Sommaire

Un nid à microbes

Un nid à microbes© Adobe StockDe plus en plus de personnes hésitent à utiliser un gant de toilette. Et cela pour des raisons d'hygiène !

Pourquoi : il est un terrain parfait pour la prolifération de bactéries et de champignons en tous genres. Son principal problème étant en effet son entretien, car en récupérant les cellules mortes de la peau et les impuretés, "il se gorge de germes qui prolifèrent parfaitement dans un milieu humide et tiède" explique le Dr Oliveres Ghouti.

Que faire : après usage, il est important de bien le rincer à l'eau claire puis de le faire sécher en le posant sur un sèche-serviette ou un radiateur pour un séchage rapide.

Un conseil : "le mieux si l’on veut continuer à utiliser un gant, c’est d’en changer chaque jour et surtout de ne pas le partager avec un autre membre de la famille".

Des fibres agressives pour la peau

Des fibres agressives pour la peau© Adobe StockLes fibres du tissu sont souvent agressives pour la peau.

Pourquoi : il a tendance à irriter la peau. Son usage n'est conseillé qu'aux personnes à peaux grasses et bien souvent uniquement sur des parties comme le dos pour un effet désincrustant.

En plus : "l’utilisation d’un adoucissant après la lessive peut aussi être allergisant pour la peau et entraîner des irritations" explique le Dr Oliveres Ghouti.

A éviter pour la toilette intime

A éviter pour la toilette intime© Adobe StockCertains gestes ou pratiques peuvent fragiliser la vulve ainsi que la flore vaginale, surtout s'ils sont répétés quotidiennement.

Pourquoi : il est important de ne pas mettre le gant en contact avec une zone qui contient son propre écosystème comme le vagin ou une zone sensible comme le pénis pour ne pas propager les germes contenus à la fois sur le gant et sur les parties génitales.

Que faire : "la main est le meilleur outil pour cette toilette" explique le Dr Oliveres Ghouti.

En plus : seul l'extérieur du vagin sera lavé, et non l'intérieur, pour ne pas perturber la flore vaginale. Pour éviter tout désagrément "n’utilisez pas de gel intime pour mycoses. Il faut prendre un gel intime pour tous les jours ou une huile de douche que vous trouverez en parapharmacies et qui convient pour l’intégralité du corps, de la tête aux pieds".

Trop d’entretien pour une bonne utilisation

Trop d’entretien pour une bonne utilisation© Adobe StockLe gant de toilette est un objet qui devrait être uniquement à usage personnel. Idéalement, il devrait en avoir deux, un pour le visage et un autre pour le corps.

Pourquoi : il est un terrain parfait pour la prolifération de bactéries et de champignons en tous genres. Son principal problème étant en effet son entretien, car en récupérant les cellules mortes de la peau et les impuretés, il se gorge de germes qui pourraient proliférer. Pour une hygiène irréprochable, il faudrait changer de gant de toilette après chaque utilisation et les laver en machine à au moins 60°C.

Cependant : "je pense aujourd’hui que le gant de toilette n’est plus de mise. Je conseille à mes patients une fleur de douche pour visage et corps, qui, avec ses mailles en nylon, mélange de l’air au produit pour la douche et n’irrite pas la peau. Il va de soi bien sûr que chacun ait la sienne" explique le Dr Oliveres Ghouti.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Remerciements au Dr Catherine Oliveres Ghouti, dermatologue à Paris. 
Remerciements au syndicat national des dermatos-vénéréologues - www.syndicatdermatos.org
A vos agendas : le syndicat national des dermatos-vénéréologues organise une semaine de prévention et de dépistage actif, anonyme et gratuit, dans les cabinets des dermatologues du 14 au 18 mai 2018 sur rendez-vous. Les personnes souhaitant se faire dépister pourront prendre rendez-vous sur le site dermatos.fr dès le jeudi 10 mai.

Vidéo : Douche : pourquoi vous ne devez plus faire ça !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.