Prothèse dentaire fixe : céramique ou résine, que choisir ?

Prothèse dentaire fixe : céramique ou résine, que choisir ?©iStock

Onlay, inlay, couronne, bridge, facette… Il existe une multitude de prothèses dentaires fixes capables de restaurer une dent cassée ou abîmée. Mais entre la céramique ou la résine, il n’est pas toujours évident de choisir le matériau idéal.


Publicité

La prothèse dentaire fixe en céramique

Le principal avantage des prothèses en céramique réside dans le rendu final qu’elles offrent. En effet, l’absence quasi systématique de métal apparent renforce l’illusion d’une dent naturelle. Il est généralement difficile pour un non-initié de distinguer à l’œil nu la prothèse en céramique. Selon la technologie utilisée, certaines prothèses en céramique laissent même passer la lumière comme le fait une dentition normale. Néanmoins, ce matériau ne peut constituer toutes les formes de prothèses. Elle s’adresse davantage aux bridges ainsi qu’aux couronnes et reste plus chère que la résine composite.

Publicité

La prothèse dentaire fixe en résine

Les propriétés intrinsèques de la résine composite permettent de fabriquer des prothèses dentaires à la fois légères et flexibles. Les résines composites sont fabriquées à partir d’une pâte dont l’importante malléabilité leur permet d’épouser la dent. Certaines matières composites, à base de nylon notamment, sont également incassables. La souplesse du matériau facilite l’intégration de la prothèse dentaire au sein de la dentition. Quelle que soit la dent concernée, la pose d’un tel dispositif n’altèrera pas l’élocution. En général, la résine est surtout privilégiée pour la réalisation d’inlay (prothèse qui reconstruit la partie interne d’une dent) ou d’onlay (prothèse posée sur la dent).

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité