Pissenlit

Nom latin: 

Taraxacum officinale

Nom(s) vulgaire(s): 

Dent de lion, laitue de chien, florin d’or

Famille: 

Astéracées

Période de récolte: 

Mai, juin, septembre, octobre, novembre (racine). Mars, avril, mai (feuilles).

Pissenlit : Propriétés

Les feuilles de pissenlit sont réputées pour favoriser l’élimination de l’urine. Elles peuvent ainsi être utilisées en cas de rhumatismes et dans la prévention des calculs rénaux. Cet effet a notamment été mis en évidence dans des essais menés sur des animaux dans les années 2000 (1). La plante augmenterait aussi l’élimination de l’eau et peut ainsi être conseillée en cas de rétention, d’insuffisance rénale, de cellulite ou encore d’obésité. Des recherches menées en 2006 ont également mis en avant les bienfaits anti-oxydants, anti-cancer et anti-diabète du pissenlit (2). D’autres recherches ont indiqué que le pissenlit pouvait soulager les crampes intestinales, la constipation et la diarrhée (3).

Publicité
Pissenlit : Etudes scientifiques

(1) Études citées et résumées dans :
- Kemper Kathi J., MD, MPH. Dandelion (Taraxacum officinalis) The Longwood Herbal Task Force and The Center for Holistic Pediatric Education and Research.
- Barnes Joan, Anderson A. Linda, Phillipson David J. Herbal Medicines, Pharmaceutical Press, Grande-Bretagne, 2002, 2e édition.
(2) Schutz K, Carle R, Schieber A. Taraxacum--a review on its phytochemical and pharmacological profile. J Ethnopharmacol. 2006 Oct 11;107(3):313-23.
(3) Etude citée dans : Kemper Kathi J., MD, MPH. Dandelion (Taraxacum officinalis) The Longwood Herbal Task Force and The Center for Holistic Pediatric Education and Research

Pissenlit : Histoire

Des médecins arabes ont parlé du pissenlit dans leurs écrits pendant l’an 1000 ap. J-C. La plante a été utilisée pour soigner les troubles du foie, de la vésicule biliaire, l’anémie, la fièvre, la rétention d’eau ou encore les rhumatismes. En Chine, elle est aussi employée depuis très longtemps en cas de cancer (surtout du sein) et pour booster le système immunitaire lors d’infections respiratoires. Son utilisation en Europe date seulement du XVIe siècle.

Pissenlit : Comment la reconnaître?

Le pissenlit est une plante herbacée vivace de 10 à 30cm de haut possédant une grosse racine. On le trouve surtout dans les prairies, les champs, les bordures des chemins et les fossés. Les feuilles sont vert pâle découpées en lobes irréguliers triangulaires et pointus. La tige de la fleur est longue, creuse et contient un suc laiteux. Les fleurs jaunes sont ouvertes au soleil et fermées quand il pleut ou qu’il fait nuit. Les fruits sont ovoïdes, un peu épineux au sommet, de couleur foncée gris bleu et surmontés de fines touffes de poils.

Pissenlit : Parties utilisées

La racine et les feuilles.

Pissenlit : Posologie

En usage interne


Contre la rétention d’eau, l’insuffisance rénale, la cellulite, l’obésité, les calculs rénaux

Infusion : 1 sachet-dose (racine ou feuille) pour 1 tasse d’eau bouillante. Infuser 10 min. Filtrer et boire 2 tasses par jour, 1h après les deux principaux repas.

Ou
Extrait buvable : 1 ampoule après le repas de midi.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Pissenlit : Précautions d'emploi

Le pissenlit est contre-indiqué en cas d’occlusion des voies biliaires, d’obstruction intestinale, de calculs biliaires ou d’ulcères du duodénum. En cas d’insuffisance rénale ou de troubles cardiaques, consulter un médecin avant la prise de pissenlit.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Pissenlit : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité