Pourquoi arrêter de fumer ?

Il a été scientifiquement démontré que l’arrêt du tabac diminue le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) : celui-ci devient identique au bout de 1-2 ans à un individu n’ayant jamais fumé si le tabagisme était inférieur à 20 cigarettes par jour. Au-dessus de cette consommation, le risque d’AVC à 5 ans reste deux fois moins important chez les fumeurs sevrés que chez les fumeurs persistants.

De plus, le risque d’infarctus du myocarde diminue également de façon significative : celui-ci devient identique à celui d’un non-fumeur après 5 à10 ans d’arrêt.

Comment arrêter ?

La motivation est l’élément primordial dans la décision d’arrêter de fumer : si vous lisez ce texte, c’est que votre réflexion vous pousse à envisager l’arrêt du tabac et notre objectif est de vous aider à réaliser votre sevrage.

Voici une recette qui pourra vous permettre de réussir :

1- Choisissez une date ou période de temps déterminée pour arrêter : certains évènements peuvent être propices (vacances, naissances), et il est toujours plus facile de s’arrêter à deux ; annoncez votre décision à votre entourage qui vous encouragera

2- Le jour de l’arrêt : cessez totalement de fumer, et débarrassez-vous de vos accessoires de fumeur (paquets entamés, briquets, cendriers), avertissez l’entourage et éviter de côtoyer les fumeurs

3- Économisez ce que vous dépensiez auparavant en tabac : cela vous permettra de vous offrir des vacances au bout d’un an, ou de payer l’essence de la voiture,...

4- Trouvez des compensations (activité physique, littérature, musique), et buvez beaucoup d’eau en limitant la consommation d’alcool

5- Faites vous aider par votre médecin traitant (prescription de substituts nicotiniques ou autres), et éventuellement par des centres de tabacologie ou des associations d’information.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.