Electromagnétisme : une technique insolite pour perdre du poids

Electromagnétisme : une technique insolite pour perdre du poids©iStock

Cette technique innovante, qui agit sur des régions profondes du cerveau, aurait des effets positifs sur la perte de masse corporelle et de masse graisseuse. Découvrez quelle est cette méthode.

Publicité
Publicité

Pour perdre vos kilos en trop, vous pensez avoir déjà tout essayé. Mais c’était sans compter sur l’ingéniosité d’une équipe d’endocrinologues de l’université de Milan, en Italie. Lors de la réunion annuelle de la société d’endocrinologie - qui s’est tenue du 1er au 4 avril 2017 à Orlando, Floride - ces chercheurs ont annoncé avoir mis au point une technique de stimulation électromagnétique du cerveau pour aider les personnes obèses et en surpoids à perdre du poids.

Publicité

Stimuler le cerveau pour agir sur le microbiote

Cette technique, appelée stimulation magnétique transcrânienne profonde (dTMS), ne nécessite pas d’opération ni d’implantation d’électrodes. "Une bobine électromagnétique placée sur le cuir chevelu envoie des pulsations magnétiques pour stimuler spécifiquement des régions profondes du cerveau", décrit un communiqué de la société d’endocrinologie. Et une telle stimulation peut modifier la composition des bactéries de l’intestin (aussi appelées microbiote intestinal), selon les chercheurs. L’intérêt ? "Un microbiote intestinal altéré peut perturber les signaux cérébraux de la faim et de la satiété", selon le communiqué. Modifier la composition de ce microbiote pourrait donc rétablir des signaux nerveux efficaces.

4% de masse graisseuse en moins

Pour le moment, les chercheurs italiens n’ont travaillé que sur trois hommes et 12 femmes. Mais les premiers résultats sont prometteurs, puisqu’au bout de cinq semaines de dTMS, "les participants ont perdu plus de 3% de leur masse corporelle et plus de 4% de leur masse graisseuse ", d’après le docteur Livio Luzi, principal auteur de l’étude, cité dans le communiqué. De même, la composition de leur microbiote a changé , avec notamment une augmentation de la quantité d’espèces de bactéries aux propriétés anti-inflammatoires. "Nos travaux démontrent la capacité innovante de le dTMS qui exerce des effets anti-obésité par une modification de l’axe intestin-cerveau", s’enthousiasme enfin le docteur Luzi.

Vidéo. Les secrets du régime dissocié

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité