Boutons : un symptôme de cancer de la peau ?

Les cancers de la peau sont de plus en plus fréquents chaque année en France. Il est pourtant assez simple de détecter les signes qui doivent alerter et de prendre les précautions qui s’imposent. Il faut en effet savoir qu’une lésion cutanée qui se modifie peut être un début de cancer cutané. On peut donc se demander si les boutons sont un symptôme de cancer de la peau inquiétant.

Publicité
Publicité

Différents boutons pour différents cancers de la peau

Il existe trois grands types de cancers de la peau : les carcinomes basocellulaires (70 % d’entre eux), les carcinomes épidermoïdes (20 %) et les mélanomes (10 %). Tous ne présentent pas exactement les mêmes symptômes et s’ils peuvent parfois débuter par des boutons, cela n’est pas systématique. Les carcinomes basocellulaires peuvent se traduire par un bouton de couleur blanche, rouge ou brune, d’aspect luisant et qui va lentement, en plusieurs années, prendre du volume. Les carcinomes épidermoïdes se traduisent davantage par une croûte qui finira par saigner. Quant aux mélanomes, ils peuvent se présenter sous forme de grains de beauté ou démarrer à partir d’un grain de beauté préexistant.

Publicité
Les boutons sont-ils un symptôme de cancer de la peau fiable ?

Il ne faut pas uniquement se fier à l’apparition d’un bouton ou d’un grain de beauté pour suspecter un cancer de la peau. En effet, cette tache cutanée ne doit retenir votre attention que si elle change d’aspect c'est-à-dire si elle progresse en taille, si elle change de couleur, si ses contours se modifient (qu’ils deviennent irréguliers) ou si elle change d’épaisseur. Dans ces cas-là, consulter votre médecin est nécessaire pour poser un diagnostic et rapidement mettre en œuvre les mesures qui s’imposent.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité