaine suivante… avec quelques copains en plus !

Donc n'oubliez pas que vos 3 meilleures alliées sont : la patience, la persévérance et votre Coach lol !

Bonjour,
J'ai 48 ans et suis ménopausée depuis 3 ans. Je fais un régime par chrononutrition qui m'a aidé à perdre un peu de taille mais des bourrelets persistent. D'autre part, je me lasse de régime. Que pensez-vous du régime IG Métabolique? Est-ce efficace et sans risque? Pour info, je mesure 1,68 et pèse 56kgs. Merci beaucoup pour votre réponse. Me GUTHMULLER Maryline.

Bonjour,

Pour mincir correctement (perdre de la graisse et non du muscle) et durablement (ne pas tout reprendre dans 3 mois), il faut allier alimentation saine, équilibrée et activité physique.
Ce sont ces deux disciplines, soutenues par la motivation, qui sont indissociables pour que tout se fasse correctement.

C'est très important que la prise en charge soit globale pour qu'elle soit efficace.
Si vous mangez mieux et moins en ne faisant pas d'activité physique, vous perdrez du poids, mais vous perdrez aussi du muscle (ce qui n'est pas le but puisque le muscle permet d'avoir une jolie silhouette) !
Ces conseils sont valables pour et surtout le long terme, afin de ne pas reprendre le poids perdu et de garder une bonne santé.

La chrono-nutrition se base uniquement sur le côté alimentaire. De plus, aucune étude ne prouve l’efficacité du régime.

Concernant le régime IG métabolique, il est nécessaire d'expliquer un peu les choses .
L'index glycérique est la capacité d'un aliment à faire monter rapidement ou non le taux de sucre dans le sang.

Des aliments qui ont un index glycémique bas, comme les légumes, les légumineuses, la viande, le poisson etc. font peu monter le taux de sucre dans le sang donc le corps ne s'empresse pas de le stocker sous forme de gras. C'est bénéfique pour la perte de poids !

Au contraire, un aliment qui a un index glycémique élevé, comme tous les sucres blancs (dont le vrai nom est hydrates de carbone), les produits industrialisés raffinés par exemple, font monter si rapidement le taux de sucre dans le sang que le corps s'empresse de le stocker sous forme de gras. Peu intéressant pour la perte de poids donc !

L'index glycémique (IG) permet donc de classer les aliments en fonction de leur impact sur l'élévation du taux de glucose sanguin qui survient après leur consommation mais non de la vitesse de digestion.

Cette notion, mise en avant il y a une vingtaine d'années, est insuffisante et a montré ses limites car elle ne tient pas compte des autres composants de l'aliment concerné : eau, fibres et aussi de la quantité d’aliment absorbée. Par exemple, certains nutritionnistes déconseillent de manger de la pastèque sous prétexte que son index glycémique est de 75, ce qui est élevé... Mais sa charge glycémique (CG) est de 3 seulement. Voilà pourquoi vous la trouverez souvent dans mon programme LeBootCamp.

Pourquoi une telle différence de valeur entre la charge glycémique et l’index glycémique alors ?

La charge glycérique est la mesure de la vitesse de digestion des glucides, que l'on obtient en multipliant l'IG par le nombre de glucides d'une portion de nourriture, puis, en divisant le résultat par 100. Elle tient donc compte des autres composants de l’aliment concerné.

Autrement dit, la vraie valeur d'un aliment ne réside pas seulement dans sa quantité de lipides, de protides et de glucides, mais également dans le type et la quantité d'enzymes qu'il contient. Ces enzymes vont agir sur la vitesse de digestion d'un aliment, donc, sur la vitesse de diffusion dans le sang de ses contenus. Cette vitesse de digestion est appelée charge glycémique ou CG.

Certains aliments sont responsables de pics glycémiques qui stimulent les mécanismes de stockage de l'organisme : lorsque la glycémie grimpe, on sécrète de l'insuline, on grossit en créant les conditions favorisant l'apparition du diabète de type II.

En choisissant des aliments dont la charge glycémique est faible, on privilégie ceux induisant une faible réponse insulinique une fois digérés et on maintient un taux de sucre constant dans le sang tout en diminuant les risques de diabète II.
Un autre exemple : le melon a un IG élevé (72), mais une CG faible (8). Pourquoi ? Parce qu'il y peu de glucides (11 g seulement) contenus dans une portion d'un demi-melon à cause de l'énorme quantité d'eau et fibres que renferme ce fruit, comme sa cousine la pastèque.

Dernier exemple la pomme de terre pourfendue par de nombreux nutritionnistes raisonnant encore avec la notion d'IG. Ce dernier pour la pomme de terre fraîche va de 60 à 90 (suivant la variété) ce qui est élevé...pour mémoire le sucre c'est un IG de 95/100.
Or la pomme de terre cuite en robe des champs puis écrasée en purée a une Charge Glycémique allant de 13 à 17 suivant le type de variété. Ce qui est très moyen et donc il n'y aucune raison de vous priver de ces tubercules...C'est le traitement qui pose problème comme les frites ou les gratins avec force crème et fromage

En réalité, ce qui importe, c'est l'ensemble du repas dont il faut tenir compte. Si dans un repas, vous avez un aliment avec un haut index glycémique, genre gâteau au chocolat, les protéines, l'eau et les fibres que vous mangerez en même temps diminueront la moyenne glycémique de l'ensemble du repas en freinant et en ralentissant la digestion des sucres et des matières grasses. En conséquence, le taux de sucre dans le sang est stabilisé.

Outre le fait de privilégier les aliments à bas CG en évitant tout produit raffiné, un des principes de base de la confection des menus de mon programme LeBootCamp, est de commencer les repas par des protéines ou des fibres puis de garder le sucré pour la fin... Après tout, comme le repas traditionnel français.

Vous avez un poids « normal » pour votre taille. Vous me dîtes avoir des bourrelets, c'est donc plutôt l'exercice physique qu'il va falloir travailler ! Là encore, mon programme propose de nombreux exercices adaptés à votre niveau et à vos objectifs.

Bonjour, Est-ce que dans votre programme d'amaigrissement est pris en considération les tca et en particulier l'hyperphagie ? Si oui, quels sont vos conseils ? Je vous remercie et à bientôt de vous lire. Pia47.

Bonjour,

Tout d’abord, les TCA doivent être pris en charge par un professionnel spécialisé dans les thérapies comportementales et cognitives (ce sont les plus efficaces pour traiter ce genre de troubles) : un psychologue, un psychiatre, une diététicienne spécialisée .

Cela dit, oui mon programme est suivi par des personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire (boulimie / hyperphagie / hyperphagie nocturne / fringales) car il peut vous aider à différents niveaux :
- Il n'est pas un régime mais un style de vie. La nourriture n'est ni une récompense, ni une punition; elle est indispensable à la vie et doit être un grand moment de plaisir que l'on peut partager avec ses amis et ses proches

- Il n’est pas restrictif donc vous n’aurez pas de fringales avec le risque de développer des comportements compulsifs de type hyperphagie.

- on ne compte pas les calories, les points et les grammages...bref, encore une fois on ne crée pas de comportements compulsifs

- on ne se pèse qu'une fois par semaine, justement pour ne pas se focaliser sur le chiffre magique que la balance va indiquer mais plutôt pour se fier à son impression personnelle

- on fait du sport régulièrement et de manière saine, c'est à dire, ni trop peu, ni trop.

- on mange de bonnes choses qui vous donnent la pêche! et donc, avoir la pêche permet de faire plus de choses et de garder son esprit bien occupé à autre chose que de penser à la nourriture

- on découvre de nouvelles saveurs et on re-apprend à cuisiner. Quand on se fait un petit plat, on est moins tenter d'en manger des quantités astronomiques.

- on reçoit le soutien dont on a besoin. Vous me posez une question et je vous réponds. Je suis là pour vous :) et bien sur, un coach ne juge jamais.

J’utilise également un outil très important dans mon programme, utilisé dans toutes les thérapies comportementales : le blog.
Il vous permettra de noter tous vos repas (même les craquages)afin de mieux comprendre le pourquoi des crises, le moment où elles arrivent afin que nous puissions ensemble, définir une approche gagnante.

Bonjour, Le pain peut-il remplacer le riz ou les pates comme glucides dans un menu équilibré ?

La question qui se pose est : de quel pain parlez vous ? J'imagine que vous faîtes référence au pain blanc « classique »
Pour pouvoir remplacer des aliments glucidiques par d'autres, il est judicieux de regarder leur index glycérique (IG). Celui ci permet donc de classer les aliments en fonction de leur impact sur l'élévation du taux de sucre dans le sang qui survient après leur consommation mais non de la vitesse de digestion.

Il faut savoir que le pain blanc, à base de farine raffinée, n'apporte que très peu de nutriments et a un IG de 85 à 90 soit presque le même que le sucre !
Le riz blanc (sauf les riz thai et basmati) et les pâtes ont également un IG assez élevé.

Le pain peut donc remplacer le riz ou les pâtes dans un repas, en terme de glucides. Je vous conseille cependant de choisir du pain, du riz et des pâtes complètes, ayant un IG bas. L'important est bien sur de varier les sources de glucides, pour avoir une alimentation variée et équilibrée.

Bonjour,
j'ai besoin de perdre 8 kg avant le 31/07. Pourriez vous me donner un bon régime où je n'aurai pas de sensation de faim. J’ai 52 ans (pas ménopausée), je fais 1,67 m et pèse actuellement 78 kg (après avoir fait un peu plus de 100kg y a 2 ans). Je travaille et mange sur mon lieu de travail. Merci pour votre aide

Bonjour,

J’espère que tout va bien pour vous.
Je tiens à vous féliciter pour tous les kilos déjà éliminés ces dernières années.
Sachez tout d’abord que votre objectif d’atteindre les 70 kilos pour 1m67 pour la fin du mois de juillet me paraît tout à fait réalisable.

Ensuite, si vous cherchez un régime qui vous permette de perdre sainement et durablement du poids, je vous conseille bien sur mon programme minceur. Ce n'est pas un véritable régime, mais plutôt une philosophie de vie basée sur l'équilibre alimentaire, l’activité physique et la motivation. Ce n'est pas un régime strict à suivre à la lettre, je suis contre tous ces régimes restrictifs et dangereux

Ce n'est pas parce qu'on veut perdre un peu de poids que l'on doit mettre sa santé en danger!
Chaque jour, j'essaie de vous donner des astuces alimentaires et sportives qu'il vous faut adapter à vos habitudes et à votre mode de vie, je suis simplement là pour vous aider à obtenir ce que vous souhaitez.

Le premier mois « DÉTOX » vous permettra de booster la perte de poids car ma ligne directive pour le début de votre programme est : une perte de poids coup de fouet pour un début en beauté et une motivation qui dure.
Pour vous aider, je mets à votre disposition des menus équilibrés, des recettes légères et savoureuses, des idées d’exercices à faire chez vous ou sur votre lieu de travail, un blog à remplir chaque jour afin de pouvoir suivre tous vos progrès… et cerise sur le gâteau : un support qui vous permet de me poser toutes vos questions de façon illimitée chaque jour !

J’ai de nombreuses BootCampeuses qui prennent leur repas sur leur lieu de travail, dans ces cas à nous voyons ensemble quelles solutions elles ont à leur disposition : cantine sur place ? Possibilité d’apporter un repas préparé la veille ? petite brasserie au coin de la rue ? Cela nous permet ensuite de trouver ensemble les solutions et d’adapter mes conseils à leur mode de vie ! Des réponses toujours 100% personnalisées. Mon programme n'exclut aucun groupe d'aliment, il est seulement là pour rétablir l'équilibre et surtout vous faire découvrir de nouvelles choses.

Avec Lebootcamp, votre perte de poids sera saine, il faut compte environ -1kilos par semaine, mais surtout elle sera durable et vous permettra d’éviter ce redoutable effet YoYo.

Vous voila rassurez ? Je l'espère.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité