Anémie : une maladie du sang génétique ?

Anémie : une maladie du sang génétique ?©iStock

Tout le monde a déjà entendu parler d'un manque de globules rouges. C'est ce qu'on appelle l'anémie, et une hémorragie peut en être responsable. Cependant, certaines anémies spécifiques sont génétiques. Une destruction des globules rouges trop précoce ou un problème d'hémoglobine sont autant de causes possibles pour ces maladies du sang.

Publicité
Publicité

L'anémie : une maladie du sang qui fatigue

L'anémie fatigue... et pour cause ! Les globules rouges n'apportent pas assez d'oxygène aux organes. Ces cellules du sang contiennent une protéine associée au fer dont le rôle est en effet de fixer l'oxygène des poumons : l'hémoglobine. Le système de distribution assuré par les artères permet ensuite aux globules rouges de redonner l'oxygène aux muscles, au cerveau, et à tous les autres organes du corps.

Publicité

Anémie : une maladie du sang parfois génétique

Certaines anémies sont génétiques : c'est le cas de certaines anémies hémolytiques. La drépanocytose provoque, par exemple, la falciformation des globules rouges (ils ont une forme de faucille). Les globules rouges sont alors détruits trop rapidement. Le favisme est un déficit enzymatique en G6PD (glucose-6-phosphate déshydrogénase). Les globules rouges sont ici moins résistants, et leur membrane cellulaire se rompt. La maladie de Minkowski-Chauffard provoque elle aussi une fragilisation des globules rouges, qui finissent par se détruire rapidement. Les thalassémies, quant à elles, sont caractérisées par des molécules d'hémoglobine inefficaces. C'est aussi le cas lors des hémoglobinoses ou des anémies sidéroblastiques.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité