carcinome basocellulaire

Les dernières actualités

Cancer de la peau : le carcinome basocellulaire infiltrant

Le carcinome basocellulaire est le cancer de la peau le plus fréquent. Il représente environ 70 % des cancers cutanés. Il prend naissance à partir des cellules basales de la peau et est plus facile à traiter que le mélanome malin. Le principal symptôme de ce cancer de la peau est une lésion cutanée non douloureuse. Lorsque la lésion pénètre dans la peau, le carcinome basocellulaire est dit infiltrant.

Cancer foudroyant de la peau : la définition

Parmi les nombreux types de cancer, le carcinome basocellulaire fait partie des pathologies les plus fréquemment diagnostiquées en France. Si ce cancer de la peau présente un pronostic favorable lorsqu’il est dépisté précocement, il peut, à l’inverse, adopter une forme foudroyante lorsqu’il se métastase rapidement.

Les cancers qui métastasent le moins

Quels sont les cancers qui font le moins de métastases ? De quoi dépend le risque de métastases ? Peut-on prévoir la localisation des éventuelles métastases ? Medisite fait le point sur cette redoutable complication des cancers, avec les explications du professeur Jean-Yves Pierga, oncologue à l’Institut Curie. 

Carcinome basocellulaire du nez : comment le reconnaître ?

Le carcinome basocellulaire est un cancer de la peau qui peut faire son apparition un peu partout sur le corps. Il n'est pas rare que ces types de carcinomes se développent au niveau de la face et du nez puisqu'il s'agit de zones très exposées au soleil et d'un des principaux facteurs de risque de cancer de la peau. Mais comment reconnaître un carcinome basocellulaire au niveau du nez ?

Carcinome basocellulaire : le traitement par thérapie photodynamique

La thérapie photodynamique est une méthode de traitement de choix en cas de carcinome basocellulaire. Mais en quoi consiste cette approche ? Est-ce que ce traitement est réservé aux carcinomes basocellulaires ?

Cancer de la peau : définition du carcinome épidermoïde

Le carcinome épidermoïde, aussi appelé carcinome malpighien, est une forme de cancer de la peau. La tumeur se développe aux dépens de la couche superficielle de la peau (épithélium malpighien). Le carcinome épidermoïde représente environ 20 % des cancers cutanés. Il se distingue du carcinome basocellulaire, plus fréquent (70 % des cas), qui se forme à partir des couches extérieures de l’épiderme.

Carcinome basocellulaire : ça ressemble à quoi ?

Le carcinome basocellulaire est le cancer de la peau le plus répandu. Ce carcinome se situe sur la couche profonde de l'épiderme. Il touche généralement des personnes présentant une peau claire. Cependant, l'exposition au soleil étant la première cause du cancer de la peau, toute la population peut être concernée. Mais à quoi ressemble ce carcinome et comment peut-on le traiter ?

Carcinome basocellulaire nodulaire : comment le dépister ?

Des cancers de la peau, le carcinome basocellulaire est de loin le plus fréquent. C'est aussi celui qui présente le meilleur pronostic, et il ne métastase pas. Plusieurs types de développement le caractérisent, le carcinome basocellulaire nodulaire étant le plus courant. Comment dépister ce cancer de la peau assez tôt pour bien le traiter ?

Qu'est-ce qu'un carcinome basocellulaire nodulaire ?

Cancer de la peau le plus fréquemment rencontré, le carcinome basocellulaire est heureusement celui qui se soigne le mieux. Il résulte d'une répétition de coups de soleil et d'excès d'exposition solaire. L'âge moyen de découverte est de 50 ans. Il peut revêtir différentes formes dont la plus commune est le carcinome basocellulaire nodulaire.

Qu'est-ce qu'un carcinome basocellulaire ?

Le carcinome basocellulaire est le cancer de la peau le plus fréquent. Il n'est pas précédé de lésion précancéreuse et apparaît sur la peau saine. Heureusement, son expansion est locale uniquement et il ne métastase pas. Il est d'autant plus facile de le traiter qu'on le détecte tôt.

Les types de carcinomes

Le carcinome est une forme de cancer qui se développe sur la peau, aux dépens de l’épiderme. Parfois confondu avec le mélanome, ce cancer cutané se décline en deux principales formes : le carcinome basocellulaire et le carcinome épidermoïde.