Diète hypocalorique : le régime Mayo

Avec 5 à 10 kilos perdus en 2 semaines, le régime Mayo permet d’atteindre très vite ses objectifs minceur. Mais faites attention à votre santé…

Publicité
Publicité

5940527-inline-500x333.jpg© Istock

Le régime Mayo : quel est le principe ?

Publicité

Le régime Mayo est un régime hypocalorique : il ne faut pas dépasser 1 000 kcal par jour. Les menus, très restrictifs, ne doivent pas être suivis plus de 14 jours consécutifs. Concrètement, il faut surtout manger des œufs, riches en protéines (quasiment à tous les repas) et des pamplemousses, censés brûler les graisses. D’autres aliments sont toutefois autorisés : vous pouvez prendre 100 g de viande tous les 2 jours (ex. : poulet cuit à la vapeur) pour remplacer 2 œufs, quelques légumes (tomates, salade, concombres, épinards, courgette, céleri), une biscotte, une tasse de thé ou de café sans sucre… La liste des aliments interdits est beaucoup plus longue : pas de pain et autres produits à base de farine, de riz, de pâtes, de produits laitiers, d’alcool, de matière grasse, de légumes secs, etc.

Régime Mayo : avantages et inconvénients

Publicité

Le grand avantage du régime Mayo est qu’il permet effectivement de perdre vite plusieurs kilos. Seulement, comme il n’a pas de phase de stabilisation, la reprise de poids peut également être très rapide. De plus, il est mal équilibré et vite lassant à suivre : le risque de fatigue, de déprime et de carences alimentaires diverses est réel. Si l’aventure vous tente quand même, prenez un avis médical au préalable. Le régime Mayo est notamment contre-indiqué durant la grossesse, l’allaitement, en cas de troubles cardiaques et pour les personnes âgées. Quoi qu’il arrive, ne le prolongez pas au-delà de 14 jours.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité