Les médicaments qui constipent

Antidouleurs, diurétiques, antidépresseurs... Certains médicaments peuvent être responsables d'une constipation. Lesquels? Comment éviter cet effet indésirable? Le point avec Medisite.

Publicité

Doliprane, Efferalgan… gare aux antidouleurs!

Doliprane®, Takadol®, Efferalgan®, Solupred®...

Publicité
Parce qu'ils contiennent du paracétamol, de la morphine, de la codéine ou de la cortisone, certains médicaments antidouleur ou anti-inflammatoires peuvent constiper! ‘Ils calment le corps, le mettent en repos ce qui se répercute sur la motricité intestinale qui ralentit’, explique le Dr François Martial, pharmacien. Cet effet indésirable est encore plus fréquent chez les personnes âgées. Pour cause, 'il s’ajoute à la sédentarité et à une alimentation très faible en quantité et en variété, deux facteurs de risque de constipation', précise le spécialiste.

Comment éviter la constipation : Avoir un minimum d’activité physique, ne serait-ce qu’un peu de marche à pied! Consommer des aliments accélérant le transit comme les fruits et les légumes riches en fibres (légumes, céréales...). 'Il faut aussi éviter de prendre plus d’antidouleur que nécessaire. Les patients tendent à se tourner vers ces médicaments très vite, parfois plus par peur de la douleur que pour contrer une douleur effective', indique le Dr Martial. Si les problèmes de constipation sont persistants et réguliers, consulter un médecin.

A savoir : La morphine et la codéine sont les molécules antalgiques les plus constipantes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité