Cristaux de l'oreille interne : les traitements

La présence de cristaux dans l’oreille interne n’occasionne pas de pertes d’audition. En revanche, cela se traduit par des vertiges et des pertes d’équilibre. Mais à quoi sont dus ces cristaux de l’oreille interne et quels traitements est-il possible de mettre en œuvre pour résoudre ce problème ?

Publicité

© Istock

Cristaux dans l’oreille interne

Pour bien comprendre la présence de cristaux dans l’oreille interne, il faut s’intéresser au fonctionnement de cet organe et plus précisément à celui du système vestibulaire. Le vestibule est, dans l’oreille interne, un élément qui se compose de trois canaux (les canaux semi-circulaires) et de deux petits organes (l’utricule et le saccule) qui ont pour mission de détecter le déplacement du corps et son orientation dans l’espace afin d’assurer son équilibre. À l’intérieur de l’oreille interne se trouvent des milliers de petits cristaux de carbonate de calcium qu’on appelle les otolithes. Dans certaines circonstances (suite à un traumatisme crânien ou à diverses pathologies telles que l’hypertension artérielle, l’ostéoporose ou les labyrinthites par exemple), mais le plus souvent sans que l’on sache pourquoi, certains de ces cristaux peuvent se détacher. Ils vont alors se déplacer et venir perturber le fonctionnement des canaux semi-circulaires. C’est ce qui est à l’origine des vertiges de position, car la personne ressent une fausse impression de mouvement.

Publicité
Publicité

Symptômes liés à la présence de cristaux dans l’oreille interne

Lorsque les otolithes sont bloqués au niveau de l’oreille interne, ils vont provoquer ce qu’on appelle des vertiges de position ou vertiges paroxystiques positionnels bénins (VPPB). Ces intenses vertiges se caractérisent par leur survenue, qui est intermittente, par leur courte durée (inférieure à une minute) et par le fait qu’ils apparaissent toujours du même côté. Ils sont habituellement plus fréquents le matin au lever ou encore si la personne est penchée et qu’elle se redresse brusquement, puisque c’est le changement de position rapide de la tête qui en est responsable. Bien souvent, les VPPB s’accompagnent de maux de tête, de nausées, de vomissements et d’une perte d’équilibre. Si la présence d’otolithes n’occasionne pas de perte d’audition, c’est parce qu’ils se situent dans l’oreille interne qui est chargée de l’équilibre et pas de l’ouïe.

Traitements des cristaux de l’oreille interne

Les personnes les plus touchées par les VPPB ayant pour origine la présence de cristaux dans l’oreille interne sont plutôt des personnes âgées de plus de 55 ans et en majorité des femmes. Le traitement vise à faire en sorte que les otolithes retrouvent leur emplacement initial. Concrètement, le kinésithérapeute va employer une technique de repositionnement qui consiste à faire basculer rapidement la tête du patient. Avec cette technique, 9 fois sur 10, une seule séance suffit à régler le problème. À noter qu’il existe également des manœuvres qu’il est possible de réaliser soi-même, mais elles ne doivent être pratiquées que si un diagnostic de VPPB a bel et bien été posé. Par ailleurs, ces techniques doivent être exécutées avec précision pour être efficaces. L’idéal reste donc de s’adresser à un kinésithérapeute.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X