Signe évocateur d'un cancer de la thyroïde

La palpation d'une grosseur au niveau de la thyroïde pousse le médecin à effectuer des examens complémentaires, afin de confirmer ou d'infirmer le diagnostic de cancer. Les grosseurs ou nodules thyroïdiens sont donc examinés, afin d'établir le fait qu'il s'agit de tissus bénins ou malins. Des examens complémentaires tels qu'un bilan thyroïdien, une échographie, un scanner ou une IRM thyroïdienne peuvent être réalisés avant d'effectuer une cytoponction (prélèvement de cellules) pour déterminer la nature de cette grosseur.

Traitement des nodules thyroïdiens

En règle générale, les nodules thyroïdiens sont de nature bénigne. Les examens cités ci-dessus sont tout de même effectués pour confirmer la bénignité des lésions. Un cancer de la thyroïde est plus particulièrement suspecté lorsque les nodules présentent un aspect solide, sont épais, présentent des microcalcifications et sont richement vascularisés (lorsqu'un réseau de vaisseaux sanguins s'est formé autour du nodule). Face à ce genre de nodule, la surveillance est accrue. Si les risques de cancer sont majorés face à un nodule thyroïdien vascularisé, le diagnostic de cancer n'est confirmé que suite à la cytoponction. Le chirurgien peut toutefois opter pour l'ablation du nodule, afin de prévenir l'apparition d'un cancer.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.