Sommaire

Où va l'alcool ?

Où va l'alcool ?© Adobe StockQuand on boit de l'alcool, il est transféré dans le sang par l'estomac et les intestins. Certains facteurs peuvent accélérer le passage de l'alcool dans le sang :

• Les boissons chaudes ou contenant du gaz carbonique, ou du sucre comme les sodas, le vin chaud ou les boissons énergisantes;

• Une consommation à jeun avec un estomac vide;

• Une consommation très rapide en quelques minutes.

Une fois dans le sang, l'alcool se diffuse dans tous les organes du corps. Sa concentration est généralement la plus importante environ 1h après la consommation, c'est pourquoi l'ivresse apparait après un délai plus ou moins long en fonction de chacun.

C’est ensuite le foie qui s’occupe d’éliminer la majorité de l’alcool alors que le reste est éliminé dans l'air, les urines et la sueur. En moyenne, le corps se débarrasse de 0,1 à 0,15 g d'alcool par heure, mais il n’existe aucune technique efficace pour l’éliminer plus vite.

L'alcoolémie peut varier selon la masse grasse

L'alcoolémie peut varier selon la masse grasse© Adobe StockL'alcoolémie, c'est-à-dire le taux d'alcool dans le sang, peut varier en fonction du poids, de la taille, et du pourcentage de masse grasse. Ainsi, le taux d'alcoolémie peut être plus important chez une femme que chez un homme pour la même quantité d'alcool bu. C'est pourquoi on dit en général que les femmes supportent moins bien l'alcool.

Les personnes âgées, certains médicaments ou certaines maladies (en particulier au niveau du foie), peuvent amplifier les effets de l'alcool car l’organisme a besoin de plus de temps pour l'éliminer. C'est pourquoi avant de consommer il faut toujours demander l'avis de son médecin.

Les effets sur le cerveau dépendent de l'état d'esprit

Les effets sur le cerveau dépendent de l'état d'esprit© Adobe StockLorsque l'alcool passe dans le sang, il va aller dans tous les organes du corps, y compris le cerveau. Les effets vont alors dépendre de la quantité d'alcool ingéré, de l'état d'esprit du moment, et de la constitution de chacun allant de la désinhibition à la réduction du stress, et à l’agressivité. Chez certains, l’alcool peut rendre heureux, alors que chez d’autre il déprime et fait pleurer.

Maux de tête, fatigue : les effets de l'alcool sur votre corps

Maux de tête, fatigue : les effets de l'alcool sur votre corps© Adobe StockEn plus d’enivrer, l’alcool a aussi des effets physiques comme la diminution de la coordination, de l'attention, ou du champ visuel qui augmentent le risque de chute, de blessure ou d’accident de la route (moto, voiture…). Il peut aussi provoquer une perte de la notion du temps et de l'espace, une somnolence ou des nausées et des vomissements.

Quant aux maux de tête, à la fatigue et aux douleurs de la "gueule de bois", ils sont causés par la déshydratation, c’est-à-dire le manque d’eau dans le corps, et ne sont pas systématiques. Alterner un verre d'alcool avec un grand verre d'eau permet d'améliorer ces lendemains difficiles.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : Voilà pourquoi il ne faut pas boire d'alcool avec un estomac vide

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.